Éducation agroalimentaire

De la ferme à l’école: nouveaux investissements pour encourager les initiatives partout au pays

Le 16 mai 2019

Les initiatives de la ferme à l’école bénéficieront de nouveaux moyens financiers dans les prochaines années. Le réseau De la ferme à la cafétéria Canada vient d’annoncer de nouveaux partenariats et investissements pour soutenir le développement du plus important programme national multisectoriel d’alimentation en milieu scolaire appuyé par le gouvernement fédéral.

D’ici 2020, les secteurs public et privé investiront plus de cinq millions de dollars pour faire avancer l’initiative De la ferme à l’école: le Canada, une terre fertile !, qui vise à accroître la présence des aliments locaux dans l’esprit et dans l’assiette des élèves et des étudiants. Parmi ces investissements, la Fondation Whole Kids annonce l’ajout de 500 000$ a ses précédents investissements.

Cette annonce a été faite au terme de la première journée de la Conférence nationale De la ferme à l’école, qui s’est ouverte aujourd’hui à Victoria, en Colombie-Britannique. 300 acteurs de changement y sont réunis pour partager les réalisations du mouvement De la ferme à l’école aux quatre coins du pays, et s’inspirer des expériences d’ici et d’ailleurs.

Organisée par le réseau De la ferme à la cafétéria Canada et la Public Health Association of BC, cette conférence souhaite encourager l’intensification des efforts déployés partout au Canada pour réaliser des activités De la ferme à l’école et d’alimentation locale à l’école.

de la ferme à l'école

L’union fait la force

La majorité des fonds investis jusqu’à présent dans l’initiative De la ferme à l’école : le Canada, une terre fertile! provient de l’Agence de la santé publique du Canada (1,8 M$) et de la Fondation Whole Kids (1,0 M$). Ces investissements majeurs ont encouragé de nombreux organismes sans but lucratif à se retrousser les manches pour offrir des contributions de contrepartie (match-funding) équivalentes sous forme de dons plus modestes en espèces et en nature. À titre d’exemple, Québec en forme, via son initiative 100°, a participé au financement de bars à salade dans des écoles québécoises, en collaboration avec l’organisme Équiterre.

En même temps, cinq gouvernements provinciaux mettent en œuvre des stratégies et des projets d’alimentation locale pour faciliter la production, la transformation et la livraison d’aliments sains locaux dans les écoles.

À ce jour, 91 écoles et 8 campus dans 5 provinces ont reçu des fonds, une formation ou un soutien technique (ou une combinaison de ces éléments) dans le cadre de l’initiative De la ferme à l’école : le Canada, une terre fertile !, ce qui a permis à quelque 240 000 élèves et étudiants de participer à des activités De la ferme à l’école. Si l’on ajoute ces statistiques à celles des initiatives De la ferme à l’école déjà en cours (comme l’illustre la carte pancanadienne), plus de 873 000 élèves et étudiants dans 12 000 écoles et campus, dans dix provinces et un territoire, ont désormais l’occasion de cultiver, de cuisiner et de manger des aliments sains locaux à l’école. Ensemble, ces établissements d’enseignement estiment qu’ils dépensent en moyenne 16,3 M $ en aliments locaux.

La conférence nationale De la ferme à l’école se poursuit jusqu’à demain, vendredi 16 mai. Suivez-nous sur Twitter pour en savoir davantage !