Urbanisme et santé

« Ça marche Doc! »: une communauté mobilisée pour une ville en santé

Le 18 avril 2018

Télécharger le PDF

Chaque semaine, dans différents quartiers de Québec et Chaudière-Appalaches, des marches gratuites animées par des médecins spécialistes permettent aux citoyens d’en savoir plus sur les liens entre la santé et l’aménagement urbain.

« Les maladies cardiaques et respiratoires, le cancer, le diabète et l’obésité font partie des problèmes de santé dont le lien avec l’environnement urbain est très bien documenté, et dont les coûts sont astronomiques », explique Johanne Elsener, la conceptrice et coordonnatrice bénévole du projet.

Crédit photo : Audrey Laberge

C’est au cours d’un remue-méninges avec plusieurs acteurs de la santé publique de la région de Québec, et sur la base d’une idée du cardiologue Paul Poirier, que le projet s’est précisé1. « Nous avons choisi d’arrimer la thématique des aménagements favorables à la santé à des marches exploratoires et ludiques dans le but de sensibiliser les citoyens », explique Johanne Elsener, qui est aussi médecin vétérinaire.

« Dites-moi quel est le taux de pollution atmosphérique d’une ville, le taux d’industrialisation de son environnement alimentaire, ainsi que son taux de verdissement, et je suis en mesure de calculer quel est le risque de maladies cardiovasculaires de ses citoyens. » Dr François Reeves, cardiologue et auteur du livre Planète Cœur2.

Des marches exploratoires ludiques

Les marches hebdomadaires ont commencé à l’automne 2016 et se poursuivent jusqu’en mai 2018. Elles ont lieu le samedi matin, durent 30 minutes et empruntent un parcours d’environ 3 km. « Ces 3000 pas correspondent à peu près à ce que les médecins prescrivent lorsqu’ils suggèrent à leurs patients d’être plus actifs chaque jour », indique Johanne Elsener.

Crédit photo : Anaïs Labbé

Des chroniques radio

Parallèlement aux marches, 40 chroniques radio hebdomadaires ont été diffusées sur les ondes de Radio-Canada à Québec. « D’une chronique à l’autre, les propos de médecins spécialistes étaient complétés par ceux d’experts en urbanisme, en foresterie, en architecture et même en économie.

« La pollution de l’air, causée principalement par le transport automobile, est associée à environ 300 décès prématurés par an dans la région de Québec. C’est cinq fois plus que les accidents routiers annuels. » Dr Paul Poirier, cardiologue à l’IUCPQ-UL, idéateur et porte-parole de Ça marche Doc!3

… et des émissions télévisées

La phase 2 comprend 24 émissions télévisées d’environ 30 minutes, diffusées à MATv, depuis septembre 2017. « Ces émissions, qui abordent 24 thématiques médicales et proposent des solutions urbanistiques, permettent de bien comprendre ce qui fait qu’un aménagement est favorable ou défavorable à la santé des citadins », explique Johanne Elsener. On peut les visionner dans le site de Ça marche Doc!, où elles sont été déposées une semaine après leur diffusion.

Un coup de pouce pour améliorer son quartier

Le 14 avril dernier, Ça marche Doc! a lancé le concours « Une ville pensée pour ma santé ». Ouvert à tous, ce concours est axé sur des projets d’aménagements urbains favorables à la santé.  

Les citoyens ou les organismes intéressés sont invités à soumettre, d’ici le 21 mai, une idée ou projet dans une des catégories suivantes :

  • Verdissement et agriculture urbaine
  • Transports actifs et collectifs
  • Attractivité des lieux.

Un jury composé de trois membres analysera les projets soumis. Des prix seront remis aux gagnants, dont un accompagnement de 25 heures pour la réalisation du projet par l’équipe d’experts de Ça marche Doc!, soit une valeur de 2000 $.

Notez que ce concours s’adresse aux résidents au Québec âgés de 12 ans et plus ou à des organismes, entreprises ou institutions ayant une adresse au Québec. Le projet doit être situé sur le territoire de l’Agglomération de Québec (incluant L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin) ou de la région de Chaudière-Appalaches.

Pour en savoir plus sur le concours : Une ville pensée pour ma santé.

1. Le projet Ça marche Doc est approuvé par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Il est financé par le CIUSSS de la Capitale-Nationale, le CISSS Chaudière-Appalaches, le CHU de Québec-Université Laval, l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval (IUCPQ-UL) et par le Fonds vert dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement québécois. . Il est administré par le Conseil régional de l’environnement de la Capitale nationale.
2. Infolettre du CIUSSS de la Capitale-Nationale, décembre 2017
3. Ici Première – Première heure, 31 mai 2017



Télécharger le PDF