Covid-19

7 actions pour se rendre utile et faire preuve de solidarité pendant la crise

Le 27 mars 2020

Télécharger le PDF

Tous placés au cœur d’une crise sans précédent, nous sommes nombreux à vouloir nous rendre utiles, tout en respectant les impératifs de distanciation sociale. C’est votre cas ? Voici 7 manières de rendre service à votre communauté… qui en a cruellement besoin ces temps-ci !

Panier de légumes

1- S’engager comme bénévole dans un organisme communautaire

Vous avez moins de 70 ans, ne présentez pas de risque particulier face à la COVID-19 et vous avez du temps à offrir ? Savez-vous que le gouvernement du Québec vient de lancer une plateforme web pour jumeler les gens qui veulent aider avec les organismes communautaires qui ont besoin d’un coup de main ?

Cette mesure vise à contrer la dramatique chute de bénévoles dans les organismes communautaires, qui reposaient beaucoup sur l’engagement volontaire de retraités. Alors que ces derniers sont maintenant contraints de rester à domicile, puisque les 70 ans et plus sont davantage vulnérables aux risques de la COVID-19, les organismes communautaires, comme les banques alimentaires, se retrouvent avec des effectifs dégarnis alors que les besoins s’annoncent plus criants que jamais.

Si vous décidez de vous engager comme bénévole, assurez-vous malgré tout de ne pas relâcher les mesures d’hygiène et de distanciation sociale recommandées pour ralentir la propagation de la pandémie.

agriculture urbaine

2- Aller travailler aux champs

Malgré le fait que le gouvernement ait annoncé qu’il n’allait pas fermer complètement la frontière aux travailleurs étrangers temporaires, il n’en demeure pas moins qu’il est fort possible qu’une grande part des 16 000 employés du Mexique, du Guatemala ou du Honduras, qui viennent habituellement prêter main-forte aux producteurs agricoles, ne soient pas au rendez-vous cette année.

Aucune annonce officielle n’a encore été faite sur le sujet, mais d’ici quelques jours, le gouvernement du Québec devrait lancer une grande campagne de recrutement pour inciter les travailleurs sans-emploi, tout spécialement ceux provenant des secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, ainsi que les étudiants, à s’engager dans le secteur agricole.

Vous aimeriez contribuer à la préservation de la sécurité alimentaire des Québécois ? Vous vous sentez prêts à relever le défi de travailler aux champs ou dans une autre filière de la production agricole ? Surveillez les annonces gouvernementales, et suivez les médias sociaux d’Agricarrières, le comité sectoriel de main d’œuvre de la production agricole. La campagne de recrutement devrait être lancée d’ici quelques jours.

3- S’assurer de la sécurité et de l’approvisionnement alimentaire des aînés et des personnes vulnérables

Des aînés de votre entourage, ou d’autres personnes vulnérables de votre communauté, sont en quarantaine ou en confinement préventif ? Contactez-les régulièrement pour prendre de leurs nouvelles, et si le contexte vous le permet, offrez-leur de faire des courses pour les approvisionner en nourriture et biens essentiels.

Mais pour que votre offre généreuse ne se transforme pas en cadeau empoisonné, ne négligez surtout pas de suivre toutes les mesures d’hygiène et de distanciation sociale recommandées par les autorités de santé publique. Pour plus de détails, consultez la section « Personnes à risques » sur cette page de questions-réponses publiée par le gouvernement du Québec.

4- Faites un don à une banque alimentaire

Vous souhaitez faire votre part, mais tout en restant chez vous ? Si vous n’êtes pas financièrement éprouvé par la crise, sachez que les banques alimentaires ont besoin non seulement de bénévoles, mais aussi de soutien financier.

Vous pouvez par exemple faire un don aux Banques alimentaires du Québec ou directement à une banque alimentaire de votre région.

Considérant les innombrables pertes d’emploi des dernières semaines, les banques alimentaires s’attendent à une importante hausse des demandes d’aide.

5- Encourager l’approvisionnement local en achetant des produits québécois

Puisqu’une grande partie des secteurs de l’économie sont touchés par la crise, c’est le moment ou jamais de faire preuve de solidarité en soutenant les producteurs ou les commerçants locaux.

Des milliers de commerçants se sont inscrits sur le site Le Panier Bleu, une initiative soutenue par le gouvernement du Québec, pour dynamiser le commerce local.

Découvrez ici une nouvelle initiative citoyenne, Solution locale, qui s’est récemment déployée pour encourager l’approvisionnement local partout au Québec. Et sachez que les organisateurs sont encore à la recherche de porteurs de projets dans certaines régions.

Ulocal est une application mobile qui met de l’avant les entreprises qui fabriquent, utilisent ou distribuent au minimum 40 % de produits locaux.

Pour soutenir l’agriculture de proximité, vous pouvez également vous inscrire au Réseau des fermiers de famille du Québec qui, depuis 25 ans, rapproche les producteurs locaux certifiés biologiques des citoyens, par la formule de l’abonnement à des paniers de légumes.

D’autres ressources à explorer

6- Mettre votre ordinateur au service de la recherche contre le coronavirus

Grâce au projet Folding@home, vous pouvez utiliser une partie de la puissance de votre ordinateur pour plier et déplier les protéines de surface du coronavirus et ainsi aider les chercheurs à repérer des sites potentiels d’interventions. Autrement dit, votre machine deviendra une des composantes d’un superordinateur virtuel dans le but de développer un point d’attaque thérapeutique et mettre en échec ce virus.

Pour contribuer à cet effort de guerre informatique, il vous suffit de télécharger le logiciel Folding@home disponible pour les plateformes Windows, Mac OS et Linux. Aux dernières nouvelles, plus de 400 000 personnes, en plus de certaines entreprises, participaient au projet. La capacité de calcul de cet ordinateur virtuel était estimée à 474 téraflops, presque 3 fois celle du plus puissant des superordinateurs. Toutefois, prenez garde de ne pas dépasser les limites de votre forfait.

7- Respecter les consignes des autorités de santé publique 

On ne se le répétera jamais assez, et ce sont pourtant les actions les plus fondamentales qui sont à notre portée ces jours-ci : se laver les mains et respecter les directives de distanciation sociale. C’est en respectant tous ensemble ces consignes que les Québécois réussiront à se relever de cette crise sanitaire, sociale et économique.



Télécharger le PDF