Municipal

La fondation du Canadien décroche un prix Stanley!

La fondation du Canadien décroche un prix Stanley!

Ressource

À défaut de gagner la coupe, cette année, la Fondation des Canadiens pour l’enfance s’est mérité un prix Stanley dans la catégorie « Impact social et initiatives de croissance » pour son programme BLEU BLANC BOUGE.

François Grenier

François Grenier

JOURNALISTE | 100º

Le prestigieux trophée a été remis, par la légende du hockey, Manon Rhéaume, à la directrice de la Fondation, Geneviève Paquette. Ce trophée d’impact social et initiatives de croissance souligne l’initiative d’un club s’étant le plus démarqué par la mise sur pied d’une campagne conçue pour bâtir une communauté plus saine et plus dynamique grâce à des programmes accessibles et inclusifs.

Jouer à longueur d’année

Et cette belle histoire commence en 2009, alors que la Fondation arrête son choix sur l’arrondissement Villeray-St-Michel-Parc-Extension pour aménager sa première patinoire BLEU BLANC BOUGE. « Au départ, nous expliquait en 2019 Geneviève Paquette, notre intention était de réaliser un projet phare. On s’est vite rendu compte, avec nos hivers ponctués de redoux, qu’une simple patinoire avec des bandes ne suffirait pas : il fallait la doter d’un système de réfrigération ! »

Depuis, bon an mal, une nouvelle patinoire réfrigérée aura été inaugurée à la veille de chaque nouvelle saison froide. Des patinoires construites selon les normes réglementaires de la LNH, et qui offrent une qualité de glace digne des standards professionnels, de la mi-novembre à la mi-mars. Ensuite, du printemps jusqu’à l’automne, l’installation se transforme en plateau sportif pour la pratique du basketball, du soccer et bien sûr du hockey-balle, ainsi que de bien autres activités, comme la Zumba et le pickleball, qui permettent aux jeunes de bouger.

Des patinoires ancrées dans la communauté

Le programme BLEU BLANC BOUGE compte à ce jour 13 patinoires. Six d’entre elles ont été construites dans des quartiers défavorisés de la Ville de Montréal, et les autres dans sept villes du Québec : Longueuil, Laval, Sherbrooke, Trois-Rivières, Joliette, Val-d’Or, et récemment Saguenay. À noter que dans ces trois dernières patinoires bénéficient d’un nouveau système de réfrigération à haut rendement énergétique alimenté au CO2, et qu’elles sont aussi conçues pour la pratique du hockey-luge.

Cela dit, une patinoire BLEU BLANC BOUGE, c’est plus qu’une simple infrastructure destinée à favoriser la pratique des sports chez les jeunes. C’est chaque fois un projet ancré dans la communauté. « Notre but premier, expliquait Geneviève Paquette, ce n’est pas de former de futurs joueurs de hockey, mais bien d’offrir un plateau sportif réservé aux jeunes des quartiers défavorisés pour qu’ils découvrent les bienfaits de l’activité physique, été comme hiver. Et ça, c’est possible uniquement avec le soutien du milieu, car ça prend des gens pour animer un tel plateau et programmer des activités. »

Avis aux arrondissements, quartiers ou villes intéressés, la Fondation est toujours à la recherche d’une communauté tissée serrée pour aménager sa 14e patinoire BLEU BLANC BOUGE.

Ce sujet vous intéresse?


Consultez également les articles suivants :

Communauté

Vous avez aimé l’article?

En quelques clics, joignez notre communauté et obtenez le meilleur de 100º grâce à des ressources personnalisées.

Créer mon profil
DEVENEZ AMBASSADEUR ET FAITES BRILLER LES PROJETS DE DEMAIN