Livre pour enfants

Hélène Laurendeau : pour une éducation culinaire humoristique

Le 4 décembre 2018

Les nutritionnistes Hélène Laurendeau et Catherine Desforges ont récemment publié un livre de cuisine qui fera rire et sourire les jeunes lecteurs, mais aussi leurs parents, leurs profs et leurs éducatrices, tout en enrichissant leurs compétences culinaires. « Je cuisine avec toi » ne contient pas de recettes, même pas une ! En revanche, il regorge d’illustrations délicieusement drôles signées Stéphanie Aubin. Entrevue avec Hélène Laurendeau.

Je cuisine avec toi, Hélène Laurendeau et Catherine Desforges, illustrations Stéphanie Aubin

100°. Dans votre livre, on voit un scaphandrier, un ruban à mesurer, et même une formule mathématique très complexe, bref, rien à voir avec une liste de recettes sagement expliquées et photographiées !

Nous avons choisi de nous adresser directement aux jeunes en mettant l’accent sur le plaisir et la magie en abordant avec humour la préparation et la transformation des aliments. Ce livre est conçu comme un préalable et un accompagnateur dans la réalisation d’une recette. Il démystifie les étapes du processus, l’utilisation du matériel de base, le vocabulaire, etc. Nous avons fait le pari de faire confiance à la curiosité et à l’intelligence des enfants en présentant ce contenu sous une forme éclatée. D’ailleurs, cette équation est une vraie équation d’Einstein !

On sent en effet le souci du détail dans chacune des pages…

Comme il s’agit de notre première expérience comme auteures jeunesse, nous avons soumis le livre à différents spécialistes : pédiatre, pédagogue, éducatrices et auteurs jeunesse, pour valider certains de nos choix. Il était important pour nous qu’il y ait différents niveaux de lecture. Les illustrations parlent d’elles-mêmes et l’enfant peut prendre plaisir à simplement feuilleter le livre, seul ou avec un proche dès 3 ans. En revanche, un jeune qui sait lire appréciera l’humour des textes courts, tout en découvrant, au fil des lectures successives, certains passages qu’il avait laissés de côté.

Est-ce que ce livre peut être utile en classe ou au service de garde ?

Je le souhaite vraiment ! Au Salon du livre, j’ai fait une dédicace pour une enseignante au primaire : « À madame Martine et à tous les amis de sa classe. » Des services de garde sont également venus me voir. Je pense que ce livre peut être utilisé de toutes sortes de façons et dans différents milieux, car la cuisine est un univers très riche sur le plan pédagogique et psychologique. Si ce livre permet de donner à un enfant en difficulté l’occasion d’accomplir un bon coup à l’école, notre objectif est atteint ! Nous sommes d’ailleurs en train de créer une fiche d’activités à l’intention des écoles, et aussi une affiche à partir d’une des pages du livre.

Est-ce à l’école de faire l’éducation culinaire des enfants ?

Tout le monde se renvoie la balle ! Le milieu de l’éducation dit : « ce n’est pas à nous de le faire, car nous n’avons pas d’infrastructures et le cursus déborde déjà, c’est aux parents de prendre ça en main.» Les parents se sentent eux aussi débordés et se découragent. Je salue le travail que font, par exemple, Tremplin Santé, Les Ateliers cinq épices, et La Tablée des chefs et je crois qu’un continuum d’éducation culinaire entre la maison et le milieu scolaire est la meilleure chose que nous pouvons offrir aux jeunes. Les parents, les enseignants et les éducatrices apprennent aux enfants à traverser la rue, à lire, à écrire : pourquoi ne pas avoir la même attitude avec l’apprentissage de la cuisine ? Le livre peut être un bon point de départ pour inciter les parents à donner graduellement un peu plus de place à leurs enfants dans la cuisine.

Je cuisine avec toi, Hélène Laurendeau et Catherine Desforges, illustrations Stéphanie Aubin

Justement, les parents ne sont pas tous à l’aise dans une cuisine…

C’est vrai. De l’apparition des aliments ultra-transformés, à la disparition des cours d’économie familiale, en passant par l’absence de la transmission des compétences culinaires, la littératie alimentaire en a pris pour son rhume. Et c’est sans compter un point qui m’horripile profondément : les publicités qui nous martèlent que cuisiner, c’est long, c’est pénible et qu’il vaut mieux acheter du tout fait, vu qu’on est débordés. Et de l’autre côté, les émissions de télévision et les réseaux sociaux nous en mettent plein la vue avec des plats déconnectés de la réalité quotidienne, notamment en termes de temps et de budget.

La norme sociale a des effets puissants, mais rêvons un peu, et souhaitons que notre paysage alimentaire nous transmette plutôt les messages suivants dans un avenir rapproché : cuisiner c’est possible même quand on a peu de temps, c’est agréable, c’est à notre goût, ça fait économiser des sous, ça fait de beaux moments en famille et des souvenirs heureux, même quand, à l’occasion, on manque la recette…

Je cuisine avec toi, Hélène Laurendeau et Catherine Desforges, illustrations Stéphanie Aubin

Je cuisine avec toi, Hélène Laurendeau et Catherine Desforges, illustrations Stéphanie Aubin, Éditions Édito Jeunesse, 2018.