saines habitudes de vie à l'école

La récréation: essentielle à la santé et la réussite éducative des élèves

Le 31 août 2017

100° a le plaisir d’apporter sa contribution en faveur de la récréation et la réussite scolaire. Dès aujourd’hui, vous trouverez sur notre site la brochure « Pour réussir à l’école, mieux vaut ne pas manquer la récréation », ainsi que le document « Pour passer à l’action ».

Élaborés et rédigés par la Commission scolaire de Montréal et la Direction régionale de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, ces documents visent à promouvoir l’importance indéniable de la récréation pour la santé et la réussite scolaire des jeunes.

recreation

La récréation est un droit et non un privilège

Alors que les élèves passent entre 50% et 70% de leur temps en position assise, la récréation est un arrêt nécessaire, voire crucial, pour leur développement physique, social, émotionnel et cognitif. Selon la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, la récréation est un droit et non un privilège.

Bien plus qu’une simple pause, elle devrait être considérée comme un temps de liberté, de créativité et d’apprentissage. Pour toutes ces raisons, le document « Pour réussir à l’école, mieux vaut ne pas manquer la récréation » invite les acteurs concernés à mettre en oeuvre des politiques et des mesures concrètes pour permettre à tous les jeunes d’avoir accès, chaque jour, à des récréations régulières et actives, dans un environnement stimulant, sain et sécuritaire.

Des bienfaits observés sur les performances cognitives

La littérature scientifique le confirme et les écoles qui l’expérimentent le constatent : les enfants qui disposent de plus de temps de récréation sont en meilleure santé physique, se comportent mieux et sont prédisposés à avoir de meilleurs résultats académiques. En plus de permettre aux jeunes d’être physiquement actifs et de libérer leur trop-plein d’énergie, les récréations ont des bienfaits reconnus sur la capacité de concentration des élèves, ainsi que sur leurs performances cognitives. Les études démontrent en effet que la mémoire et l’attention sont améliorées lorsque les apprentissages sont espacés par des pauses qui permettent de répartir l’effort.

bouger dans la cours d'école pour la réussite scolaire

Des bénéfices inestimables sur la socialisation

Les récréations sont également des moments privilégiés pour permettre aux écoliers d’interagir avec leurs pairs et contribuent à l’atteinte d’une des missions de l’école québécoise : socialiser pour apprendre à mieux vivre ensemble. Les habiletés qui y sont acquises – communication, négociation, partage, résolution de conflits, etc.- ne sont pas seulement la base d’un développement sain, mais elles deviennent des éléments fondamentaux pour rendre l’expérience scolaire agréable.

Une solution à la sédentarité et à la bougeotte

Les bienfaits de la récréation sur la santé physique des jeunes ne sont plus à démontrer. Considérant que plus du tiers des 6 à 11 ans n’atteignent pas la recommandation d’un minimum de 60 minutes d’activités physiques par jour, la récréation permet aux enfants d’avoir un temps prévu à l’horaire pour s’engager dans un jeu libre et actif qui les aide à demeurer en santé.

Puisqu’elle se déroule généralement à l’extérieur, la récréation favorise une liberté de mouvement qui amène les élèves à dépenser davantage d’énergie. Elle est donc une solution toute désignée à la bougeotte. Il est par ailleurs prouvé que les enfants qui ont un trouble d’attention avec ou sans hyperactivité sont ceux qui en profitent le plus.

40 recommandations pour passer à l’action

Connaissant tous les bénéfices que les récréations peuvent avoir sur le développement global et la réussite scolaire des jeunes, le document « Pour passer à l’action » propose 40 recommandations et pistes d’action à l’intention des paliers provincial, régional et local, afin que ces périodes soient considérées comme un complément essentiel à la classe. Pour s’assurer que les élèves font le plein d’énergie et sont mieux disposés à apprendre, les récréations devraient être planifiées à intervalles réguliers, tout au long de la journée. Leur durée devrait également être suffisante pour permettre aux élèves de décompresser mentalement dans un environnement sécuritaire, favorable à la pratique d’activités physiques et propice au développement de relations harmonieuses.

créer un document en faveur des récréations pour la réussite scolaire

Marylène Goudreault et Marie-Hélène Guimont

Des spécialistes engagées en faveur de la récréation

Marylène Goudreault, conseillère en promotion de la santé, à la Direction régionale de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, et Marie-Hélène Guimont, conseillère pédagogique en éducation physique et à la santé, à la Commission scolaire de Montréal, sont les auteures du document « Pour réussir à l’école, mieux vaut ne pas manquer la récréation ». Depuis près de dix ans, toutes deux consacrent presque exclusivement leur activité professionnelle à l’observation et l’étude des cours d’école et à leur influence sur le quotidien des élèves et le développement d’un climat scolaire positif.

Lire notre entrevue avec Marylène Goudreault et Marie-Hélène Guimont

Plus que jamais, la santé et le bien-être des jeunes sont au cœur des préoccupations des intervenants de l’éducation et de la santé. En mettant de l’avant le rôle essentiel de la récréation, la Commission scolaire de Montréal, de même que la Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal invitent le milieu scolaire à agir ensemble pour favoriser la réussite éducative et la santé de chaque élève.



Téléchargez les deux documents :

« Pour réussir à l’école, mieux vaut ne pas manquer la récréation »

(document complet)

« Pour passer à l’action » 

(synthèse de recommandations)

Renseignements:
Marylène Goudreault
Service Environnement urbain et saines habitudes de vie
Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal
Téléphone: 514-528-2400 poste 3377
Courriel: marylene.goudreault.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca