Nouvelles recommandations

Suer, bouger, dormir et s’asseoir (un peu): une journée typique pour les jeunes

Le 16 juin 2016

La Société canadienne de la physiologie de l’exercice (SCPE) a diffusé hier des directives novatrices en matière de mouvement sur 24 heures pour les jeunes Canadiens.

Ces recommandations sont les seules au monde à prendre en compte l’ensemble des activités de la journée, y compris la période de sommeil.

Bouger beaucoup, dormir beaucoup, rester peu de temps assis et devant des écrans, voilà le message clé de ces directives.

Comme le montre le schéma ci-dessus, les recommandations se déclinent en 4 volets interdépendants : l’activité physique d’intensité moyenne à élevée (suer), l’activité physique d’intensité légère (bouger), le sommeil (dormir) et les activités sédentaires (être assis). Ces directives, qui visent les jeunes de 5 à 17 ans, sont le fruit d’un consensus d’experts canadiens.

Une approche intégrée

Selon ces experts, il était grand temps de mettre l’accent sur le continuum du mouvement pendant 24 heures plutôt que continuer à aborder chacune des recommandations de manière isolée. Cette approche globale maximise les effets positifs de chaque période de la journée sur la santé des jeunes.

 La recherche montre clairement qu’il est nécessaire d’adopter un nouveau paradigme en matière de mouvement qui met l’accent sur l’intégration de tous les comportements liés au mouvement observés au cours d’une journée (…). 

Une question d’équilibre quotidien

Voici les recommandations détaillées établies par un large consensus d’experts canadiens :

  • Suer – Activité physique d’intensité moyenne à élevée : accumulation d’au moins 60 minutes par jour d’intensité moyenne à élevée comprenant une variété d’activités aérobies.
  • Bouger – Activité physique d’intensité légère : plusieurs heures d’activités d’intensité légère, structurées et non structurées.
  • Dormir – Sommeil : de 9 à 11 heures par nuit, sans interruption, pour les 5 à 13 ans et de 8 à 10 heures pour les 14 à 17 ans, avec des heures régulières de coucher et de lever.
  • S’asseoir – Comportement sédentaire : un maximum de 2 heures par jour de temps de loisir devant un écran et un minimum de périodes prolongées en position assise.  

 Maintenir une durée de sommeil suffisante, passer plus de temps à l’extérieur et remplacer les comportements sédentaires et l’activité physique de faible intensité par plus d’activité physique d’intensité moyenne à élevée entraîne encore plus de bienfaits pour la santé. 

Les experts comptent mener d’autres recherches et revues systématiques afin d’établir des directives globales pour d’autres groupes d’âge.

Note: En anglais, ces directives se déclinent sous l’appellation 4S : Sweat, Step, Sleep, Sit.

Pour bien faire la différence entre la sédentarité et l’inactivité physique, lire notre article.

Les articles scientifiques qui décrivent l’approche novatrice employée pour l’élaboration des directives sont accessibles dans un numéro spécial de la revue officielle de la SCPE :

Ces directives sont le fruit d’une collaboration entre 5 partenaires :

  • La Société canadienne de physiologie de l’exercice
  • Le Conference Board du Canada
  • Le Groupe de recherche sur les saines habitudes de vie et l’obésité de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario
  • ParticipACTION
  • L’Agence de la santé publique du Canada

Source : Société canadienne de la physiologie de l’exercice