Mois de la nutrition

Services de garde éducatifs: 3 habitudes alimentaires à encourager dès le plus jeune âge

Le 3 mars 2018

Télécharger le PDF

Cette année, la campagne du Mois de la nutrition met en vedette les pouvoirs des aliments, tels que nourrir, faire découvrir et rassembler. Tout comme les superhéros, les aliments ont leurs pouvoirs, mais ceux-ci vont bien au-delà de ceux des nutriments qu’ils contiennent !

Vous travaillez dans un service de garde, avec les tout-petits et la saine alimentation vous tient à cœur ? Voici quelques conseils pour encourager les enfants à développer trois bonnes habitudes alimentaires avec plaisir et convivialité dès le plus jeune âge.

alimentation tout-petits

L’importance d’agir tôt

Les enfants d’âge préscolaire développent déjà leur personnalité de mangeur, qui perdurera jusqu’à l’âge adulte. Les préférences alimentaires commencent à s’ancrer très tôt, selon les différentes expériences sensorielles vécues lors des repas et des collations. Il s’avère donc important d’offrir aux tout-petits des environnements favorables au développement du goût. De par leur variété de couleurs, de textures et de goûts, les aliments sains promettent un avenir inspirant à ceux qui les consomment.

Saviez-vous que les enfants consomment au moins 50 % de leurs apports nutritionnels en service de garde ? Voilà qui rappelle à quel point les personnes qui travaillent auprès d’eux ont un rôle fondamental à jouer dans la promotion de saines habitudes alimentaires !

Vous cherchez de nouvelles idées d’activités qui conjuguent plaisir et saine alimentation ? En voici quelques-unes issues du programme Un départ en santé pour le préscolaire 2-5 de Cœur + AVC.

1- Miser sur des aliments nourrissants

L’un des pouvoirs des aliments mis de l’avant par la campagne du Mois de la nutrition, c’est le « pouvoir de nourrir ». Comme on le sait, les aliments variés et colorés sont gages de santé ! Betterave rouge, avocat vert, banane jaune,… : chaque légume ou fruit arbore une couleur qui lui est propre. Au cours d’une semaine du mois de mars, ou au moment qui vous convient le mieux dans votre planification mensuelle, faites vivre aux enfants des « Journées hautes en couleur »1. Profitez de la période de collation pour inscrire au menu de chaque jour de la semaine un légume ou un fruit d’une couleur différente. Encouragez ensuite les enfants à explorer toutes les facettes de l’aliment et à exprimer ou décrire ce qu’ils observent. Invitez ceux qui le désirent à dessiner ou à bricoler le fruit présenté à la collation, puis réservez un espace dans le local où les enfants pourront exposer leurs créations.

Les collations sont l’occasion pour les tout-petits de compléter l’apport en énergie nécessaire au quotidien. Il est donc important que celles-ci soient nourrissantes et savoureuses. L’idéal est d’inclure un légume ou un fruit frais, surgelé ou en conserve. Utilisez ceux auxquels vous avez accès dans votre milieu.

alimentation des enfants

2- Encourager l’exploration et la découverte

Un autre pouvoir des aliments, c’est le « pouvoir de faire découvrir ». Une formidable thématique pour les tout-petits qui adorent explorer et jouer ! Cette propension à la découverte peut se transposer à merveille à l’heure du repas afin de favoriser l’attrait pour une variété d’aliments. Vous disposez de matériel de bricolage et de quelques crayons ? Invitez les enfants à utiliser leur imagination et à décorer des napperons avec une variété d’aliments2. Si vous avez le matériel qu’il faut, plastifiez les napperons. Utilisez-le ensuite au service de garde éducatif ou permettez aux enfants de les apporter à la maison pour qu’ils les utilisent lors des repas en famille.

Pour les enfants qui s’approchent de la rentrée en maternelle, l’activité « Livre de l’alphabet »3 est une excellente occasion de réunir l’artisanat, l’apprentissage d’une variété d’aliments ainsi que celui des lettres de l’alphabet. À l’aide de leur éducatrice, les enfants travaillent ensemble à dresser une liste d’aliments dont le nom commence par la même lettre (p. ex., « A » pour ananas). Afin de créer un livre de l’alphabet comprenant différents aliments, les plus jeunes peuvent dessiner les aliments, pendant que les éducatrices écrivent le nom de ces derniers.

repas à la garderie

3- Valoriser les repas en groupe et en famille

Les aliments ont également « le pouvoir de rassembler ». À partir de 1 an, les repas devraient être consommés en famille et composés d’un menu varié. Un contexte de repas favorisant le partage et les interactions positives est à privilégier dans le cadre d’habitudes alimentaires saines. En services de garde, l’éducatrice sert de modèle pour les tout-petits et influence leur relation avec les aliments. En se rassemblant autour des aliments, les apports en légumes et en fruits tendent à être augmentés, et ceux des boissons sucrées à être diminués.

Pourquoi ne pas proposer aux enfants de faire une « Photo de famille alimentaire »4? Discutez avec les enfants de leurs plats préférés à savourer en famille ; parlez des ingrédients, de la provenance, des saveurs, etc. Puis, encouragez-les à illustrer le moment de la prise du repas en famille. Cette activité vise à encourager les enfants d’âge préscolaire à partager les plats favoris savourés en famille et à découvrir de nouveaux aliments.

La valeur des aliments surpasse bien largement la somme des nutriments qu’ils contiennent. Ils ont le pouvoir de donner de l’énergie, d’inviter au partage, de favoriser de saines habitudes alimentaires, et bien plus. L’attitude du personnel éducateur envers la saine alimentation, lorsqu’il est au service de garde, peut également influencer la relation que les tout-petits entretiennent ou entretiendront plus tard avec la nourriture. Pour une boîte à outils plus complète, consultez le programme Un départ en santé pour le préscolaire 2-5 de Cœur + AVC. Des dizaines d’activités et de recettes raviront tant les tout-petits que des adultes qui travaillent auprès d’eux !

1 Cette activité se retrouve à page 1 de la section «Jeux et activités» du  volet «La saine alimentation et les boissons sucrées» du programme «Un départ en santé pour le préscolaire 2-5»
Idem, page 11
3 Idem, page 10
4 Idem, page 9



Télécharger le PDF