Alimentation de proximité

Aliments du Québec au menu: 79 cafétérias institutionnelles affichent leurs couleurs locales

Le 11 mars 2019

Des cégeps, des universités, des écoles et des entreprises ont choisi d’adhérer au programme de reconnaissance « Aliments du Québec au menu ». Six institutions championnes, dont un CPE, présentent les avantages de cette reconnaissance dans des capsules vidéos et incitent tous les gestionnaires de cafétérias à se joindre au mouvement.

Du côté des établissements scolaires, la reconnaissance Aliments du Québec au menu a un double avantage : auprès des plus jeunes, elle constitue un levier de sensibilisation efficace, et, auprès des étudiants plus âgés, une excellente façon de tenir compte de leur conscience environnementale de plus en plus aiguisée.

Alimentation locaux institutions

Collège Trinité, Saint-Bruno-de-Montarville

L’engouement pour les produits locaux

Les étudiants ne sont toutefois pas les seuls à accorder de l’importance aux produits locaux, puisque parmi les 79 cafétérias qui adhèrent au programme, on compte celles de 32 entreprises, dont Bombardier (plusieurs sites), du Groupe Intact Assurance à Montréal, ou encore celle du Centre d’éducation des adultes du chemin du Roy à Trois-Rivières.

« Plusieurs gestionnaires de cafétéria ont mentionné leur intérêt à adhérer au programme parce qu’ils ont reçu des demandes, confirme Murielle Vrins, chargée de projets, Alimentation institutionnelle, chez Équiterre. Le fait d’afficher le logo Aliments du Québec au menu leur permet de se démarquer auprès de leur clientèle. »

Un partenariat avec Équiterre

Mis en place au départ dans le secteur de la restauration (près de 300 établissements reconnus), le programme Aliments du Québec au menu a essaimé dans les cafétérias institutionnelles à l’initiative d’Équiterre. « Le grand pouvoir d’achat des institutions et des entreprises a le potentiel d’influencer positivement le secteur agroalimentaire du Québec, souligne Murielle Vrins. Nous espérons que le mouvement va faire boule de neige, car cette reconnaissance officielle est une très bonne façon d’encourager d’autres institutions à prendre un virage local. »

Alimentation locaux institutions

Hôpital Sainte-Justine

CHU Sainte-Justine : un approvisionnement majoritairement québécois

L’hôpital de Sainte-Justine est une des institutions phares qui adhèrent au programme Aliments du Québec au menu. La cafétéria est en mesure d’afficher le logo Aliments du Québec au menu, parce que 57 % de son approvisionnement est composé de produits québécois.

Comme le souligne Josée Lavoie, chef des services d’alimentation à l’hôpital, dans une des vidéos mises en ligne, ce virage n’a augmenté le budget d’approvisionnement alimentaire de l’institution que de 0,3 %. La gestionnaire souhaite que d’autres institutions se lancent dans ce virage local. « C’est faisable et ça ne peut qu’améliorer l’offre alimentaire tout en contribuant à un avenir plus durable », affirme-t-elle. L’hôpital est également dans une démarche pour augmenter son approvisionnement en produits québécois biologiques.

Alimentation locaux institutions

Hôpital Sainte-Justine

Un programme structurant

Au cours de la démarche pour obtenir la reconnaissance Aliments du Québec au menu, les institutions peuvent compter sur un accompagnement qui leur facilite l’accès à des produits dûment identifiés. Équiterre offre, pour sa part, un service d’accompagnement qui met les institutions en relation avec des producteurs du Québec.

aliments locaux institutions

CPE La Petite Patrie

Quand on sait que le marché institutionnel représente des achats de plus 2,5 milliards de dollars par année, ce programme ouvre tout un marché au secteur bioalimentaire du Québec ! De plus, comme le souligne le MAPAQ, les achats écoresponsables des acteurs de ce marché peuvent, à leur tour, produire un effet de levier important pour le développement durable du secteur bioalimentaire.

Pour visionner les capsules mettant en vedette les six champions du programme Aliments du Québec au menu, volet institutionnel : Portraits de nos champions



Les balises du programme Aliments du Québec au menu, volet institutionnel

Deux options s’offrent aux institutions qui souhaitent obtenir la reconnaissance Aliments du Québec au menu :

  • Option plats. L’institution ou le service alimentaire offre au moins 5 plats de provenance québécoise dans son menu cyclique. Pour obtenir cette reconnaissance et afficher le logo Aliments du Québec, un plat doit être composé d’un minimum de 50 % d’ingrédients de provenance québécoise.
  • Option approvisionnement. Les achats totaux des aliments commandés chaque année par le service alimentaire sont évalués. Tout approvisionnement de 51 % et plus est reconnu comme un approvisionnement majoritairement québécois.

Les personnes qui désirent consommer des repas frais et locaux sur leur lieu de travail ou à l’université, ou celles qui souhaitent que la garderie ou l’école de leur enfant offre des repas à partir d’ingrédients québécois, peuvent demander un modèle de courriel qui facilitera leur démarche auprès de l’institution.

Pour en savoir plus : quebecaumenu.com

On peut aussi consulter en ligne la liste des institutions qui adhèrent au programme.