Montréal

Lancement du Conseil du système alimentaire montréalais: une première au Québec !

Le 17 octobre 2018

Il y avait foule dans le hall de l’hôtel de ville de Montréal le 16 octobre à l’occasion du lancement officiel du Conseil du système alimentaire montréalais (Conseil SAM). Cette instance de concertation a pour objectif de faire avancer les politiques publiques et de soutenir des initiatives structurantes en matière de saine alimentation.

Valérie Plante, mairesse de Montréal, a présidé ce lancement du tout premier conseil de politiques alimentaires au Québec avec enthousiasme. « Le Conseil SAM est la preuve tangible que le dialogue entre les citoyens, les groupes communautaires et les instances municipales est possible », a-t-elle déclaré.

Valérie Plante - Lancement du Conseil du système alimentaire montréalais

La mairesse a également rappelé que cette nouvelle instance est l’aboutissement d’une initiative communautaire et citoyenne amorcée dans l’arrondissement Ville-Marie, dans lequel elle était conseillère municipale.

Une alimentation durable et accessible à tous

Comme l’ont mentionné plusieurs personnes, l’équité sociale et le développement durable sont au cœur des enjeux alimentaires de la métropole.

Dre Mylène Drouin - Lancement du Conseil du système alimentaire montréalais

« Le défi du Conseil SAM est de mettre en place des mesures concrètes pour lutter contre la hausse de l’obésité et des maladies chroniques, tout en réfléchissant à plusieurs enjeux qui s’entrecroisent, a précisé Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal et présidente du comité de gestion de Montréal – Métropole en santé. Comment rendre accessible une saine alimentation à l’ensemble de la population ? Comment réduire les inégalités sociales de santé ?  Et comment conjuguer tout ça dans une perspective de développement durable ? »

« La dimension durable du système alimentaire est un déterminant en soi de la santé de la population. » Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal

Richard Daneau - Conseil du système alimentaire montréalais

Porte-parole du Conseil SAM et directeur général de Moisson Montréal, Richard Daneau a également abordé la question de l’équité sociale. « Il est essentiel de bâtir un système alimentaire pour tous afin de faire reculer l’insécurité alimentaire, notamment en arrimant mieux le travail des centaines d’organismes qui œuvrent dans ce domaine », a-t-il affirmé. La Fondation du Grand Montréal offrira d’ailleurs son soutien au Conseil SAM sur ce point, en faisant un portrait des connaissances collectives sur la sécurité alimentaire dans la métropole.

Marie-Andrée Mauger - Conseil du système alimentaire montréalais

Des impacts concrets

Conseillère municipale dans l’arrondissement de Verdun, Marie-Andrée Mauger représente la Ville de Montréal au Conseil SAM. « Beaucoup de défis nous attendent, a-t-elle reconnu, mais nous avons une volonté claire que nos actions aient des retombées tangibles dans la vie quotidienne des Montréalais. Notre but est d’être un levier pour renforcer ou faire démarrer des initiatives structurantes, afin de faire de Montréal un chef de file en matière d’environnements favorables à une saine alimentation. »

Marché solidaire Frontenac

Marché solidaire Frontenac

Ce levier stratégique, bien des acteurs du système alimentaire l’attendaient, dont Diana Bronson, directrice générale du Réseau pour une alimentation durable. « Cette instance de concertation est essentielle dans une ville où les initiatives alimentaires sont si dynamiques et si nombreuses, nous a-t-elle expliqué. Le Conseil SAM permettra d’aller plus loin dans l’arrimage et le soutien à plus long terme des acteurs du système alimentaire. Et bien sûr, le Conseil SAM est un outil idéal pour que les décideurs et les différents services municipaux restent mobilisés autour des enjeux alimentaires. »

Comme l’avait souligné Ghalia Chahine dans une entrevue accordée à 100° en décembre 2017, un des rôles du Conseil SAM sera effectivement de s’assurer que les enjeux alimentaires soient intégrés dans les politiques, initiatives et programmes mis en place par les instances municipales.  



Un conseil représentatif

Le Conseil SAM regroupe des représentants des milieux communautaire, gouvernemental, municipal, institutionnel, économique, philanthropique, agroalimentaire, citoyen et universitaire.

Les 20 membres du conseil ont mis leur expertise au service d’une vision à la fois simple et chargée de défis : faire de Montréal une métropole où tous les citoyens et citoyennes, sans égard à leur statut, ont accès à une saine alimentation de proximité et abordable dans une perspective de développement durable.

Le Conseil SAM a été mis en place le 15 juin dernier grâce au soutien de Montréal – Métropole en santé et de ses partenaires : la Ville de Montréal, la Direction régionale de santé publique de Montréal, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du QuébecQuébec en FormeConcertation Montréal et l’organisme ÉquiLibre.

L’idée d’un conseil de politiques alimentaires avait émergé lors de la consultation publique sur l’état de l’agriculture urbaine qui s’est tenue en 2012, puis a fait son chemin grâce aux échanges entre les différents partenaires du Système alimentaire montréalais. Ensuite, en 2014, grâce une résolution adoptée à l’unanimité par le conseil municipal, la Ville s’est penchée sur la possibilité de se doter d’un Conseil des politiques alimentaires.