Prévention en santé

Stratégies pour soutenir la pratique d’activités physiques en contexte de pandémie

Le 3 novembre 2020

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient de publier, à l’intention des autorités gouvernementales et de celles de la société civile, un document qui recense différentes stratégies afin de faciliter la pratique sécuritaire d’activité physique pour l’ensemble de la population.

L’INSPQ rappelle que la pratique d’activité physique est fortement recommandée en raison de ses bienfaits sur la santé. Or, dans le contexte de la COVID-19, qui commande le respect de consignes sanitaires afin de réduire le risque de contagion, il est devenu difficile, voire impossible, de s’adonner à des sports d’équipe ou de maintenir des programmes d’exercices structurés qui nécessitent l’utilisation d’installations de loisirs, de complexes sportifs ou de centres d’entraînement.

Afin de pallier ces contraintes susceptibles de faire obstacle à la pratique d’activité physique, l’INSPQ a créé, dans un court laps de temps, un document basé sur certains de ses travaux antérieurs et qui permettent de définir quatre grands champs d’intervention.

Pour l’ensemble de la population :

En milieu municipal :

  • Multiplier les aménagements favorisant la marche et le vélo.
  • Faciliter et encourager la pratique d’activités physiques dans les parcs et les espaces verts.
  • Favoriser le transport actif entre la maison et l’école.

À l’école :

  • Adopter une approche inspirée des Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures.
  • Adapter le cours d’éducation physique et à la santé en cas d’apprentissage à la maison et, en cas d’annulation des activités sportives parascolaires, d’utiliser les plateformes numériques pour assurer la participation à distance.

Pour les organisations de sport et de loisir :

  • Proposer des activités et entraînements individuels et de groupe à distance.
  • Encourager les interactions entre les membres ainsi que le maintien du sentiment d’appartenance pour maintenir l’esprit de corps et d’équipe.

L’INSPQ précise que, rédigé dans le contexte d’urgence sanitaire lié à la COVID-19 : « Ce document présente des constats qui pourraient devoir être révisés selon l’évolution des connaissances scientifiques liées à l’actuelle pandémie. L’INSPQ a mis en place une veille scientifique sur la COVID-19 afin de pouvoir apporter rapidement, si nécessaire, une mise à jour au présent document. »

Source : Institut national de santé publique du Québec