Milieu scolaire / Éducation

Serres pédagogiques, ateliers d’écoéducation, classes extérieures: découvrez les ressources du Semoir

Serres pédagogiques, ateliers d’écoéducation, classes extérieures: découvrez les ressources du Semoir

Ressource

Une serre dans une cour asphaltée? C’est désormais possible grâce à la serre agropédagogique autoportante du Semoir. Cet organisme pilote également des ateliers d’écoéducation dans tout le Québec, un programme pédagogique d’envergure dans la région de la Côte-du-Sud et l’aménagement de classes extérieures. Nous avons fait le point sur les différents projets du Semoir avec sa coordonnatrice, Laurence Côté-Leduc.

Françoise Ruby

Françoise Ruby

JOURNALISTE | 100º

Un peu de contexte. Le Semoir a été mis sur pied en 2019 par la coopérative de solidarité Arbre-Évolution, spécialisée en solutions de compensation carbone, ainsi qu’en restauration des écosystèmes et aménagements comestibles.

cabane à bibittes
Crédit photo : Néo-Terra

Un répertoire de 60 ateliers d’écoéducation

La première réalisation du Semoir est un répertoire en ligne unique en son genre. On peut y choisir parmi 60 ateliers écoéducatifs animés par 30 formateurs et formatrices expérimenté·e·s. Objectif :  sensibiliser les élèves du primaire et du secondaire à l’importance de protéger l’environnement et la biodiversité à travers des activités très variées comme l’Écologie des paysages acoustiques, la Boîte à lunch zéro-déchet, la Fabrication d’une roue de médecine ou encore la Construction d’une cabane à bibittes bénéfiques.

« Il y a beaucoup de formateurs très compétents au Québec et notre répertoire leur donne une belle vitrine, souligne Laurence Côté-Leduc, coordonnatrice du Semoir. Jusqu’à présent, 9276 élèves de 117 écoles ont participé à un de ces ateliers. » Les activités sont généralement gratuites pour les écoles et les camps de jour grâce aux contributions des nombreux partenaires du Semoir. Elles sont également offertes aux municipalités et aux entreprises.

Verger pédagogique
Crédit photo : Frédéric R. Campeau

Le Verger de l’Évolution

En 2020, Le Semoir a lancé Le Verger de l’Évolution, un programme pédagogique de trois ans offert aux élèves de 4e, 5e et 6e année des écoles primaires de Côte-du-Sud. « La première cohorte compte 6 classes, 9 participent à la deuxième, et 5 nouvelles classes vont commencer le programme en septembre 2022, précise Laurence Côté-Leduc. »

Le Verger de l’évolution offre 15 ateliers d’éducation relative à l’environnement, dont le contenu est bien arrimé au Programme de formation de l’école québécoise en science, technologie et arts. « Il s’agit d’ateliers clé en main, donnés par des formateurs et des formatrices d’expérience, souligne Laurence Côté-Leduc. Nous fournissons tout le matériel pédagogique pour chaque atelier, dont un cahier de l’élève, une situation d’apprentissage-évaluation et deux grilles d’évaluation des compétences. »

Le programme, dont le coût est estimé à 2500 $ par classe et par année, est majoritairement financé par des entreprises et organismes de la Côte-du-Sud. Chaque école doit cependant s’engager à investir 250 $ par année par classe participante.

classe extérieure
École Horizon-du-Lac à Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Les classes extérieures

En 2020, Le Semoir a également lancé le projet la Classe verte. L’aménagement de base est composé de quatre bancs, d’un tableau, de roches, ainsi que d’arbres et d’arbustes indigènes. Il coûte 14 000 $, incluant un atelier écoéducatif. Les bancs sont fabriqués au Québec avec des matériaux recyclés. « D’ici la fin de l’année scolaire 2021-2022, 18 écoles seront équipées, se réjouit Laurence Côté Leduc. Nous prévoyons installer autour de 10 classes extérieures par année. »

serre scolaire
Crédit Frédéric R. Campeau

La serre agropédagogique

Ce projet vient tout juste de voir le jour à la suite d’un projet pilote très concluant mené au Verger de l’Évolution auprès de 15 classes de 4e, 5e et 6e année. La serre, dont la charpente en mélèze massif, est autoportante et peut donc être installée dans une cour asphaltée. « Elle est livrée clé en main, avec des bacs, des outils et des semences, mentionne Laurence Côté Leduc. Et, durant l’année suivant son installation, nous offrons un microprogramme de 5 ateliers arrimés au cursus scolaire du 2e et 3e cycle du primaire. »

Cette serre de 10 pi sur 16 pi coûte 12 000 $, avec une possibilité de subvention de 2000 $ de la part des partenaires du Semoir. Elle peut également être financée par l’intermédiaire de la mesure budgétaire 50530.

crayon semence
Crédit photo: Frédéric R. Campeau

Les crayons-semences: outil d’écofinancement

Le Semoir offre également un programme de financement original. Il s’agit d’un crayon-semence, fabriqué avec du bois recyclé provenant du Canada et des États-Unis et muni à une extrémité d’une capsule contenant une graine de tomate cerise. « Lorsque le crayon devient trop petit pour écrire, il suffit de le planter à l’envers pour faire pousser un plant, explique Laurence Côté-Leduc. La capsule et le crayon sont faits de matériaux non toxiques et donc entièrement biodégradables. »

Chaque trousse de 140 crayons coûte 885,50 $, taxes comprises, incluant tout le matériel promotionnel nécessaire à la campagne. « Nous suggérons de vendre chaque crayon 10 $, ce qui génère 630 $ de profit, précise Laurence Côté-Leduc. Plusieurs écoles ont financé leur classe extérieure de cette façon. »

Par ailleurs, Le Semoir peut compter sur de fidèles partenaires financiers. « Les entreprises qui nous soutiennent comprennent très bien notre mission d’écoéducation, indique Laurence Côté Leduc. Nous n’avons pas à faire beaucoup de sollicitation. »

Ateliers écoéducatifs, serres et verger pédagogiques, classes extérieures… : parions qu’avec toutes ces innovations, toutes lancées en trois années à peine, le Semoir n’a pas fini de nous étonner !

Serre scolaire
Crédit photo: Frédéric R. Campeau

Communauté

Vous avez aimé l’article?

En quelques clics, joignez notre communauté et obtenez le meilleur de 100º grâce à des ressources personnalisées.

Créer mon profil
DEVENEZ AMBASSADEUR ET FAITES BRILLER LES PROJETS DE DEMAIN