Aménagement et urbanisme

Aménager le voisinage des écoles pour le mieux-être des élèves

Le 1 novembre 2019

Télécharger le PDF

L’Institut national de santé publique du Québec vient de publier une fiche intitulée : Aménager le pourtour des écoles. Ce document s’adresse aux acteurs municipaux ainsi qu’aux personnes soucieuses des impacts du milieu sur la santé et le bien-être des occupants des écoles.

L’objectif de cette fiche est de soutenir les acteurs qui interviennent sur l’environnement bâti autour des établissements d’enseignement, en particulier du primaire et du secondaire, ce qui exclut les terrains qui leur sont associés, comme la cour d’école et le stationnement.

Milieu de vie

En principe, rappellent les auteurs du document, toute nouvelle école devrait être bâtie au cœur de sa communauté, loin des zones industrielles et des grandes artères de transit. Ainsi localisée, elle pourra non seulement offrir un environnement propice à la réussite scolaire des élèves, mais aussi servir de pôle d’attraction pour les membres de la communauté grâce au partage de certaines infrastructures (bibliothèque, gymnase, jardin, classe extérieure, etc.).

Mobilité durable

Quant aux écoles déjà aménagées, il existe des moyens de façonner leurs environnements extérieurs pour exercer une influence bénéfique sur la santé, le bien-être et la réussite scolaire. Par exemple, des mesures d’apaisement de la circulation et des aménagements qui favorisent la marche et le vélo au sein d’un quartier sont susceptibles d’encourager le transport actif vers l’école.

Espaces verts

La lutte contre les îlots de chaleur devrait en outre être prioritaire au voisinage des écoles. La déminéralisation des surfaces, la plantation d’arbres, l’aménagement de jardins communautaires ou de forêts nourricières représentent autant d’occasions pour donner accès aux élèves à des espaces verts où ils pourront bouger et se ressourcer.

Offres commerciales

En ce qui concerne l’environnement commercial autour des écoles, les moyens d’action demeurent plus limités pour éviter que les jeunes soient exposés aux boissons sucrées et/ou alcoolisées, aux jeux de loterie, à la malbouffe et aux produits du tabac et du vapotage. Toutefois, les règlements de zonage peuvent empêcher l’implantation de nouveaux commerces indésirables à proximité de ces écoles.

Cette fiche offre donc des approches pour évaluer les environnements autour des écoles et des moyens pour les façonner de manière à influencer positivement les habitudes de vie des élèves. Elle contient aussi des ressources extérieures pour outiller les acteurs du milieu et inspirer leurs démarches.



Télécharger le PDF