Bâtir différemment

6 étapes pour des projets d’urbanisme participatif réussis

Le 11 juin 2018

L’urbanisme participatif est une démarche qui recèle un fort potentiel pour transformer la ville et ses quartiers avec les citoyens, mais encore faut-il bien la planifier pour assurer son succès.

La participation citoyenne est placée au cœur de la démarche que propose le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) pour créer des milieux de vie plus humains et qui répondent aux besoins de la population. En cela, le CEUM s’inspire du community planning, pour ce qui est du processus, et des travaux de l’architecte Jan Gehl ainsi que de l’auteure militante Jane Jacobs, pour une vision citoyenne de la ville. Notons que cet urbanisme participatif a d’ailleurs animé et anime toujours plusieurs communautés au Canada.

La valeur ajoutée d’une approche participative

Approche éprouvée dans l’aménagement de quartiers à échelle humaine, l’urbanisme participatif comporte des avantages indéniables comparé aux processus conventionnels, gérés uniquement par des professionnels désignés. Les citoyens, qui vivent au quotidien dans leur quartier, ont une perception des enjeux qui les touchent bien différente de celle des experts, ce qui enrichit ainsi leur travail d’analyse. Les professionnels sont donc appelés à intégrer les connaissances sur le terrain des résidents. À ce chapitre, la capacité d’écoute et d’ouverture aux échanges est un des ingrédients clés qui conduit à la compréhension mutuelle de ces enjeux.

En intégrant les observations, les préoccupations et les aspirations des résidents dès le départ, et tout au long du projet, les participants seront en mesure de trouver des réponses qui correspondent aux besoins réels de la communauté. Bien plus qu’une simple étape de consultation, l’urbanisme participatif favorise un dialogue ouvert et une interaction productive entre les usagers, les experts et les décideurs, et ce, tout au long du processus, de la planification à l’implantation.

urbanisme participatif

Les citoyens décident de leur vision de leur Quartier vert. Crédit : CEUM

Le mode d’emploi

Au fil des années, le processus en six grandes phases développé par le CEUM a prouvé son efficacité pour transformer les milieux de vie avec et pour les citoyens.

Démarrer

Établir un partenariat avec les acteurs locaux et définir le plan d’action.

  • Codéfinition d’une entente de partenariat
  • Cartographie des acteurs

Comprendre

Réaliser un portrait-diagnostic de l’utilisation de l’espace.

  • Documentation existante
  • Marche exploratoire
  • Kiosque de consultation
  • Sondage

Les participants à une marche exploratoire discutent de l’environnement bâti. Crédit : Sustainable Calgary Society

Explorer

Identifier les possibilités d’aménagement répondant aux besoins et aux enjeux.

  • Atelier de travail professionnel
  • Atelier de codesign citoyen
urbanisme participatif

Atelier de codesign : des citoyens réinventent une rue de leur quartier. Crédit : Arrondissement de Verdun

Décider

Valider, auprès des différents acteurs, les solutions développées et les enrichir.

  • Atelier de validation des scénarios
  • Séance de travail avec les professionnels de la municipalité

Une citoyenne note ses commentaires sur un scénario d’aménagement. Crédit: CEUM

Agir

Implanter des aménagements et prendre des engagements.

  • Activité de plantation
  • Projet pilote ou mesures temporaires
  • Création d’un comité de suivi
urbanisme participatif

Tout le monde les mains dans la terre ! Crédit : CEUM

Inaugurer

Souligner les aménagements réalisés avec un événement mobilisateur.

  • Soirée de lancement
  • Conférence de presse
  • Visite sur le terrain
urbanisme participatif

Souligner et célébrer les aménagements réalisés et la contribution des partenaires. Crédit : Frederico Uribe

Enfin, il est essentiel d’évaluer en continu le processus et les résultats obtenus. L’évaluation peut se faire par un questionnaire, une activité d’évaluation participative, un bilan annuel, etc.

Si vous désirez explorer plus en détail le processus d’urbanisme participatif développé par le CEUM, consultez le guide L’urbanisme participatif : Aménager la ville avec et pour ses citoyensIl vise à outiller les intervenants de divers secteurs et les citoyens en leur fournissant une vue d’ensemble des étapes à suivre, des acteurs à inclure, ainsi que des outils et des ressources à leur disposition. Aussi disponible, la fiche L’urbanisme participatif *.

La suite est entre vos mains. Le moment est venu d’inviter les citoyens à définir l’avenir de leur quartier !

* Il est également possible d’obtenir une version papier de ces publications. Contactez le Centre d’écologie urbaine de Montréal.