Financement 100°

La Brigade verte: une cuisine collective dans un verger permaculturel

Le 10 octobre 2019

Télécharger le PDF

Depuis 3 ans, la Brigade verte de St-Simon travaille à aménager un terrain exceptionnel au cœur du petit village. On y a transformé un terrain vague en verger permaculturel, et rénové un bâtiment abandonné accueillant une cuisine collective.

Une ombre au tableau : des subventions obtenues, il ne restait plus un sou pour équiper la cuisine. L’appel de projets S’approvisionner autrement : fruits et légumes pour tous de 100° a permis de mettre la main sur un montant de 8200 $ pour rendre la cuisine entièrement fonctionnelle. « Le projet n’aurait pas pu fonctionner sans cet argent », indique Louis-Philippe de Granpré, ambassadeur 100° qui a épaulé l’équipe dans sa démarche.

En faisant l’acquisition de tous les outils et appareils nécessaires à la conservation et la transformation des aliments, la cuisine collective Croque-Nature pouvait réaliser sa mission :

  • Conserver et transformer les récoltes faites au verger ;
  • Créer de nouvelles cohortes de cuisines collectives pour partager les connaissances culinaires et bénéficier des aliments du verger ;
  • Donner un deuxième souffle au bâtiment dévitalisé pour en faire un lieu créateur de liens sociaux.

« L’endroit a été redonné à la communauté, et ça rejoint vraiment la population. De plus, la location permet une petite entrée d’argent, témoigne Louis-Philippe de Granpré. Ça permet aussi de valoriser tout le travail accompli par la Brigade verte. » À ce jour, deux activités ont d’ailleurs été organisées pour permettre à la population de déguster le fruit des récoltes.



Télécharger le PDF