Santé et services sociaux

Santé mentale positive: un appel à la mobilisation

Santé mentale positive: un appel à la mobilisation

Ressource

À l’occasion de la première Journée nationale de promotion de la santé mentale positive, le 13 mars prochain, le Mouvement Santé mentale Québec (MSMQ) et ses groupes membres lancent la campagne : CHOISIR, c’est ouvrir une porte.

Équipe de rédaction 100º

Équipe de rédaction 100º

Et parlant de choix, le fait que la Journée nationale de promotion de la santé mentale tombe un 13 mars n’est pas dû au hasard. On se souviendra, en effet, de ce vendredi 13 mars 2020 qui marquait le début de la pandémie et du grand confinement. Un choc qui a rapidement braqué les projecteurs sur les enjeux de santé mentale.

À ce chapitre, l’Institut national de la santé publique du Québec, qui a d’ailleurs sondé les Québécois dès le début de la pandémie, rappelle dans son plus récent bulletin, Pandémie, santé mentale, résilience et sentiment de solitude, que des études épidémiologiques confirment une détérioration de la santé mentale et du bien-être de la population, bien que ces impacts psychosociaux, et leur durée, varient selon les caractéristiques des individus et leurs milieux de vie.

Prendre soin de sa santé mentale

La Journée nationale de la promotion de la santé mentale positive veut donc souligner l’importance d’accroître et de maintenir le bien-être personnel et collectif, en plus de soutenir la résilience. Le MSMQ invite donc toute la population à se joindre à ce lancement, le dimanche 13 mars 2022, de 16 h à 17 h 30 sur Facebook en direct ou Vimeo. Son porte-parole, le romancier, poète et travailleur social, David Goudreault, va animer cet événement en compagnie de nombreux invité.
 
D’ici là, on peut déjà consulter les outils de la campagne CHOISIR, car c’est ouvrir une porte sur la manière de :

  • Faire des choix conformes à ses valeurs et ses besoins
  • Prendre le temps qu’il nous faut pour choisir
  • Trouver sa marge de manœuvre dans les situations où les choix sont limités
  • Avoir un sentiment de contrôle et de motivation
  • Se sentir autonome
  • Se sentir compétent·e
  • Prendre le risque de renoncer à une chose au profit d’une autre
  • Assumer ses choix
  • Se donner le droit de reconsidérer ses choix, le droit de se tromper, le droit de se réorienter
  • Recharger son estime de soi, sa créativité et son sentiment de bien-être

 
D’ailleurs, CHOISIR représente l’une des 7 astuces présentées dans les fiches informatives archivées sur le site MSMQ. Les autres, sont AGIR, RESSENTIR, S’ACCEPTER, SE RESSOURCER, DÉCOURVRIR, CRÉER DES LIENS. Et demeurez à l’affût, en vous abonnant par exemple à l’infolettre, puisque d’autres événements sont programmés au cours de l’année.

À propos de la santé mentale positive

Le concept de santé mentale positive a été développé par le sociologue et psychologue américain Corey Keyes. Il englobe le mieux-être affectif, psychologique et social. Ce qui inclut toutes les personnes, qu’elles aient ou non reçues un diagnostic. Ce concept repose donc sur approche inclusive et intersectorielle qui tient compte de nombreux facteurs : éducation, lutte à la pauvreté, environnement, conditions de travail, politiques de logement, accompagnement social, accueil des personnes immigrantes.
 
Rappelons en outre que la santé mentale positive, parce qu’elle contribue à une société en santé, contribue à la richesse collective, en plus d’atténuer les souffrances individuelles. Ainsi, pour chaque dollar investi en prévention et en promotion, plus de cinq dollars seront économisés en dépenses de soins de santé, en plus de favoriser le bien-être collectif. C’est gagnant-gagnant !

Communauté

Vous avez aimé l’article?

En quelques clics, joignez notre communauté et obtenez le meilleur de 100º grâce à des ressources personnalisées.

Créer mon profil
DEVENEZ AMBASSADEUR ET FAITES BRILLER LES PROJETS DE DEMAIN