Transport actif

Apprendre à pédaler: des parcours cyclables à l’échelle des tout-petits

Le 24 juillet 2017

Vous travaillez dans une municipalité et vous souhaitez encourager le transport actif chez les jeunes ? Saviez-vous qu’avec des aménagements cyclistes éducatifs à hauteur de leur taille, les tout-petits peuvent non seulement apprendre à monter une bicyclette, mais aussi se préparer à pédaler dans le monde réel ?

Crédits : Cascade Bicycle Club, King County Parks

Les aménagements cyclistes éducatifs sont conçus pour que les enfants expérimentent des déplacements à vélo, à l’image de la réalité routière, mais dans des environnements sécuritaires et contrôlés.

Des parcours faits sur mesure

Crédits : The Safety Village, Waterloo region

Ces parcours peuvent tout simplement être aménagés de manière temporaire, grâce à du matériel de signalisation, dans le cadre d’événements éducatifs programmés. Alors que, à l’autre bout du spectre, on retrouve de véritables villages miniatures permanents, avec leurs petites rues et leurs maisonnettes, comme dans le cas des Safety Villages en Ontario. Vélo Québec a recensé dans ses pages plusieurs exemples de ces aménagements cyclistes éducatifs, glanés aussi bien au Danemark qu’aux États-Unis.

Crédits : The Children’s Safety Village of Brant

Littératie cycliste

Chargée de projets chez Vélo Québec, Magali Bebronne considère que l’aménagement cycliste éducatif est certainement le premier maillon d’un processus essentiel d’apprentissage. « Il y a 3 ans, lorsque nous avons lancé le programme Cycliste averti, il a fallu s’adapter à une réalité que nous n’avions pas vraiment prévue : des jeunes de 5e ou 6e année du primaire qui n’ont jamais enfourché de vélo ! »

« Nous avions conçu Cycliste averti pour que les jeunes, à la fin du primaire, apprennent à perfectionner leur maîtrise du vélo dans le cadre d’une conduite sécuritaire sur route, alors que, pour certains d’entre eux, il s’agissait de leurs tout premiers coups de pédale… »

Crédits : Danish Design Review, Trakiklegepladsen

Il est important d’apprendre à piloter une bicyclette très tôt dans la vie, insiste Magali Bebronne. « Dans un monde idéal, les jeunes commenceraient, très tôt, à faire du vélo, et d’abord pour le plaisir, dans des environnements ludiques et sur des parcours variés, par exemple sur des Pumptracks. »

Bien sûr, toutes les municipalités ne peuvent pas se doter d’un parcours cycliste éducatif permanent. « Dans le cas des MRC, fait toutefois remarquer Magali, il serait possible d’envisager l’acquisition commune de matériel amovible qui permettrait d’installer des parcours temporaires, à tour de rôle, dans chacune des municipalités du territoire. »

Crédits : Cascade Bicycle Club, King County Parks

Par contre, dans des quartiers densément peuplés, là où la masse critique le justifie, l’aménagement de parcours éducatifs permanents pourrait devenir la norme. « Ce serait l’occasion pour les écoles d’organiser des sorties au village miniature, s’enthousiasme Magali. Avec toutes les installations nécessaires, on pourrait faire des simulations réalistes pour que tout plein de petits cyclistes en herbe apprennent aussi bien les règles de courtoisie qu’à prendre leur place sur la route. Petit à petit… »

Pour découvrir d’autres exemples d’aménagements cyclistes éducatifs, en Amérique du Nord ou ailleurs dans le monde, consultez les pages suivantes, sur le site de Vélo Québec :