Montérégie

«Le choix santé» d’un service de garde scolaire engagé… de la terre à la table!

Le 10 août 2018

Au service de garde l’Envol de l’école primaire Saint-Denis, situé au cœur du village de Saint-Denis-sur-Richelieu, en Montérégie, les saines habitudes alimentaires sont au menu des activités quotidiennes. Des semis aux récoltes, en passant par la préparation de délicieux smoothies et potages, les élèves découvrent le plaisir de bien manger en apprenant à cuisiner et à jardiner.

Comme le raconte Véronique Saint-Germain, directrice du service de garde l’Envol, tout a commencé le jour où l’éducatrice Carine Paradis a fait découvrir à son groupe les quantités de sucre contenues dans les boissons commerciales au yogourt. Plus que dans un beigne nappé de chocolat ! Il n’en fallait pas davantage pour que les élèves décident de fabriquer eux-mêmes leurs propres smoothies, sans gras et sans sucre, avec des ingrédients frais et naturels. L’atelier culinaire animé par Carine était lancé. Aux fraises, aux bananes, aux épinards et même à la betterave, les smoothies élaborés par les jeunes, même les plus inusités, sont vite devenus populaires. Depuis deux ans, ils sont offerts comme collation santé à tous les élèves du service de garde.

« Le but, c’était d’offrir des options santé à moindre coût. Le succès a été instantané. Les élèves couraient dans l’école pour se procurer un deuxième smoothie aux épinards ! » – Véronique Saint-Germain, directrice

ateliers de cuisine à l'école

La fierté de faire les bons choix alimentaires

Récipiendaire d’une bourse de 1000 $ de Métro, le projet « le choix santé » n’a pas tardé à prendre de l’ampleur. En plus d’offrir des collations santé toute l’année aux élèves, l’équipe de jeunes cuisiniers du service de garde constitue aujourd’hui une véritable petite brigade fière de promouvoir partout des choix alimentaires sains. Lors des évènements publics, on les retrouve ainsi sous un kiosque aux couleurs « le choix santé » pour offrir des rouleaux végétariens ou de la salade couscous et pois chiches au lieu des traditionnels hot-dogs. Le service de garde s’est même procuré un vélo smoothie équipé d’un mélangeur qui brasse les fruits lorsque les enfants pédalent. Une petite attraction qui ne manque pas de susciter la curiosité en rappelant combien le plaisir de bouger est lié à celui de bien s’alimenter.

« L’objectif du projet, c’est de faire changer les habitudes alimentaires des enfants en leur faisant découvrir de nouvelles recettes et de nouveaux ingrédients. On évite les commentaires négatifs. On valorise plutôt les bons choix pour stimuler la fierté des jeunes. »- Véronique Saint-Germain.

potager scolaire

Un service de garde qui a le pouce vert

Pour des smoothies vraiment santé, rien de tel que des fruits et des légumes frais et bio ! Aussi le service de garde l’Envol collabore, en partenariat avec le Mouvement VeRT et la municipalité, à la création de jardins pédagogiques en bacs. Dès le mois de février, avec leurs éducatrices Josée Monette et Véronique Charron, les élèves des maternelles et du premier cycle amorcent les semis à l’intérieur. À partir du mois de mai, ils plongent leurs petites mains dans la terre pour désherber, planter les pousses et assurer l’entretien des bacs remplis de rhubarbe, chou kale, courgettes, épinards, tomates, haricots, carottes, fines herbes, fraises, framboises et cerises de terre. Parions qu’après tout ce travail, ils ne peuvent résister à l’envie d’y goûter !

« En septembre, on a ramassé les feuilles de chou kale et on a fait des chips de kale. Ça a été toute une découverte pour les enfants ! » – Josée Monette, éducatrice

En juin, à la fin des classes, Véronique Charron donne une formation aux plus grands, ceux qui participent aux camps de jour estivaux, afin qu’ils prennent la relève des éducatrices. En juillet et août, les jeunes moniteurs continuent ainsi d’assurer l’entretien des jardins avec les petits. La boucle est bouclée. À la rentrée scolaire, tous profitent des récoltes. Les plus grands reviennent à la cuisine. Et les plus petits dessinent leur jardin idéal en attendant le moment de se remettre aux semis.

potager scolaire

Du jardin à la cafétéria

Le projet « le choix santé » n’a pas fini de se déployer. À partir de la rentrée 2018, l’offre de smoothies pourrait bien commencer dès l’heure du petit déjeuner, avant que les élèves entrent en classe. Mais, surtout, grâce à une subvention de l’initiative De la ferme à l’école d’Équiterre, qui vise à introduire plus d’aliments sains et locaux dans les écoles, le service de garde compte également fournir un service de comptoir à salades à la cafétéria. Comme le précise madame Saint-Germain, « le fait que les jeunes aident à faire la cuisine, c’est ce qui leur donne envie de goûter et d’explorer de nouvelles saveurs. » C’est pourquoi ce repas complet, composé des quatre groupes alimentaires, sera encore une fois préparé avec la complicité des plus grands du service de garde.

paniers bio

Un choix santé pour toute la communauté

L’équipe de l’Envol de l’école Saint-Denis ne ménage ni son temps ni son énergie pour développer de saines habitudes alimentaires et de saines habitudes de vie chez les enfants. Pour financer semences et matériel, une vente de paniers bio est, entre autres, organisée avec un producteur local. Mais l’école sollicite également la participation bénévole des parents et de la communauté à toutes les étapes du projet, particulièrement lors de l’aménagement des jardins et des bacs. Alors qu’elle rêve d’agrandir l’espace cultivé et d’aménager une serre, madame Saint-Germain aimerait par ailleurs lancer un appel aux personnes âgées pour que le projet de jardinage devienne une occasion d’échange entre les générations et contribue ainsi à la santé et à la vitalité de toute la communauté.

*** Cet article a été publié dans le cadre d’un partenariat avec le groupe de travail « Saine alimentation pendant l’enfance » de la Table québécoise sur la saine alimentation.