Portrait d'ambassadeurs

Joëlle Carle et François Bernier de La Brouette: partager sa passion pour l’agriculture urbaine

Le 4 mars 2019

Télécharger le PDF

Les ambassadeurs 100° forment une communauté d’experts, créateurs d’impact et vecteurs de changements dans leur région et leur milieu. Nous vous présentons deux de ces ambassadeurs, Joëlle Carle et François Bernier, fondateurs de La Brouette – agriculture urbaine et écocitoyenneté.

Rien ne destinait Joëlle et François à fonder un organisme à but non lucratif pour promouvoir l’agriculture urbaine et un mode de vie éco-responsable. Tous deux issus du domaine des communications, c’est pourtant leur passion commune pour le jardinage et leur intérêt pour l’environnement qui les ont poussés à quitter leurs emplois respectifs afin de se consacrer à temps plein à La Brouette.

Il faut savoir qu’à Trois-Rivières, Joëlle et François étaient déjà reconnus comme personnes-ressources en agriculture urbaine : tous deux impliqués depuis plusieurs années dans le mouvement Les Incroyables comestibles, ils se faisaient régulièrement solliciter par différentes personnes qui avaient des questions sur le sujet. «  On s’est rendu compte que c’était un besoin, qu’il n’y avait pas de ressources en Mauricie, pour ce qui était d’accompagner les gens dans des projets d’agriculture urbaine », raconte François. Depuis son lancement en novembre 2017, La Brouette œuvre donc auprès des citoyens, des écoles, des organismes et des municipalités de la région qui s’intéressent à l’alimentation éco-responsable.

Une passion à partager

Leur passé de communicateurs leur est alors bien utile, puisqu’une grande partie de la mission de La Brouette est axée sur la pédagogie et l’éducation. « L’idée d’être capables de transmettre des messages clairs et efficaces et de jumeler ça avec quelque chose qui nous passionne fait que nous sentons compétents dans notre nouvelle sphère d’activités, en accord avec nos valeurs, et utiles dans notre milieu » mentionne François.

Avec leurs ateliers, qui portent sur des sujets tels que le Zéro déchet, le jardinage ou le compostage, Joëlle et François misent sur la sensibilisation.

« Ce qu’on aimerait, c’est susciter de l’engouement chez les citoyens, créer de l’engagement, pour que les gens s’impliquent et qu’ils changent les choses par eux-mêmes » – Joëlle Carle

François renchérit : « Par exemple, avec les enfants, tu leur mets les mains dans la terre, ou tu leur fais goûter des légumes fraîchement cueillis, et voilà que tu ouvres leurs horizons sur la réalité de la nature et de notre impact en tant qu’humains. Les enfants deviennent ainsi des courroies de transmission pour responsabiliser les gens, pour qu’ils s’impliquent dans des mouvements communautaires ou citoyens et qu’ils deviennent eux aussi des acteurs de changement. »

Le projet de compostage collectif, initié par Joëlle avant l’existence de la Brouette, puis réalisé avec l’aide de l’organisme, est un bel exemple de cet engagement citoyen qu’ils souhaitent inspirer. Grâce à ces démarches, la ville de Trois-Rivières comptera dès cet été plusieurs sites de compostage collectif : « C’est quelque chose que je voulais faire et qui n’existait pas. C’est pour ça qu’on veut que les citoyens s’engagent aussi, parce qu’on sait qu’ils sont capables de faire une différence. »

Donner au suivant

C’est aussi pour cette raison que Joëlle Carle et François Bernier ont décidé de devenir ambassadeurs 100°. François souligne que son implication à titre d’ambassadeur a vraiment pris tout son sens lorsqu’il est devenu personne-ressource pour un appel de projets portant sur les jardins pédagogiques à l’automne 2018 : « Quand nous avons accompagné différents organismes qui voulaient soumettre un projet, j’ai senti que je jouais un rôle qui était significatif dans le cadre du mouvement. »

Pour Joëlle, c’est la possibilité de participer aux conférences qui a été déterminante dans son engagement comme ambassadrice. Elle a ainsi eu la possibilité de tenir un kiosque La Brouette lors de l’une des conférences données à Trois-Rivières, et elle a présenté les projets de l’organisme lors d’un autre événement. « On est quand même bien actifs à Trois-Rivières avec 100 degrés ! », lance-t-elle en riant.

Vous aimeriez faire comme Joëlle et François et vous joindre à la communauté d’ambassadeurs 100 degrés ? Inscrivez-vous !



Télécharger le PDF