Bâtir différemment

Mobilité durable: 5 principes incontournables pour bâtir une «ville qui marche»

Le 18 mai 2018

Quel que soit notre moyen de transport principal, nous sommes tous, à un moment ou un autre de nos déplacements, piétons. Et la preuve n’est plus à faire : la marchabilité des quartiers est intimement liée à la qualité de vie de ses citoyens.

Voilà pourquoi le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) a eu l’idée de produire un guide qui propose des pistes d’action pour connaître les meilleures solutions à implanter et savoir par où commencer… pour qu’une ville marche ! Ce guide est le résultat de plus d’une centaine de rencontres, d’ateliers, de marches exploratoires, d’activités citoyennes et de consultations. Des milliers de citoyens ont ainsi pu exprimer leur vision d’un milieu de vie adapté à leurs besoins.

Voici cinq des onze principes que suggère le guide :

1— Réduire la vitesse de circulation réelle sur les rues résidentielles et près des lieux fréquentés

  • Identifier les lieux où les piétons sont les plus nombreux ou vulnérables.
  • Apaiser la circulation et sécuriser les déplacements des piétons à l’aide d’aménagements physiques comme des rétrécissements de rues, des avancées de trottoir et de la signalisation routière.

L’implantation d’avancées de trottoir permet de mettre en valeur la présence d’un passage pour piétons aux abords d’une école primaire, d’une piscine publique et d’une bibliothèque municipale, avenue Bellechasse. Arrondissement de Rosemont — La Petite-Patrie.
Crédit photo: CEUM

2— Partager équitablement les rues pour favoriser les déplacements de l’ensemble des usagers.

  • Élaborer un plan directeur de circulation pour identifier les rues à repartager entre tous les usagers.
  • Réduire l’espace alloué à l’automobile en solo en accordant la priorité au transport collectif sur les rues achalandées.
trottoir large pour piétons

Les abords de la station de métro Laurier ont été réaménagés afin d’accorder une place plus importante aux piétons et aux cyclistes, avenue Laurier. Arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Crédit photo: CEUM

3— Aménager les rues achalandées et les artères commerciales en respectant les milieux de vie qu’elles traversent.

  • Identifier la provenance de la clientèle qui fréquente les pôles d’activités économique et sociale.
  • Diminuer les distances de marche ou les frontières physiques pour les piétons sur les rues et les artères commerciales.
  • Piétonniser temporairement ou définitivement des tronçons de rue attrayants pour stimuler la vie de quartier.
terrasse publique

L’installation de terrasses publiques permet aux marcheurs de prendre une pause, rue Wellington. Arrondissement de Verdun. Crédit photo: CEUM

4— Stimuler l’attachement des citoyens et des citoyennes à leur quartier en faisant appel à leur créativité pour le design de l’espace public.

  • Privilégier un mobilier urbain qui reflète la créativité, l’histoire, les valeurs et la culture locales.
  • Faciliter les interventions des acteurs de la société civile qui désirent s’approprier et animer l’espace public.

L’installation de ce module par un groupe de citoyens aux abords d’une piste multifonctionnelle constitue un arrêt obligé pour tout bambin pratiquant l’escalade. Arrondissement de Rosemont — La Petite-Patrie. Crédit photo: CEUM

5— Assurer une densité à échelle humaine.

  • Créer des milieux de vie dynamiques avec des commerces et des services de proximité, ainsi que des espaces publics de qualité.
  • Favoriser une densité à échelle humaine avec des bâtiments n’excédant pas cinq étages pour maintenir le contact avec la rue.
habitat dense

La Coopérative Le Coteau vert offre un cadre de vie exceptionnel pour les familles: grands logements, cour partagée avec espaces de jeu, proximité du transport en commun, service d’autopartage, etc. Arrondissement de Rosemont — La Petite-Patrie.
Crédit photo: Bâtir son quartier.

Pour découvrir les six autres principes, consultez le guide Pour une ville qui marche en ligne sur la plateforme urbanismeparticipatif.ca ou contactez le CEUM pour obtenir une version papier.



D’autres outils pour vous

Vous travaillez dans une municipalité et vous aimeriez obtenir plus d’outils pour aménager vos villes tout en favorisant la mobilité active ? Le CEUM met à votre disposition 5 fiches qui vous donneront conseils, techniques et exemples inspirants.

Sécurisation des intersections et des traversées
Artères et boulevards urbains : la cohabitation
Bonnes pratiques d’aménagements des artères commerciales
Mesures d’apaisement de la circulation visant à réduire la vitesse
Vision zéro, une nouvelle stratégie de sécurité routière