Transport actif

Mobilité durable: 3 nouveaux ponts sans voitures à Helsinki

Le 7 octobre 2016

La capitale de la Finlande vient d’annoncer la construction de 3 nouveaux ponts qui seront strictement réservés aux tramways, aux cyclistes et aux piétons.

Ces trois « ponts de la Couronne » (Kruunusillat en finnois), seront mis en chantier en 2018 et complétés en 2026, au coût de 260 millions d’euros (383 millions de dollars). Il ne s’agit pas de simples passerelles piétonnières, puisque le plus important d’entre eux mesurera 1,2 km pour devenir le plus long pont de Finlande. Son design a fait l’objet d’un concours international et l’on s’attend à ce qu’il devienne l’une des signatures de la ville.

Les transports actifs et collectifs avant les voitures

Libres de toute circulation automobile, ces ponts serviront principalement à améliorer le réseau de tramways en reliant directement le centre-ville aux banlieues est. Cette priorité accordée au tramway ne doit pas surprendre. L’automobile ne représente que 25 % des déplacements à Helsinki, contre 30 % pour les transports en commun et 30 % pour la marche. La part du vélo est de l’ordre de 10 à 11 % et connaît une forte croissance. Les nouveaux ponts devraient être utilisés chaque jour par 37 000 passagers du tramway, 3 000 piétons et 3 000 cyclistes.

Un réseau cyclable enviable

Les ponts de la Couronne viendront compléter un important réseau cyclable, qui fait déjà la réputation de cette capitale nordique. Il est même devenu une attraction touristique à part entière et des visites guidées à bicyclette sont organisées pour faire découvrir les attraits de la ville.

Construite sur une presqu’île au rivage très découpé, entourée de 330 îles, Helsinki profite de la présence de la mer et de nombreuses zones boisées. Ainsi, sur 1 200 km de pistes cyclables, près de 500 km traversent des zones récréatives et 90 suivent directement les berges. Et bien que la ville connaisse des hivers rigoureux, ses pistes cyclables sont entretenues et dégagées de leur neige, tandis que les cyclistes sont invités à se munir de pneus d’hiver.

Ailleurs dans le monde

Les passerelles pour piétons et vélos ne datent pas d’hier. Par contre, la construction d’ouvrages majeurs réservés au transport actif constitue une tendance plus récente. La ville de Copenhague, par exemple, a inauguré en 2014 son « pont serpent », un remarquable ouvrage sinueux de 220 mètres, réservé aux cyclistes. Et ici, en Amérique, la ville de Portland a inauguré en 2015 un « pont non véhiculaire » de 525 mètres, le Tilikum Crossing, destiné aux trains, aux tramways, aux véhicules d’urgence, aux cyclistes et aux piétons.

Source : Citiscope