Milieu scolaire / Éducation

Fillactive : innover pour encourager les adolescentes à bouger malgré la pandémie

Fillactive : innover pour encourager les adolescentes à bouger malgré la pandémie

Célébration virtuelle en avril, Relais Mère-Fillactive en bulle en août : depuis le début de la crise sanitaire, Fillactive a aiguisé ses moyens d’action à la vitesse grand V. L’annulation des activités parascolaires et sportives en septembre inquiète l’organisation, mais la pousse également à déployer de nouveaux outils accessibles à toutes. Entrevue avec Claudine Labelle et Geneviève Leduc.

« Pas question de rester assises dans les estrades à regarder la parade passer, nous voulons être proactives et amener des solutions, lance avec détermination Claudine Labelle, présidente et fondatrice de Fillactive, dont la mission est d’amener les adolescentes à être actives pour la vie. Cette pandémie nous force à nous renouveler et nous a fait réaliser que nous avions un effet de levier encore plus grand en organisant des événements à distance. »

On peut en effet constater que Fillactive a de la suite dans les idées ! Après le Défi 20 jours lancé le 8 octobre sur sa page Facebook, l’organisme offrira, dès la fin octobre, des entraînements en direct sur sa chaîne YouTube.

Geneviève Leduc

Pas besoin de réserver sa place

« Ces séances s’étaleront sur 24 semaines, précise Geneviève Leduc, conseillère principale aux programmes chez Fillactive. Le direct permettra plus d’authenticité. Oubliez les cheveux impeccablement coiffés et la routine parfaite, ce seront de vraies filles et de vraies instructeures, qui vont peut-être se tromper ! »

« Les filles ont plus que jamais besoin de bouger, de rester en contact avec des mentors sportifs et de s’encourager entre elles. » Claudine Labelle

Les activités à distance ont plusieurs avantages : pas besoin de réserver une salle, ou de prendre les présences. Et pas besoin, pour les participantes, de s’inscrire ou de réserver leur place. Les entraînements, d’une durée de 35 minutes seront diffusés en direct le mardi à 11 h 30 en français et le jeudi à 15 h 30 en anglais. Ils demeureront en ligne pour visionnement ultérieur.

Les activités virtuelles de Fillactive permettent également aux participantes de faire partie de la solution. « Cette façon de faire favorise l’autonomie des jeunes et encourage les échanges entre elles, indique Geneviève Leduc. Elles se voient moins en personne, mais peuvent continuer à se soutenir et s’encourager. Ça fait partie de l’ADN de Fillactive. »

 Succès virtuels

« La célébration virtuelle du printemps, qui a généré 7000 vues, et le succès du Relais Mère-Fillactive, auquel ont participé 1000 personnes, nous ont montré que nous sommes sur la bonne voie, se réjouit Claudine Labelle. Nos réseaux sociaux ont été inondés de témoignages et de photos ! Et dans le groupe Facebook fermé du Relais, où nous avons offert huit entraînements préparatoires, les encouragements que les femmes et les filles se lançaient, ç’a été du beau bonbon ! »

« Dans les derniers mois les parents nous ont dit haut et fort à quel point ils tiennent aux activités sportives pour leurs ados, renchérit Geneviève Leduc. On ne l’avait pas entendu tant que ça avant la COVID-19. Ça fait chaud au cœur de voir que notre travail porte fruit ! »

De nouveaux outils

« Les responsables scolaires dans nos écoles partenaires disposent de nouveaux outils pour mobiliser les adolescentes , indique Claudine Labelle, qui dans une récente lettre ouverte invitait par ailleurs les entraîneurs sportifs de tous les horizons à maintenir un contact significatif avec les jeunes malgré la suspension des activités.

« Au-delà des bienfaits de l’activité physique comme telle, la relation entre les jeunes et l’adulte qui les accompagne est très importante. » Geneviève Leduc

Écoles connectées : une formule gratuite

Habituellement, la rentrée scolaire amène une vague d’inscriptions, mais, dans le contexte actuel, l’équipe de Fillactive est consciente que certaines écoles choisissent d’attendre. « C’est pour cette raison que nous proposons école connectée, qui donne gratuitement accès à une partie de nos services. Il suffit que l’établissement remplisse un court formulaire en ligne. »

17 minutes sans tabous

Dans l’optique d’offrir de nouveaux outils à ses écoles partenaires (frais annuels de 300 $), l’organisation va remplacer les conférences en personne de ses ambassadrices, par une « série motivationnelle ».

« En novembre, ces écoles auront accès en exclusivité à un premier épisode de 17 minutes qui aborde sans tabou les barrières à l’activité physique chez les adolescentes, annonce Geneviève Leduc. Nous avons opté pour un ton résolument humoristique qui parle vraiment aux adolescentes. Pas de morale, mais des messages qui leur montrent que oui, il y a des obstacles, mais qu’ils ne sont pas insurmontables. »

(Parole de journaliste très très loin de son adolescence, mais ayant eu accès à cette vidéo : elle est hilarante au cube quel que soit l’âge de la fille ou de la femme qui la regarde ! Tous les obstacles y passent, de la brassière à l’anxiété de performance, en passant par… Ah non, pas question de divulgâcher les nombreux punchs amenés avec un humour tout à la fois décapant, décalé et délicieux !)

Photo de départ : Vanessa Cyr
Note : photos prises en août 2020 durant le Relais Mère-Fillactive