Chargement Évènements
cn
Capitale-Nationale

Du champ à l’assiette: Comment rapprocher le producteur et le consommateur

En écoutant Léa Charest, on comprend qu’on ne s’improvise pas maraîcher biologique. Ça prend une solide formation en agronomie, du cran et une bonne fibre entrepreneuriale, mais aussi de la méthode et de l’organisation, sans oublier… le désir de travailler pour un monde meilleur !

La conférencière prône le regroupement de l’offre et de la transformation afin de favoriser une économie circulaire et de rentabiliser la production maraîchère. Elle est convaincue que telles initiatives ont le potentiel de dynamiser les régions rurales, grâce à la création de bons emplois.

« Le contact humain entre les producteurs et les consommateurs est une source extraordinaire de reconnaissance et de fierté. C’est ce qu’on appelle la certification du blanc des yeux. »

À propos de la conférencière

Bachelière en agronomie de l’Université Laval et passionnée de maraîchage biologique, Léa Charest est propriétaire de La ferme Hantée dans la MRC de Lotbinière et de l’épicerie Accommodation Bio à Limoilou.

Ces deux établissements, qui emploient 15 personnes à temps plein (22 en saison), produisent et en distribuent des fruits et des légumes biologiques, des pousses et des aliments fermentés.

Organisée par le comité 100°-CN, cette conférence a eu lieu le 14 décembre au Monastère des Augustines, à Québec.

Mots clés

Voir plus +