Municipal

Prêt d'équipement de plein air: suivez le guide

Prêt d'équipement de plein air: suivez le guide
François Grenier

François Grenier

JOURNALISTE | 100º

Vous souhaitez encourager la pratique d’activités de plein air en donnant accès à de l’équipement sous forme de prêts ? Alors consultez le guide professionnel sur la mise à disposition de matériel de plein air Prêt pour l’aventure !

La pratique d’activités de plein air est très souvent tributaire d’un type d’équipement particulier. Mais tous n’ont pas le privilège de posséder leur propre canoë, ou leur kayak, leur paire de skis de fond… C’est pourquoi ceux qui souhaitent rendre ce type d’activités accessibles au plus grand nombre se tournent vers le prêt de matériel. Il existe toutefois de nombreuses formules de prêts. Et ce guide est justement conçu pour aider à choisir la plus appropriée en fonction du projet envisagé. Il détaille notamment les modes de mise à disposition suivants :

  • Bibliothèque d’objets et centre de prêt
  • Prêt en libre-service
  • Caravane et espaces de prêt mobile
  • Prêt dans le cadre d’activité
  • Banque de matériel collectif
  • Plateforme pair à pair
  • Catalogue en ligne
  • Centre de dons
  • Prêt pour les personnes nécessitant du matériel spécialisé

Ce guide s’adresse donc à toute personne et/ou tout organisme qui souhaitent développer un projet de mise à disposition collective de matériel de plein air, aussi bien en matière de planification, de mise en œuvre et de gestion. « Prenons l’exemple d’une enseignante qui souhaite développer une activité de ski de fond dans son école, explique Thibault Hugueny, rédacteur du guide. En tant que pratiquante individuelle, elle sait comment s’organiser. Mais la pratique de groupe, ce n’est pas la même chose. Comment choisir les bons skis de fond ? Comment les entreposer ? Comment les entretenir ? Comment gérer tous ces aspects sans trop investir de temps ? »

« Notre guide, poursuit-il, a entre autres pour but de faciliter la vie de ces personnes. En leur offrant des conseils sur les manières de bien mettre en place le prêt, de structurer correctement les visées de leur projet, ainsi que tous les éléments qu’ils doivent garder à l’esprit au moment d’approcher la direction et de déposer une demande de subvention pour faire l’acquisition du matériel. »

« Mais, enchaîne-t-il, si le guide s’adresse plus particulièrement à ceux qui souhaitent démarrer un premier ou un tout nouveau projet, même les organismes qui ont de l’expérience dans le domaine pourront y trouver matière à réflexion. Au fond, nous avons réalisé une théorisation du bon sens. C’est un peu une liste des choses qu’il ne faut pas oublier. Et bien qu’il soit axé sur le plein air, il contient des informations génériques applicables dans d’autres contextes, par exemple le prêt d’outils de jardinage. »

canot

Mode d’emploi du prêt de matériel de plein air

Ce guide est à la fois le fruit d’une recension documentaire, mais aussi d’un grand sondage réalisé à l’échelle de la province et auquel ont participé 140 organismes. « Un coup de sonde qui s’est avéré très enrichissant, précise Thibault Hugueny, car tous ne se sont pas limités au seul aspect du prêt de matériel. Certains se sont concentrés sur la réflexion en amont de la création de projets, alors que d’autres ont détaillé les aspects concrets de gestion courante. L’essence même du guide offre donc un reflet de l’expertise qui existe actuellement sur le terrain. »

Il en résulte donc un imposant document qui englobe l’ensemble des cas de figure. Or, puisque chaque projet a ses particularités, il n’est pas nécessaire de lire le guide au complet. Alors, pour en faciliter la consultation, on a eu recours à une astuce. En effet, le guide est précédé d’un formulaire : Montage d’un projet de mise à disposition de matériel en 10 minutes. Toutes les étapes clés s’y retrouvent, chacune renvoyant à la section du guide où elle est détaillée. Donc, en remplissant le formulaire, ce qui permet notamment de mieux préciser les spécificités de son projet, on peut rapidement identifier les parties du guide qui seront les plus utiles.

L’idée vient d’un des membres de notre comité de lecture, raconte Thibault Hugueny. « Il est bien ton guide, m’a dit ce collaborateur. Il contient plein de renseignements utiles. Mais je n’aurai pas le temps de le lire. Il fait 130 pages. Alors, pense-le comme une déclaration de revenus. Je sais que l’idée n’a pas l’air sexy, mais pense-le comme ça. Commence par le formulaire à remplir pour la mise en place du projet et, ensuite, c’est tout le contenu de ton guide qui servira à donner les informations pertinentes pour correctement le remplir. »

« C’est sûr que, dans l’imaginaire collectif, ça ne fait pas rêver, admet Thibault Hugueny. Mais comme presque tout le monde a déjà rempli une déclaration de revenus, c’est parlant. Mon meilleur conseil : remplissez les parties du formulaire qui concernent la création de votre projet, détaillez bien la table des matières et explorez ensuite les sections du guide qui vous touchent. »

Des exemples inspirants, des cas concrets

Tout bon guide qui se respecte se doit de présenter des exemples de meilleures pratiques dans le domaine, ainsi que des projets inspirants. Et Prêt pour l’aventure ! ne fait pas exception à la règle. D’ailleurs, Thibault Hugueny en recommande fortement la lecture puisque, comme il le dit lui-même : « ça fait bouillonner les idées ».

Et bien entendu, on trouve à la toute fin du document, non seulement une liste de ressources utiles, mais aussi de nombreux outils pratiques immédiatement utilisables : formulaire de prise de possession de matériel, tableau de planification budgétaire, tableau de demande de devis, modèle d’inventaire simple, fiche de sortie de matériel, procédure en cas de non-retour de matériel, etc.

« En ce qui concerne ces aspects plus concrets, précise Thibault Hugueny, nous avons déjà des retours d’information qui nous indiquent que les gens sont vraiment à la recherche de renseignements pratiques sur le choix du matériel selon les différentes activités. C’est pourquoi nous allons créer des fiches portant sur les plus importantes d’entre elles que nous allons ajouter au fur et à mesure à notre guide. La première sur laquelle nous travaillons déjà, avec Rando Québec, va porter sur le choix des raquettes. Bref, c’est un guide évolutif que nous allons continuer d’améliorer. »

Prêt pour l’aventure !

À propos du guide Prêt pour l’aventure !

Ce guide a été réalisé par Sport et Loisir de l’île de Montréal sur un mandat du Réseau des unités régionales loisir et sport du Québec et de la Table sur le mode de vie physiquement actif. Il répond à un souhait du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, qui, depuis son Avis sur le plein air : Au Québec, on bouge en plein air !, souhaite lever les principaux obstacles à la pratique du plein air.