Shawinigan

Faire bouger les jeunes en pleine nature

Le 28 novembre 2016

Beau temps, mauvais temps, de petits groupes d’enfants d’âge préscolaire se rendent en forêt pour jouer librement, créer et explorer sans fin, car tout est occasion d’apprendre dans la nature.

[dkpdf-button]

Ce matin, c’est la première neige du mois d’octobre. Sylvie Gervais est accompagnée de deux éducatrices à l’enfance qui viennent d’arriver à La Cité de l’Énergie après 1 km de marche. Aujourd’hui, c’est au tour des tout-petits de 4 ans du CPE Le Pipandor de Shawinigan-Sud, de participer à leur journée Enfant nature. L’excitation est à son comble!

Enfant nature : une journée typique

À la première occasion, Sylvie invite les enfants à aller dans la forêt, là où le sous-bois est intact, sans sentier. Elle leur montre les arbres et leur feuillage. Prochaine étape : sauter et découvrir le camp de base.

En trottant et sautillant, les enfants longent le boisé pour découvrir une grande tente 4 saisons. Ils pourront y prendre leur collation, dîner et même faire la sieste de l’après-midi. Avec leurs habits bien adaptés à la saison, les enfants passeront une journée au sec à s’amuser et découvrir les plaisirs de l’hiver. Ils ont chacun un sac à dos contenant le nécessaire : bouteille d’eau, gants, couverture, et autres effets personnels au besoin.

S’amuser et apprendre

L’idée de base est de combiner le plaisir et l’apprentissage. Les enfants profitent des parcs et de la nature, tout en développant leurs capacités motrices et cognitives. Ils apprennent aussi à analyser et à faire des choix dans ce type d’environnement. Le mouvement, la débrouillardise, la découverte et les jeux en forêt sont au programme. Bref, il s’agit d’un apprentissage différent.

« Ce que nous voulions au départ avec Enfant Nature, c’est faire découvrir aux petits la liberté de se salir dans la boue et les flaques d’eau, de vivre et apprendre des choses simplement avec le contact avec la nature. Bref, de ne pas se restreindre à rester à l’intérieur comme on le voit trop souvent de nos jours. » Sylvie Gervais, présidente d’Enfant nature.

Le modèle scandinave Forest school

Enfant nature s’inspire du modèle scandinave Forest school, qui lie l’éducation et la santé à la nature. C’est une approche éducative par le jeu libre en nature. Les enfants découvrent la nature tout en vivant des expériences éducatives stimulantes à l’extérieur. Les parents sont invités à s’impliquer à titre d’accompagnateurs.

Un projet de recherche à l’Université du Québec à Trois-Rivières

Enfant nature fait partie d’un projet de recherche mené par Claude Dugas et Marie-Claude Rivard de l’UQTR. Ces chercheurs s’intéressent au développement moteur des enfants, en lien avec la nature et dans une perspective d’éducation précoce aux saines habitudes de vie.

Sylvie Gervais, l’instigatrice de ce projet, a une formation en éducation physique, ainsi qu’une maîtrise spécialisée en plein air. Passionnée par cette approche éducative qui contre le déficit nature chez les enfants, elle travaille au développement d’un programme d’École forêt nature.



[dkpdf-button]