Transport actif

Vélo Québec lance la 4e saison du programme Cycliste averti avec le vent dans les voiles

Le 11 mai 2018

Ce printemps, déjà plus de 2 000 élèves de 5et 6année, un peu partout au Québec, vont bientôt passer leur examen individuel sur route dans le cadre du programme Cycliste averti. À l’occasion du lancement de la 4saison, Vélo Québec reçoit un solide coup de main financier.

Madame Isabelle Mélançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, a profité de ce lancement pour annoncer un soutien financier de 450 000 $. L’enveloppe provient du Fonds vert dans le cadre du volet 1 d’Action-Climat Québec, un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020).

Dans son allocution, la ministre a tenu à souligner que le programme Cycliste averti a aussi reçu un soutien financier de 100 000 $ du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, d’un montant de 165 000 $ de la Société de l’assurance automobile du Québec et d’une somme de 150 000 $ provenant de Québec en Forme. Isabelle Mélançon a rappelé que le programme Cycliste averti répond à 3 des grandes priorités de son gouvernement : la santé, par la pratique du vélo ; la sécurité, par la connaissance des règlements de circulation ; l’environnement, par la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

Par ailleurs, Éric Alan Caldwell, responsable de l’urbanisme, du transport et de l’Office de consultation publique de Montréal au comité exécutif de la Ville de Montréal ainsi que Marianne Giguère, conseillère associée au développement durable et aux transports actifs au comité exécutif de la Ville de Montréal sont venus conjointement annoncer que la Ville accordait cette année une subvention de 75 000 $.

Présentement offert dans les régions de Montréal, de la Mauricie, de la Montérégie, de Lanaudière et de la Capitale-Nationale, le programme débutera au Bas-Saint-Laurent et au Saguenay–Lac-Saint-Jean au cours de la prochaine année. Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec, n’a pas caché son ambition d’être bientôt en mesure de couvrir toutes les régions du Québec et, qui sait, de voir la formation Cycliste averti être intégrée au cursus scolaire du primaire.

Le lieu choisi pour le lancement n’était pas innocent puisque l’événement s’est tenu à École Sainte-Louise-de-Marillac, une des pionnières du programme Cycliste averti. François Bouchard, enseignant d’éducation physique, a d’ailleurs rappelé que depuis 4 ans, Cycliste averti fait véritablement partie de la tradition à l’école, si bien que les élèves ont tous hâte de rentrer en 5année pour participer au programme !



Le programme Cycliste averti en bref

Cette formation vise à préparer les élèves de 5et 6année à se déplacer à vélo de façon sécuritaire et plus autonome dans leur environnement. Elle se déroule en 4 étapes :

  • Formation théorique en classe portant principalement sur les notions de sécurité routière à vélo
  • Exercices pratiques, sous la supervision de l’enseignant en éducation physique, en circuit fermé, pour favoriser l’acquisition d’une meilleure maîtrise du vélo
  • Sorties de groupe sur route, encadrées par des accompagnateurs, pour se familiariser avec l’environnement routier de l’école
  • Sortie sur route individuelle évaluée par des examinateurs