Transformer la ville

8 outils incontournables dans la boîte à outils de l’urbaniste tactique

Le 23 mars 2017

Télécharger le PDF

Vous êtes férus d’initiatives citoyennes, désireux de renégocier le partage de l’espace public et prêt à passer à l’action ? Alors, vous avez tout de l’urbaniste tactique.

En effet, le but principal de l’urbanisme tactique est de tester in situ des interventions destinées à modifier l’usage de l’espace public. Ce sont des actions menées à court terme, mais dont l’objectif est de conduire à des changements à long terme. C’est faire plus avec moins pour le bien public.

Si vous vous reconnaissez dans ce portrait, alors voici un guide conçu pour vous. Mais avant de vous lancer dans ce projet qui vous tient tant à cœur, vous devez vous munir de l’attirail de base de l’urbaniste tactique.

urbanisme tactique

Voici en quoi consiste votre arsenal

  • Ligne à craie : elle permet de tracer des lignes temporaires pour délimiter des aires d’intervention. Ne fonctionne pas sous la pluie.
  • Exacto : parfait pour découper des formes ou des lettres dans du carton afin d’en faire des stencils. De toute façon, c’est toujours utile d’en avoir un sur soi.
  • Rouleau à peinture : un moyen simple et efficace pour couvrir de grandes surfaces. Prévoir un long manche afin d’éviter les courbatures.
  • Pelle : utile dès que l’on fait de l’aménagement paysager ou pour remplir de gros pots de fleurs. Prévoir des gants afin de prévenir les ampoules.
  • Ruban à mesurer : d’utilisation évidente, on recommande les modèles, plus robustes, qui se rembobinent à l’aide d’une manivelle. Et mieux vaut que le ruban soit fait de métal, car les voitures ne se gêneront pas pour lui passer dessus.
  • Nettoyeur haute pression : parfait pour nettoyer les surfaces sur lesquelles on souhaite appliquer de la craie, de la peinture ou du ruban gommé. Et n’oubliez pas de penser à l’environnement en utilisant du savon biodégradable.
  • Perceuse électrique : essentielle à l’assemblage de pièces de bois ou pour ancrer des bornes, des délinéateurs, etc. Et ne perdez pas de vue que les lunettes de protection sont toujours requises.
  • Fourgonnette : nettement plus avantageuse que la voiture à bras, on recommande de choisir le modèle qui convient à la taille de votre chargement afin de limiter le nombre de voyages. Encore une fois, pensons à l’environnement.

En dépit du fait que les interventions en urbanisme tactique ne requièrent souvent que des matériaux peu coûteux et facilement transportables, l’envergure des surfaces à traiter multiplie rapidement leur nombre et leur quantité. D’où l’utilité d’un véhicule motorisé. Car, vous le verrez dans une prochaine chronique, la palette d’objets, de matériaux et d’outils utilisables en fonction des stratégies d’intervention demeure aussi variée que considérable. À suivre…

Source : Street Plans Collaborative

 



Télécharger le PDF