Image corporelle

6 pistes d’actions pour prévenir et réduire la violence et l’intimidation liées au poids

Le 15 août 2018

Vous travaillez dans l’une des nombreuses écoles secondaires du Québec ? Si je me fie aux statistiques1, 90 % d’entre vous seront témoins ou vous ferez rapporter un acte d’intimidation en lien avec le poids par des élèves, au cours de la prochaine année scolaire. Vous sentez-vous outillé pour réagir adéquatement dans de telles situations ou, encore mieux, les prévenir ?

En mars 2018, ÉquiLibre a publié un guide à l’intention des intervenants des écoles secondaires intitulé « 6 Pistes d’action pour prévenir et réduire la violence et l’intimidation en lien avec le poids ». Cet article vous en donne un bref aperçu.

1- Prendre conscience de l’ampleur du phénomène et de ses conséquences

Malheureusement, même en 2018, la stigmatisation à l’égard du poids demeure un enjeu sociétal. Cette problématique a des répercussions négatives sur la santé psychologique et physique des personnes qui en font l’objet. Les adolescents sont très sensibles au regard de leurs pairs. Par exemple, 57 % des jeunes ayant été intimidés par rapport à leur poids disent se sentir moins bien dans leur peau et 45 % disent avoir développé une obsession face à leur poids.2

détresse liée au poids

2-Reconnaître son rôle de modèle

En tant que membre du personnel d’une école, vous êtes un adulte significatif pour les jeunes. Votre rôle est d’avoir un discours et des attitudes qui visent l’acceptation de la diversité corporelle. Malgré votre bonne volonté, il est possible que vous entreteniez certains préjugés et fausses croyances à l’égard du poids, lesquels pourraient avoir des effets possibles sur vos interventions. L’une des fausses croyances les plus répandues étant que les personnes rondes ne sont pas en santé.

3-Offrir un climat scolaire qui favorise l’acceptation de la diversité corporelle

Changer les normes sociales de beauté est essentiel à la création d’un milieu positif qui favorise l’acceptation de toutes les silhouettes. Cela peut se faire en intégrant au code de vie de votre école des règles qui ciblent la stigmatisation ou les commentaires sur le poids. Vous pouvez aussi exposer les élèves à des modèles de beauté aux silhouettes diversifiées. Finalement, pour aider les jeunes à développer leur résilience face à la pression du modèle unique de beauté, vous pouvez les sensibiliser à cette réalité et leur apprendre à se valoriser au-delà de leur apparence. activité physique à l'école

4- Aider les jeunes à prévenir les actes d’intimidation en lien avec les poids et à y faire face

Plusieurs stratégies peuvent être efficaces. Pour prévenir les actes d’intimidation, vous pouvez encourager les jeunes à mieux accepter la différence sous toutes ses formes ou encore les aider à développer des habiletés telles que la résolution de conflits et l’affirmation de soi. Pour réagir, vous pouvez les encourager à consulter une personne de confiance et leur apprendre à réagir aux commentaires sur le poids (ex. : en les ignorant ou en changeant de sujet).

intimidation

5- Réagir adéquatement aux actes d’intimidation en lien avec les poids

En tant qu’enseignant ou intervenant, il est important que vous demeuriez à l’affût de tout signe pouvant présager un acte de violence ou d’intimidation en lien avec le poids. Pour que votre intervention soit efficace, il faudra agir rapidement. Si vous hésitez sur les mesures à prendre, prenez tout de même le temps de vous informer. Par exemple, saviez-vous qu’il est déconseillé de donner des conseils à un élève ayant subi de la violence ou de l’intimidation en lien avec son poids quant à son alimentation ou sa pratique d’activités physiques, et ce, même s’il vous en fait la demande ? Durant votre intervention, assurez-vous d’être à l’écoute des jeunes concernés sans présumer de leurs émotions face à la situation et préservez leur confidentialité.

reunion de parents à l'école

6- Solliciter l’aide des personnes importantes dans la vie des jeunes

Impliquez les membres de la famille dans les projets scolaires sur les thèmes du poids et de l’apparence. Invitez-les à un atelier sur le sujet ou encore, envoyez-leur des résumés des activités réalisées auprès de leur enfant. Pour assurer le soutien des pairs, sensibilisez tous les élèves aux valeurs d’acceptation et de diversité.

L’intimidation en lien avec les poids est un problème sérieux qui ne doit pas passer sous silence. Vous êtes bien placés pour avoir un impact au niveau de la prévention et de la réduction de ce problème. Rendez-vous sur le site d’ÉquiLibre pour vous procurer le guide gratuit et débuter l’année avec les outils qu’il vous faut.