Un événement annonciateur

Première cyclovia à Montréal: la rue est à nous!

Le 20 juin 2016

Dans l’arrondissement Le Sud-Ouest, de Montréal, a eu lieu hier la première cyclovia de Montréal. Au grand plaisir des dizaines d’enfants et de parents qui ont déambulé à pied, à vélo ou en poussette sur la rue Monk, fermée à la circulation automobile pour l’occasion.

L’atmosphère était détendue, avec un brin d’excitation pour les plus jeunes, qui ont pu investir sans risque le milieu de la chaussée.

« Je suis confiant, c’est un début, nous a confié Alain Vaillancourt, le conseiller du district Saint-Paul-Émard et instigateur du projet. Pour apprivoiser le concept, nous avons choisi de fermer 3 km de rue à la circulation automobile de 10 h à 14 h pour commencer. »

Différentes activités ont eu lieu à certains endroits du parcours, comme un atelier de burinage et de réparation au parc Saint-Jean-de-Matha. Des citoyens, petits et grands, s’y sont présentés pour faire gonfler leurs pneus ou faire ajuster leurs freins.

Citoyens, commerçants et bénévoles

Alain Vaillancourt, conseiller d’arrondissement

« Un des objectifs de la cyclovia est de faire en sorte que les piétons et les cyclistes se réapproprient la rue », nous a dit Alain Vaillancourt. Un point qui a été apprécié par les gens du quartier. « C’était très sympathique de voir tous ces gens dans la rue », s’est réjouie Colette Béchard, une résidante qui était venue faire un tour avec son petit-fils, très heureux de pouvoir se promener à vélo sans contraintes.

Du côté des commerçants, bien que plusieurs se soient montrés réticents à la fermeture de la rue Monk, quelques-uns se sont prêtés au jeu, dont Ville-Émard Bagels qui a mis de l’ambiance grâce à un orchestre qui a connu un franc succès. Le propriétaire du Café Central, Philippe Lisack, a lui aussi apprécié l’initiative: « Un événement comme celui-ci est important pour contribuer à la revitalisation de la rue Monk ». L’épicerie IGA avait pour sa part choisi d’offrir des bouteilles d’eau bien froide aux passants.

Guylaine Marion, bénévole

« Nous nous sommes réunis plusieurs fois pour préparer la cyclovia, a raconté la bénévole Guylaine Marion. Nous avons eu une très bonne collaboration de la part des organismes communautaires du quartier et d’autres acteurs locaux, comme le service des Sports de l’arrondissement ». Deux autres cyclovias se tiendront dans le Sud-Ouest les 14 août et 11 septembre, sur le même parcours. Rappelons qu’au Canada, Halifax, Winnipeg, Vancouver, Calgary, Ottawa et Hamilton organisent des cyclovias depuis quelques années.

Inauguration d’un espace piétonnier

À l’occasion de cette cyclovia, le maire de l’arrondissement Benoît Dorais a inauguré un tronçon de rue piétonnisé, en compagnie du maire Denis Coderre. Cette partie nouvellement aménagée de la rue De Biencourt est située face à l’ancienne église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours. Ce parvis nouveau genre comprend une aire de détente et de socialisation, ainsi qu’un segment réservé aux événements.

La cyclovia du Sud-Ouest est une initiative de l’Arrondissement Le Sud-Ouest, orchestrée par Vélo Québec. Elle est rendue possible grâce au soutien de Québec en Forme, de Sport et Loisir de l’île de Montréal, de la Caisse Desjardins du Sud-Ouest de Montréal et de La Voix Pop. Le projet profite également d’un soutien financier du « Programme de soutien aux initiatives locales pour la mise en place de cyclovias à Montréal », une initiative de la Ville centre.

La piétonnisation partielle de la rue De Biencourt est une des réalisations du « Plan d’action pour la revitalisation du boulevard Monk 2015-2018 » et a également bénéficié du soutien financier du « Programme d’implantation des rues piétonnes ou partagées 2016 » de la Ville de Montréal.