Vacances estivales

Camps d’été et saines habitudes de vie: 4 facteurs d’influence positive

Le 26 juin 2017

L’école est finie! Mes enfants jubilent en cette première semaine sans routine. Ils la passent chez leurs grands-parents. C’est le camp de vacances « Mamie »!

Que feront-ils avec Mamie? Se faire gâter, bien sûr! Ils vont aussi jouer dehors, jardiner, cuisiner et manger des repas maison, entre autres belles activités. Tiens donc, un super camp qui associe le plaisir aux saines habitudes de vie! C’est ce que l’on souhaiterait retrouver dans tous les camps de jour et camps de vacances. D’ailleurs, le programme Tremplin Santé sensibilise, soutient et outille les camps dans la poursuite de cet objectif depuis 2012.

On n’y pense pas spontanément, mais les camps d’été peuvent faire une grande différence dans la vie des enfants qui les fréquentent, par l’influence positive qu’ils exercent sur eux. Voici pourquoi leur manière d’aborder les bonnes habitudes alimentaires est très importante.

Les apprentissages par le jeu

Des jeux et des activités de dégustation, de jardinage, de bricolage sur le thème des aliments sont toutes des occasions d’apprentissage pour les enfants. Nul besoin d’être un camp spécialisé ! Quelques informations ludiques ici et là, et le tour est joué ! En plus de semer des petites graines de curiosité qui incitent les enfants à s’intéresser à ce qu’ils mangent. Tremplin Santé offre plusieurs ressources à cet effet.

jardin communautaire

L’influence des pairs

Les lunchs et les collations que les amis apportent au camp de jour et ce qu’ils mangent avec appétit au camp de vacances ouvrent les horizons des enfants. De nombreuses découvertes alimentaires sont initiées par les jeunes eux-mêmes.

Les moniteurs, ces modèles

Dans les camps, les moniteurs sont vus comme de véritables héros par les jeunes ! Les enfants veulent leur ressembler et cherchent à les imiter. Il est important que les moniteurs soient conscients de leur rôle et de leur influence afin d’être les meilleurs modèles possible.

camp de jourLe plaisir

Les enfants associent les aliments au contexte dans lequel ils les consomment. S’ils ont du plaisir au moment où ils mangent un aliment, ils voudront en remanger, qu’il s’agisse d’un popsicle, d’un fruit, de croustilles ou de légumes ! Il est donc important de veiller à rendre les repas agréables.

On entend parfois « bah, laissons donc de côté les bonnes habitudes. Après tout, c’est les vacances ! » Sauf que les bonnes habitudes ne devraient pas prendre de vacances. Au contraire, c’est le meilleur temps pour prouver que bien manger peut être plaisant. Et entendons-nous, les « bonnes habitudes alimentaires » peuvent malgré tout inclure un hot dog, un cornet de crème glacée et des guimauves grillées sur le feu quelques fois au cours de l’été !

Mamie l’a bien compris !