Développement durable

L’écologisation des cégeps: un mouvement en marche

Le 31 janvier 2020

Les enjeux environnementaux, le développement durable, le souci d’évoluer dans des milieux de vie propices à l’épanouissement de chacun, préoccupent de plus en plus les étudiants du niveau collégial. Et leurs multiples initiatives sont en train de changer non seulement le visage des cégeps, mais aussi celui de leurs communautés.

La liste des cégeps qui ont banni les bouteilles d’eau en plastique à usage unique ne cesse de s’allonger. Cette vague de fond devrait, à terme, emporter aussi les boissons sucrées et les jus de fruits puisque, dans la foulée, les étudiants sont encouragés à boire l’eau gratuite des fontaines. Un choix santé !

D’autres initiatives cherchent à résoudre des problèmes de sécurité alimentaire. À cet égard, on peut citer le cégep de Rimouski qui a opté pour la plantation d’arbres fruitiers tandis que le cégep de Saint-Laurent mise, de son côté, sur la construction de serres. Encore plus aventureux, le projet d’aquaponie du cégep de la Gaspésie et des Îles.

Ces projets sont aussi divers que leurs échelles sont variables, tout comme leurs impacts. Cela peut aller d’un simple frigo communautaire, comme au cégep de Sherbrooke, en passant par une cuisine collective au cégep de Jonquière, jusqu’à l’ambitieux programme de Gestion d’un établissement de restauration du cégep de Saint-Jérôme. Mais tous ont en commun de reposer sur les principes du développement durable à fortes retombées sociales.

Transfert de connaissances

Afin de brosser un portrait global de toutes ces initiatives qui éclosent spontanément, et souvent isolément, la Commission des affaires étudiantes de la Fédération des cégeps s’est associée au Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable (CIRADD). Spécialisé dans le transfert de technologie en innovation sociale, le CIRADD a donc pour mandat de documenter ce phénomène d’écologisation* des cégeps.

Pour parvenir à ses fins, le CIRADD collabore avec le réseau international UNESCO – UNEVOC qui, déjà en 2017, publiait un guide pratique pour les institutions : Écologisation de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels. Un guide qui prône une approche institutionnelle globale de l’écologisation pour que l’éducation s’arrime pleinement aux principes du développement durable.

L’évaluation du niveau d’écologisation des cégeps représente un vaste chantier. Et déjà, ses différents partenaires s’affairent à la conception de l’outil d’évaluation, au réseautage de même qu’à l’identification de personnes-ressources au sein des cégeps. Les résultats de cette enquête devraient être connus à l’automne 2020 et seront accompagnés de recommandations sur les façons d’intégrer les meilleures pratiques en matière de développement durable.

Vert l’avenir

Signe des temps, le colloque annuel de l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC), qui se tiendra du 3 au 5 juin prochain, sera placé sous le thème 40 ans de pédagogie : VERT de grands changements. Entre autres au menu : le développement durable et ses trois piliers, à savoir le développement économique, l’équité sociale et la protection de l’environnement. Comme quoi la génération de demain se mobilise déjà pour protéger son avenir !

*Écologisation : processus de quête de connaissances et de pratiques dans l’intention de mieux respecter l’environnement et d’inspirer les décisions dans le sens d’une plus grande responsabilité économique, pouvant favoriser la protection de l’environnement et la durabilité des ressources naturelles pour les générations actuelles et futures. UNESCO-UNEVOC

 



Pour passer à l’action

Les communautés collégiales, tant étudiante que professionnelles, préoccupées par les enjeux environnementaux et de développement durable, peuvent dès maintenant prendre les devants et se prévaloir du programme d’accompagnement et de certification Cégep Vert du Québec d’ENvironnement JEUnesse. Le programme se décline en vertu de 4 niveaux de certification en matière de gestion durable et d’amélioration continue. À l’heure actuelle, 28 établissements collégiaux ont décroché l’une de ces certifications. Quel cégep sera le 29?