Municipal

Le plein air de proximité: un outil pour le développement local et municipal

Le plein air de proximité: un outil pour le développement local et municipal
Équipe de rédaction 100º

Équipe de rédaction 100º

Vous œuvrez au sein du monde municipal et vous souhaitez que la nature se rapproche de vos citoyens pour qu’ils puissent pratiquer, près de chez eux, des activités de plein air qui soient de qualité et sécuritaires ? Alors, suivez le guide que le ministère de l’Éducation vient de mettre à votre disposition.

La pratique du plein air connaît un essor indéniable au Québec depuis déjà quelques années. Une vogue qui, en 2020, en raison de la pandémie, aura atteint de nouveaux sommets. Mais aussi occasionné quelques problèmes au chapitre de l’achalandage. Ce qui met notamment en lumière la pertinence de développer de nouveaux lieux propices à l’activité physique et qui offrent un contact avec la nature.

sentier en foret

Définition du plein air de proximité

Penchons-nous d’abord sur les sens d’une activité de plein air. Selon l’avis Au Québec, on bouge en plein air !, il s’agit d’une « activité physique, pratiquée en milieu ouvert, dans un rapport dynamique et harmonieux avec des éléments de la nature ». De son côté, la notion de proximité signifie que ces lieux de pratiques se retrouvent dans les espaces naturels des villes et des villages, près des zones d’habitation, des écoles, des milieux de travail, des centres d’hébergement ou des milieux de garde.

Ces lieux doivent être facilement accessibles, entre autres par un moyen de transport actif. Idéalement, on devrait être en mesure de les rallier en 10 ou 15 minutes à pied ou à vélo, qu’il s’agisse de sentiers, de parcs, de plan d’eau, de parcs nautiques, de corridors verts, blancs ou bleus, ou des terrains et d’espaces naturels (aménagés ou non). De la sorte, « le plein air de proximité s’intègre facilement à la routine et contribue à un mode vie physiquement actif ».

Pour mieux se représenter l’importance du plein air de proximité, considérons la Pyramide du contact avec la nature et du continuum plein air. Pour vivre un contact intense avec la nature, on peut opter pour une destination internationale. Par exemple le Grand Canyon. Mais il s’agit là d’un type d’expérience qui se vit, en moyenne, une fois par année. Dans le cas des parcs nationaux, la fréquence des visites peut facilement devenir mensuelle. Et pour les parcs régionaux, hebdomadaire. Seuls les parcs municipaux sont en mesure d’offrir un contact au quotidien avec la nature !

enfants jouent dehors

Bénéfices nature

On ne le répétera jamais assez, mais le contact avec des espaces naturels de proximité apporte de nombreux bienfaits, tant pour la santé physique que mentale de tous les individus, peu importe leur âge ou leurs limitations. Par ailleurs, leur présence, en plus d’améliorer la qualité de vie, notamment par la réduction des bruits urbains et des îlots de chaleur, contribue à la cohésion sociale, à briser l’isolement et à réduire les inégalités sociales de santé dans les communautés à forte concentration de ménages à faible revenu.

De leur côté, les municipalités peuvent anticiper un excellent retour sur l’investissement. D’abord par une hausse de la valeur foncière des propriétés, sorte de « prime hédonique ». Ensuite, grâce à l’effet d’attraction sur les entreprises et les employés à la recherche de milieu de travail où il fait bon vivre. D’autre part, les espaces naturels rendent de nombreux services écosystémiques dont les municipalités peuvent faire l’économie. Enfin, dans un monde post-pandémie, ils offrent aussi un attrait touristique supplémentaire loin d’être négligeable.

Enjeux et piste d’action

Une fois énumérés les multiples avantages des espaces de plein air de proximité, ce dont nous n’avons donné que quelques exemples, le guide décline ensuite tous les moyens de passer à l’action en quatre grands chapitres :

  • Faciliter l’accès au plein air de proximité
  • Faire du plein air une expérience de qualité
  • Promouvoir l’offre de plein air
  • Favoriser la concertation et assurer un leadership

Chacun des chapitres se divise selon le même découpage. On présente d’abord les enjeux, ensuite les pistes d’action, les pistes de réflexion et enfin les exemples inspirants qui nous viennent de partout à travers le Québec. Voilà définitivement une lecture incontournable pour les professionnels et intervenants des milieux municipaux ainsi que les gestionnaires des lieux de pratique de plein air.

Ce guide est une initiative du Comité pour le développement et la promotion du plein air (CDPPA) issu de la Table sur le mode de vie physiquement actif (TMVPA), pour accompagner la planification, le développement, la mise en œuvre et la promotion du plein air de proximité dans les villes et villages québécois.

Téléchargez le Guide

 

Ce sujet vous intéresse ? Vous voulez en savoir plus sur le plein air de proximité ?

Consultez les articles suivants :

À lire également :