Milieu scolaire / Éducation

Aménager une cour d’école pour l’hiver en pensant aux 4 saisons

Aménager une cour d’école pour l’hiver en pensant aux 4 saisons
Valérie Levée

Valérie Levée

JOURNALISTE | 100º

L’hiver et la neige sont inévitables alors autant s’en faire des alliés que des ennemis et profiter de cet environnement hivernal pour offrir aux enfants une variation saisonnière de leurs activités extérieures. Mais parce qu’il n’y a qu’une cour d’école et qu’elle doit se métamorphoser au fil des saisons, aménager la cour pour l’hiver ne peut s’imaginer indépendamment des autres saisons.

Vous travaillez dans une école et vous souhaitez optimiser l'utilisation de la cour par vos élèves pendant l'hiver ? Que vous soyez impliqué dans un vaste projet de réaménagement, ou plutôt soucieux d'apporter seulement quelques modifications peu coûteuses, voici un petit tour d'horizon des pistes d’actions et conseils des experts que nous avons consultés.

Planifier l’espace pour les jeux d’hiver dès l’été 

Même en planifiant la cour d’école pour les saisons chaudes, il faut déjà penser à l’hiver, notamment dans le choix des modules de jeux. Ceux-ci font souvent partie de l’aménagement estival de la cour, mais il faut penser que les commissions scolaires qui se conforment à la norme CSA-Z614-07[1] ferment l’accès à ces modules en hiver. C’est autant d’espace perdu pour l’aménagement hivernal. Afin de limiter les risques de conflits, il est important de s’assurer que l’espace résiduel ne sera pas trop exigu pour accueillir les élèves. Autrement dit, penser la cour hivernale commence avec la cour estivale.

Planifier le déneigement pour mettre en place les activités hivernales

L’hiver comme l’été, la cour doit offrir des activités pour tous les goûts afin que tous, petits et grands, filles et garçons, soient heureux d’aller jouer dehors. La neige offre justement cette panoplie d’activités : construction de fort, boules de neige, glissades, jeux de ballon, hockey… et sans oublier la marche.

Encore faut-il définir les aires d’activités et donc planifier le déneigement pour localiser le dépôt à neige, les butes pour les glissades, l’aire de construction, les aires de jeux individuels et collectifs... Le plan de déneigement, il faut le prévoir et en discuter avec l’entreprise de déneigement avant les premières neiges.

Prévoir des espaces et du matériel pour une variété d’activités hivernales

Utiliser des cônes en guise de marquage

Le marquage au col disparaît sous la neige, mais des cônes, des drapeaux ou des cordes peuvent matérialiser des contours d’aires de jeu ou des itinéraires de marche, voire de traîneau.

Outiller les bâtisseurs

Si la neige est un matériau de construction évident pour édifier des forts ou des bonshommes de neige, les bâtisseurs ont besoin d’outils. En plus des pelles, le petit matériel du carré de sable de l’été pourrait trouver un usage hivernal.

Bien planifier et réglementer les espaces de glissades

Naturelle ou artificielle, la butte de neige devient le théâtre de glissades. Pour que glissade ne rime pas avec bousculades, il fest essentiel d'organiser la montée et la descente et d'annoncer aux élèves les comportements attendus. Ces comportements attendus sont des consignes formulées de façon positive pour inciter à l’adoption d’un bon comportement :

  • Je monte par la montée
  • Je glisse par la glissade
  • J’attends que la voie soit libre pour glisser

Une consigne formulée de manière prohibitive donne au contraire envie de l’enfreindre.

La butte devrait également être orientée en fonction des facteurs environnementaux, en pensant que le versant nord sera plus sujet à glacer.

Bien éclairer et abriter la cour des vents froids de l’hiver

Les bâtiments, les clôtures et les haies d’arbres peuvent générer des corridors de vent et nuire au plaisir de jouer dehors. Des aménagements paysagers adéquatement disposés peuvent faire obstacle au vent et rendre la cour plus accueillante.

En vue du printemps, penser au drainage

Pour faciliter le retour à la cour estivale, exempte de neige et de flaque, l’aménagement de la cour hivernale doit être planifié en fonction des capacités de drainage. Même avec un bon drainage, les butes de neige et le dépôt à neige seront des zones inutilisables au printemps. Si la cour amoindrie devient trop exiguë pour accueillir l’ensemble des élèves, il y aura risque de conflit. Autrement dit, il faut aménager la cour hivernale en pensant à la cour printanière.

Merci aux personnes suivantes qui ont accepté de nous partager leur expertise en matière d'aménagement de cours d'école:

  • Carole Carufel, éducatrice physique bénévole
  • Émilie Sirois et Roxane Fortier-Paradis, agentes en promotion et prévention des saines habitudes de vie au CIUSSS de la Capitale-Nationale
  • Katerine Smuga, répondante régionale École en santé, au CISSS Montérégie-Centre