Sécurité routière

Transport actif vers l’école: les brigades scolaires de la Fondation CAA-Québec et Trottibus maintenant bien arrimés

Le 9 septembre 2018

Depuis un an, un partenariat entre le programme de brigades scolaires de la Fondation CAA-Québec et le Trottibus de la Société canadienne du cancer s’est mis en place. La sécurité des jeunes sur le chemin de l’école est entre bonnes mains !

Près de 90 ans après son lancement, le programme de la brigade scolaire de la Fondation CAA-Québec rejoint plus de 7500 élèves dans 335 écoles primaires partout au Québec. Depuis 1929, plus de 510 000 jeunes ont fièrement porté leur ceinture bandoulière ou leur dossard jaune !

brigades scolaires

Rachel Kulanthaivelu – École l’Aquarelle Laval

« Il existe plusieurs types de brigades scolaires, explique Michèle Debroux, directrice adjointe aux programmes de sécurité routière chez CAA-Québec. En confiant des responsabilités à des élèves de 4e, 5e et 6année, nous leur donnons l’occasion de développer leur sens des responsabilités, leur leadership et leur estime d’eux-mêmes, tout en cultivant une conscience accrue des principes de sécurité routière. Chaque école choisit les brigades qu’elle veut former, en fonction des besoins du milieu. »

Des responsabilités variées

Les brigadiers et brigadières scolaires de la Fondation CAA-Québec peuvent s’impliquer de différentes façons :

  • À l’école, pour faciliter les déplacements dans la cour et à l’intérieur de l’école, ainsi que la circulation des piétons au départ et à l’arrivée des autobus scolaires ;
  • Dans l’autobus, pour aider au respect des consignes de sécurité au moment d’y monter ou d’en descendre, ainsi que durant le trajet;
  • Aux abords de l’école, afin de rappeler les règles de sécurité pour la traversée de certains passages piétonniers, en collaboration avec un adulte au besoin.

« La présence de la brigade scolaire crée une atmosphère plus calme dans l’école et la répétition des consignes permet à l’ensemble des élèves d’acquérir, à la longue, des comportements plus prudents », indique Michèle Debroux, en précisant qu’elle a elle-même été brigadière, tout en était loin de penser qu’elle superviserait un jour ce programme provincial.

Pour créer une brigade, il suffit de s’inscrire en ligne et de consulter le Guide d’organisation.

brigades scolaires

Un nouveau rôle : le brigadier Trottibus

Depuis septembre 2017, les jeunes peuvent choisir un 4rôle, soit celui de Brigadier Trottibus. « Ces brigadiers secondent les bénévoles marcheurs sur les trajets le matin, précise Virginie Delannoy, agente de développement Transport actif à la Société canadienne du cancer (SCC). Ils peuvent aussi animer des tournées de classes et des kiosques pour faire connaître le projet, ou encore participer au recrutement de bénévoles à l’école et dans la communauté. »

brigades scolaires

Le Trottibus : 8 ans déjà !

Lancé en 2010, le Trottibus est nettement plus jeune que la brigade scolaire de la Fondation CAA-Québec, mais a fait son petit bonhomme de chemin. Grâce à ce programme, des adultes bénévoles accompagnent les enfants à l’école le matin dans plus de 120 écoles primaires. Le Trottibus c’est :

  • 2842 enfants qui marchent vers l’école 4 matins par semaine ;
  • 364 brigadiers Trottibus
  • 973 bénévoles-marcheurs  (parents et membres de la communauté)
brigades scolaires

« L’entente avec la Fondation CAA-Québec ouvre une belle porte de collaboration entre les deux programmes, qui visent tous deux à assurer la sécurité des enfants sur le chemin de l’école », se réjouit Virginie Delannoy.

L’arrimage entre les deux programmes s’est concrétisé dans 33 écoles en 2017-2018. Cette alliance, somme toute naturelle, devrait se renforcer au fil des années.

Pour en savoir plus :