Déconfinement

Juin, mois de l’eau… et au menu, chaleur et pandémie!

Le 2 juin 2020

L’année 2020 n’a vraiment pas facilité la tâche de ceux qui font promotion de l’eau. D’abord ce fut les conduites en plomb, ensuite la COVID-19… Avec tous ces défis, comment poursuivre les efforts pour faire de l’eau notre boisson principale ? Voici quelques pistes de solutions !

boire de l'eau

Faites le plein d’eau avec J’ai soif de santé!

Pour contrer la surconsommation de boissons sucrées, la Coalition Poids propulse depuis trois années déjà la campagne J’ai soif de santé! Elle vise la promotion d’une saine hydratation en encourageant, normalisant et valorisant la consommation d’eau, notamment chez les enfants. Œuvrant à bâtir des milieux de vie où l’eau est la boisson la plus accessible et attrayante, cette campagne de marketing social propose des actions et des outils misant sur la combinaison d’environnements favorables à la consommation d’eau et l’acquisition d’aptitudes individuelles.

Les décideurs et les adultes côtoyant les enfants, partout où ils jouent, apprennent et vivent, sont invités à les inspirer en agissant comme modèles de la saine hydratation, tout en rendant l’eau disponible et attrayante. Je vous invite à découvrir ses différentes composantes pour l’école, les garderies, les camps, les villes et la maison ! Tous nos outils sont accessibles gratuitement sur le site J’ai soif de santé1.

boire de l'eau

Cet été, on valorise la saine hydratation auprès des enfants !

Les défis seront nombreux à relever pour les camps qui vont ouvrir leurs portes cet été. Malgré tout, il sera possible de participer au Défi Tchin-tchin dans mon camp, réalisé en partenariat avec la Fondation Tremplin Santé, et qui se déroulera du 6 au 10 juillet.

Trinquer à la saine hydratation n’implique pas forcément de cogner ensemble nos verres et nos gourdes d’eau. En effet, il est possible de lever notre verre de façon festive et ludique, sans contact physique ! Découvrez des idées sur notre site soifdesante.ca/camp. Aussi, plusieurs activités proposées dans la Trousse du Défi Tchin-tchin dans mon camp n’impliquent pas de contact entre les jeunes et peuvent être réalisées selon les exigences de santé publique. N’hésitez pas à les consulter et à découvrir notre nouveau contenu visuel. Dès maintenant, vous pouvez vous inscrire sur le site pour courir la chance de remporter des prix de participation.

Même si cette année, elles n’ont pu être réalisées comme prévu, pourquoi ne pas profiter du mois de l’eau pour réaliser des activités du Défi Tchin-tchin dès maintenant dans les écoles, ainsi que celles du Défi Rigol’Eau dans les garderies et CPE ? Nous avons identifié les meilleures activités pour vous ! Les différents volets du Défi Tchin-tchin se retrouvent d’ailleurs sur la plateforme L’école ouverte.

fontaine d'eau

Fontaine, je boirai de ton eau !

Les fontaines d’eau sont maintenant ouvertes ! Avec la chaleur, permettre à la population de demeurer bien hydratée est une mesure incontournable. C’est d’autant plus vrai dans l’aménagement de milieux favorables à la pratique d’activités physiques. Car, un accès insuffisant à l’eau potable gratuite dans les milieux publics peut poser un obstacle à la pratique d’activités physiques. Surtout en période de canicule, alors que la population est à risque de coups de chaleur et de déshydratation.

À plus forte raison, dans une optique de résilience face aux changements climatiques et aux variations de température, l’offre de fontaines d’eau doit être suffisante sur l’ensemble du territoire québécois. Cela est particulièrement important à la faveur du fort courant de retrait des bouteilles d’eau à usage unique dans diverses municipalités pour réduire, à juste titre, les déchets de plastique. Actuellement, l’offre de fontaines d’eau est insuffisante pour permettre aux citoyens de bien s’hydrater. Ce manque d’accessibilité est particulièrement problématique pour les populations plus vulnérables, comme les aînés et les jeunes enfants.

L’augmentation du nombre de fontaines d’eau a le potentiel d’être bénéfique à plusieurs égards, tels que la santé et la qualité de vie, la réduction des déchets, la gestion sensée des ressources et la promotion de l’eau municipale. Elle doit devenir la boisson la plus disponible et la plus visible dans les places publiques ! Pour y parvenir, J’ai soif de santé dans ma municipalité invite les agglomérations, grandes ou petites, à favoriser le repérage des points d’eau gratuits et à rendre l’eau de l’aqueduc plus attrayante en faisant sa promotion et en embellissant les fontaines d’eau. Consultez et téléchargez nos outils gratuitement.

Cet été, faites le plein d’eau !

1 J’ai soif de santé! répond aux objectifs du Programme national de santé publique 2015-2025, de la Politique gouvernementale de prévention en santé, ainsi qu’au Plan d’action pour réduire la consommation de boissons sucrées et promouvoir l’eau. Impliquant plusieurs partenaires. Elle permet de mobiliser et rallier les organismes, professionnels, décideurs et élus autour de messages et d’actions concrètes et positives en matière de saines habitudes d’hydratation, en lieu et place des boissons sucrées.