Municipal

Piéton un jour, piéton toujours et même l’hiver ! Nouveau guide.

Piéton un jour, piéton toujours et même l’hiver ! Nouveau guide.

Ressource

L’hiver vient de frapper à nos portes. Froids mordants et précipitations de neige nous ont brutalement ramenés à notre hivernalité, toujours mal assumée. Une dure réalité, surtout pour les piétons qui, souvent, sont loin de profiter des mêmes avantages que les automobilistes.

À chaque bordée de neige, les artères et les rues des municipalités sont prises d’assaut par des camions, des déneigeuses et des souffleuses qui tentent de limiter le plus rapidement possible les entraves à la circulation automobile. Or, c’est rarement avec le même zèle que l’on s’affaire au déneigement des infrastructures piétonnes, quand elles existent. Pourtant, les piétons existent toujours en hiver.

Piétons Québec vient donc de publier une fiche informative à l’intention des citoyens, des décideurs publics et des professionnels en aménagement qui ont à cœur de favoriser la pratique sécuritaire de la marche à longueur d’année. Et cela repose sur la conception judicieuse et l’entretien adéquat d’infrastructures permettant un partage sécuritaire de la route malgré notre hivernalité.

Mobilité durable

Piétons quatre saisons

Il ne faut pas oublier que, même durant la belle saison, les piétons demeurent les usagers les plus vulnérables de la route. Alors, on peut imaginer qu’en hiver leur situation se complique au moment de franchir une intersection mal déneigée et mal éclairée à la fin d’un après-midi où le soleil est déjà sous l’horizon. Et si les trottoirs sont mal déneigés, ou surtout mal déglacés, ils risquent de faire de mauvaises chutes, voire s’abstenir de se déplacer.

Ces nombreux enjeux conduisent souvent les personnes plus âgées à s’encabaner et souffrir de solitude. Quant aux plus jeunes qui doivent se rendre à l’école, ou bien ils doivent prendre des risques ou se faire reconduire en voiture. Et ils prennent de moins en moins de risques puisque, en 1971, 80 % des élèves se rendaient à l’école à pied, alors qu’en 2008 cette proportion était passée à 34 %.

Ce document s’adresse à ceux qui veulent tout savoir sur les enjeux qui touchent à la conception et l’entretien des infrastructures piétonnes en hiver, à la sécurité des piétons, aux stratégies et aux politiques qui favorisent la mobilité à pied. Et aussi à la manière de revisiter notre rapport à l’hivernalité.

Pour en savoir plus, consultez Marcher en toute saison : aménager pour l'hiver

Communauté

Vous avez aimé l’article?

En quelques clics, joignez notre communauté et obtenez le meilleur de 100º grâce à des ressources personnalisées.

Créer mon profil
DEVENEZ AMBASSADEUR ET FAITES BRILLER LES PROJETS DE DEMAIN