Mode de vie physiquement actif

Services de garde éducatifs: 5 pistes d’action pour encourager le jeu actif des enfants

Le 14 août 2017

Pour être en pleine santé, les enfants devraient avoir l’occasion de sentir leurs joues s’enflammer et les battements de leurs cœurs s’accélérer, de rire aux éclats, de s’essouffler et d’avoir chaud le plus souvent possible. Chaque jour, au moins 30 minutes de leurs jeux devraient leur permettre d’atteindre une intensité moyenne à élevée d’activité physique.

Pourtant, ce sont bien souvent les journées qui passent à un rythme effréné, pendant que les enfants, eux, se consacrent à des activités généralement sédentaires. Ainsi, une étude québécoise révélait en 2013 que seulement 2 enfants sur 242 ayant été observés à l’occasion de leur temps de présence en centre de la petite enfance satisfaisaient aux recommandations de la National Association for Sport and Physical Education (NASPE).

Chez les jeunes enfants, le manque d’activité physique est un facteur de risque lié à de multiples problèmes de santé, dont l’hypertension artérielle, des difficultés respiratoires, des maladies cardiovasculaires et des problèmes liés à la santé des os.

Difficile de demeurer indifférent devant de tels constats. Cependant, en contexte de service de garde, force est de constater que les freins aux jeux actifs plus intenses sont nombreux. Tout d’abord, la routine comporte une multitude d’activités plus sédentaires : consignes, bricolages et jeux de table, repas et collations, causeries, siestes pour les plus petits et autres moments calmes. Et que dire des intempéries, si fréquentes au Québec ? Il est certain que les aléas de la météo limitent parfois la fréquence et la durée des sorties extérieures, ce qui tend à restreindre les possibilités de jeux plus actifs pour les enfants.

Plusieurs autres considérations limitent le degré de confort ressenti par les éducatrices face aux jeux plus intenses, dont une préoccupation vis-à-vis du niveau de bruit et, avant tout, la peur des accidents et blessures dont les risques peuvent s’accroitre dans ce contexte. Enfin, il arrive que les éducatrices se sentent à court d’idées et de stratégies pour faire bouger les enfants plus intensément.

service de garde

Comment faire battre leurs petits cœurs ?

Connaître les contextes favorisant le mieux l’intensité dans les jeux des enfants peut inspirer certains changements mineurs dans l’horaire, l’aménagement des espaces ou le matériel proposé aux enfants au sein de votre service de garde. Les cinq pistes d’actions suivantes sont favorables à l’atteinte d’un degré d’intensité élevé dans les jeux sont d’une grande simplicité et, par le fait même, relativement faciles à instaurer.

1— Privilégiez les jeux libres initiés par les enfants

Les activités structurées tendent à comporter beaucoup de règles, de consignes et de temps d’attente. Les enfants sont souvent tenus d’adopter des comportements spécifiques et de respecter des tours de rôles. Les jeux libres, au contraire, offrent une plus grande latitude de mouvements aux enfants et leur engagement dans le jeu, sur le plan moteur notamment, est plus élevé tout au long de l’activité.

2— Offrez suffisamment de temps pour jouer, et des occasions fréquentes de bouger

Les enfants, surtout les plus jeunes, ont besoin de temps pour amorcer un jeu et s’y investir. Souvent, ce n’est qu’après une vingtaine de minutes qu’ils parviennent à atteindre un degré d’activité physique plus élevé dans leurs jeux. Il importe donc de leur offrir suffisamment de temps à la fois pour jouer librement. De plus, la fréquence des occasions pour jouer plus activement devrait être privilégiée, puisque l’intensité élevée dans les jeux n’est habituellement atteinte que quelques minutes à la fois.

activite a la garderie

3— Dégagez l’espace et sortez dehors

Le degré d’intensité des jeux augmente dans les grands espaces aménagés à cette fin, ainsi qu’à l’extérieur, où les possibilités de relever une variété de défis moteurs sont plus nombreuses. La présence de modules de jeux, au contraire, est associée à des mouvements plus répétitifs et à des activités sédentaires — les enfants choisissant souvent de s’asseoir dessus ou dessous.

jouer dehors

4— Proposez du matériel amovible

Offrir des ballons et une variété de matériel de jeu que les enfants peuvent manipuler, tels des petits camions, des cordes, des cerceaux, des quilles ou des cônes, constitue la meilleure stratégie pour favoriser les jeux actifs d’intensité élevée. Ces objets, conservés en bon état, devraient être renouvelés et proposés en quantité suffisante.

5— Favorisez le plaisir et la spontanéité

Une attitude ouverte de la part des adultes vis-à-vis du jeu actif intense des enfants l’influence de manière positive. Enfin, une attention portée aux intérêts des enfants, une disposition à suivre leurs initiatives et l’intention de leur permettre de vivre des moments de plaisir offrent un terrain fertile pour faire battre leurs petits cœurs bien fort.

À vous de jouer maintenant !