Municipal

Rues-écoles et rues ludiques: les municipalités invitées à passer à l’action!

Rues-écoles et rues ludiques: les municipalités invitées à passer à l’action!

Ressource

Changer les règles du jeu pour améliorer la mobilité et le bien-être des enfants, mais aussi des adolescent·es et de tous les résident·es, c’est non seulement possible, mais très facile à réaliser. Et, avec l’arrivée du printemps, le défi est lancé aux élu·es, décideur·es publics et citoyen·nes de tenter l’expérience d’une rue-école ou d’une rue ludique dans un quartier près de chez vous.

François Grenier

François Grenier

JOURNALISTE | 100º

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM), en partenariat avec l’École de santé publique de Montréal (ESPUM) et le Centre de recherche en santé publique (CReSP), vient de lancer le nouveau site web Changer les règles du jeu. Son but est d’outiller les municipalités, et leurs citoyens, afin de faciliter l’implantation de projets de rue-école et de rue ludique.

 

Qu’est-ce qu’une rue-école ?

Il s’agit d’une intervention limitée dans le temps, et bien sûr effectuée sur une rue située aux abords immédiats d’une école, afin de créer un environnement convivial et sécuritaire qui encourage la mobilité indépendante et active des enfants. L’opération consiste à fermer la rue à la circulation de transit durant la période où les enfants arrivent et repartent de l’école. Son succès s’appuie évidemment sur un processus participatif qui met à contribution la municipalité, le personnel de l’école, les enfants, les parents, et des acteurs du milieu. 

Rue-école

Qu’est-ce qu’une rue ludique ?

De manière à favoriser le jeu libre et les déplacements indépendants des enfants, mais aussi des adolescents et des adultes, on ferme temporairement un tronçon de rue résidentielle à la circulation automobile. Typiquement, cet événement ponctuel, d’une durée de quelques heures, se déroule le dimanche ou à la faveur d’un jour férié. Voilà une façon toute simple de redonner le droit à la rue aux citoyens, grands et petits, et de retisser les liens sociaux. D’autant plus que ce genre d’organisation repose sur la participation des résidents du voisinage, et tout particulièrement des parents.

Rue-école

Des projets pilotes inspirants

La première édition d’une rue ludique québécoise s’est tenue en août 2021 sur la rue Birnam, dans l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. Succès incontestable puisque, depuis novembre 2021, cette rue ludique renaît chaque dimanche, évidemment grâce à une enthousiaste participation citoyenne.
 
D’autre part, au cours de l’année scolaire 2021-2022, deux rues-école ont été expérimentées : une près de l’école Marie-Rivier, dans l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, et l’autre à l’école primaire Sainte-Bernadette-Soubirous, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie. En ce qui concerne l’école Marie-Rivier, on a pu chiffrer les impacts positifs de l’initiative : une baisse du nombre des voitures de 17 %, ce qui s’est notamment traduit par une hausse de 20 % du nombre d’enfants se rendant à l’école à pied.

Rue-école

L’importance du jeu libre

Changer les règles du jeu, c’est redonner aux enfants le droit à la rue. Un droit qui s’est perdu avec la prolifération des automobiles et leur occupation sans partage de l’espace public. Parmi les ressources rassemblées sur cette nouvelle plateforme, on trouve une fiche synthèse intitulée : Favoriser le jeu libre pour améliorer le bien-être des enfants et leur redonner le droit à la ville.
 
Ce document est un véritable plaidoyer qui rappelle l’importance du jeu libre en tant qu’activité initiée par l’enfant de manière spontanée, sans planification ou intervention d’un adulte, mais aussi de la mobilité indépendante, à savoir la compétence de se déplacer dans les rues de manière sécuritaire. Ce qui entraîne de nombreux bénéfices pour les enfants sur les plans de la santé physique, la motricité, la santé mentale, les habiletés sociales, l’intelligence émotionnelle, les capacités d’apprentissage, d’adaptation, de résilience…
 
Bref, les décideurs publics, désormais convaincus des indéniables avantages de cette réappropriation douce de l’espace public pour le bien des enfants et des plus grands, vont certainement lire avec le plus grand intérêt le Petit guide concret pour passer à l’action. Il détaille les éléments que l’on doit considérer en amont de l’implantation de ce type de rue, ainsi que les différentes voies réglementaires à leur portée. Et, pour assurer le bon fonctionnement des activités en matière de logistique, de sécurité et de communications avec le voisinage, on leur recommande le Petit guide du bon déroulement de la Rue-école et de la Rue ludique, ou encore de s’inspirer d’exemples inspirants ailleurs dans le monde.
 
À vous de jouer !

Rue-école

Communauté

Vous avez aimé l’article?

En quelques clics, joignez notre communauté et obtenez le meilleur de 100º grâce à des ressources personnalisées.

Créer mon profil
DEVENEZ AMBASSADEUR ET FAITES BRILLER LES PROJETS DE DEMAIN