Action citoyenne

Urbanisme tactique: le débouchoir à ventouse, arme d’action massive

Le 27 juin 2017

Les adeptes de l’urbanisme tactique viennent d’ajouter un nouvel outil à leur arsenal : les débouchoirs à ventouse utilisés comme délinéateurs de pistes cyclables.

Pour de nombreux cyclistes, délimiter des pistes cyclables simplement par de la peinture au sol, dans les zones où le trafic est dense, ne suffit pas. Depuis quelques années, des groupes de citoyens ont donc voulu attirer l’attention des autorités en disposant, de leur propre chef, des cônes orange pour mieux délimiter une piste cyclable que les automobilistes avaient tendance à empiéter. Gestes symboliques que, souvent, il fallait répéter plusieurs fois, puisque les cônes sont faciles à retirer, mais qui ont parfois conduit à une reconnaissance officielle.

Un effet de succès

En mars dernier, des citoyens de Wichita, au Kansas, ont repoussé les limites de l’imagination pour faire preuve d’autant d’ingéniosité que d’humour. Ils ont collé clandestinement sur la chaussée des débouchoirs à ventouse préalablement ornés de bandes réfléchissantes. Ces délinéateurs de fortune ont ainsi permis de mieux baliser une piste cyclable jugée trop peu sécuritaire par ses utilisateurs. Et la Ville a vite compris le message en les remplaçant par des délinéateurs officiels.

Un peu plus à l’Est

Cette fois, c’est à Providence, au Rhodes Island que les débouchoirs-délinéateurs viennent de faire leur apparition. Et le maire de la Ville ne semble pas les voir d’un mauvais œil. Il a même déclaré qu’ils ne seraient pas retirés de la chaussée, à moins qu’on ne fasse la preuve qu’ils nuisent à la fluidité du trafic. Par ailleurs, la Ville s’est engagée à trouver de meilleures solutions, durant l’été, afin de mieux délimiter la voie cyclable en utilisant soit des bacs à fleurs soit des délinéateurs plus standards.

Quant aux auteurs de cet acte d’urbanisme tactique, ils prétendent, avec le plus grand sérieux, que les débouchoirs à ventouse sont vraiment très efficaces pour débloquer les voies cyclables !

Source : Bicycling