Chargement Évènements
mau
Mauricie
Jean-François Pronovost

Partager la route, mais comment ?

Conférencier

Jean-François Pronovost

La sécurité des cyclistes fait partie des principales préoccupations des Québécois. Les consultations publiques sur la sécurité routière, tenues au début de l’année 2017, l’ont clairement démontré. Mais comment concilier la croissance continue du parc automobile avec les impératifs d’un meilleur partage de la route ? Et comment assurer la sécurité des piétons et des cyclistes dans un contexte où la voiture demeure au cœur de nos priorités ?

Dans cette conférence, Jean-François Pronovost, vice-président, développement et affaires publiques Vélo Québec, rappelle les mesures à prendre sans tarder pour favoriser une mobilité active.

Plus de vélos, mais toujours plus d’autos

Alors que le réseau cyclable s’est passablement développé depuis 2010, la popularité du vélo ne cesse de grandir. Cette bonne nouvelle devrait nous réjouir. Mais elle cache une réalité beaucoup plus sombre : l’immense augmentation de la motorisation et du nombre de véhicules sur nos routes. Conjugué à la hausse des distractions causées par l’usage des technologies au volant et au manque de mesures pour civiliser les comportements délinquants de certains conducteurs, cette progression de l’automobile rend de plus en plus complexe la cohabitation entre les différents usagers, au point où Jean-François Pronovost n’hésite pas à parler « d’insécurité routière » à vélo.

Passer du discours aux actes

Si on veut que les gens se déplacent activement, souligne Jean-François Pronovost, il faut s’assurer qu’ils peuvent le faire en toute sécurité. Parmi le train de mesures nécessaires pour permettre la transition à une mobilité active, il plaide en faveur de la modernisation du Code de la sécurité routière pour rendre le vélo plus efficace et assurer la sécurité des cyclistes. Vélo Québec propose en ce sens d’adopter la démarche du « code de la rue », en vigueur en France et en Belgique, qui reconnaît la priorité des cyclistes et des piétons sur les réseaux routiers. C’est en effet aux seules conditions d’un changement de primauté des infrastructures consacrées aux modes de transport motorisés et au renforcement de la sécurité des usagers les plus vulnérables que nous pourrons véritablement parler de mobilité active et durable.

À propos de Vélo Québec

Créé en 1967, Vélo Québec est un organisme à but non lucratif qui fait la promotion du vélo pour tous à des fins de transport, de loisir et de tourisme. À titre de Vice-président, développement et affaires publiques, Jean-François Pronovost travaille à l’élaboration de contenus, de stratégies et de nouveaux programmes en matière de vélo et de transport actif. Directeur général de Vélo Québec Association pendant 21 ans, il a œuvré, entre autres, à la création et du développement de la Route verte.

Cette conférence, organisée par le comité 100°-MAU, s’est tenue le 11 octobre 2017, à Yamachiche, dans la région de la Mauricie.

Mots clés

Voir plus +