Santé et services sociaux

États-Unis : les adolescents consomment moins de cannabis, dans la foulée de sa légalisation

États-Unis : les adolescents consomment moins de cannabis, dans la foulée de sa légalisation
François Grenier

François Grenier

JOURNALISTE | 100º

Contrairement aux craintes souvent exprimées, la légalisation du cannabis, dans l’État de Washington, à l’été 2014, n’a pas entraîné une hausse de sa consommation chez les adolescents. On assiste plutôt à une légère diminution chez l’ensemble des jeunes.

En effet, selon une étude de l’Université de l’État de Washington, les jeunes du niveau secondaire qui ne travaillent pas, ou qui le font moins de 11 heures par semaine, ont sensiblement diminué leur consommation de cannabis après sa légalisation. Seuls ceux qui, outre leurs études, travaillent plus de 11 heures par semaine ont légèrement augmenté la leur.

Les jeunes avec un emploi, autre que la garde des enfants ou le travail dans des parcs, étaient en moyenne 2,5 plus nombreux à consommer du cannabis. Les chercheurs attribuent cela au fait que les jeunes, avec un emploi, en ont plus les moyens et sont en contact avec des adultes qui ne sont ni leurs parents ni leurs professeurs ou leurs entraîneurs. Ces adolescents sont donc plus susceptibles d’être exposés aux comportements de consommateurs de cannabis. C’est tout simplement la réalité.

Cela dit, les adolescents qui travaillent, soulignent les chercheurs, vivent de nombreuses expériences leur permettant de développer, plus tôt dans la vie, le sens des responsabilités. De la même manière, ces jeunes risquent d’adopter plus rapidement des comportements d’adultes.

Conscients de cette situation, leurs parents ne doivent pas s’alarmer, mais s’assurer de la qualité de leur environnement de travail, conseillent les auteurs de l’étude. Ils peuvent, par exemple, s’informer auprès des employeurs si des mesures d’encadrements sont mises en place pour dissuader l’usage du cannabis au sein de leur personnel.

La situation au Canada

Depuis le 17 octobre, la vente contrôlée et la consommation de cannabis sont légales au pays. En février dernier, Statistique Canada révélait que les Canadiens ne consommaient pas plus de cannabis qu’auparavant. Environ 4,6 millions (15 %) de Canadiens de 15 ans et plus ont ainsi déclaré avoir consommé du cannabis au cours des trois derniers mois, une proportion égale à celle de l’an dernier.

C’est au Québec que l’on retrouve le moins de consommateurs de cannabis (13,6 %), tandis que la Nouvelle-Écosse se classe au premier rang avec une proportion de 21,6 %. Statistique Canada, qui a lancé cette vaste étude sur le sujet en janvier 2018, va continuer de surveiller la situation et fournir des données tous les trois mois. À suivre…