Développement durable

Création d’une chaire de recherche municipale pour les villes durables

Le 8 juin 2020

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et la Ville de Victoriaville s’associent pour mettre sur pied une initiative inédite au Québec afin de jumeler une expertise universitaire en recherche et développement à un plan stratégique de développement municipal.

Considérée comme le berceau du développement durable au Québec, Victoriaville a l’habitude de ces collaborations avec l’UQTR. Toujours à l’avant-garde en matière de développement durable, ce fleuron de la région des Bois-Francs s’est distingué aussi bien au chapitre de la récupération des matières résiduelles, dès 1984, que par la suite en agriculture urbaine, en aménagement à échelle humaine, en mobilité durable, ou encore pour son accès à l’eau potable.

Ce nouveau partenariat entre l’UQTR et Victoriaville est qualifié de gagnant-gagnant puisqu’il profitera tout autant aux chercheurs et aux étudiants universitaires ou collégiaux qu’aux Victoriavillois qui sont partie prenante de cette chaîne d’innovation. La Chaire de recherche municipale de Victoriaville pour les villes durables va notamment se pencher sur les enjeux qui touchent à l’économie circulaire, l’aménagement du territoire et l’écodéveloppement.

Une vision d’avenir

Ce maillage entre le monde municipal et universitaire sera profitable à moyen terme pour la Ville puisqu’elle pourra compter sur un accompagnement scientifique et technologique afin de répondre aux besoins spécifiques de ses citoyens et de ses entreprises. Mais à plus long terme, ce partenariat est l’occasion d’offrir une formation spécifique aux étudiants-chercheurs de l’UQTR sur les technologies vertes et de collaborer avec les acteurs municipaux. À terme, ces futurs diplômés seront susceptibles de constituer une main-d’œuvre de choix pour Victoriaville, ses entreprises et des organismes locaux.

En apportant son soutien à la création de ce nouveau modèle de chaire mis sur pied par l’UQTR, Victoriaville fait à nouveau figure de pionnière. Elle inaugure un modèle de partenariat université-ville dont toutes les municipalités de tailles comparables qui sont soucieuses de développement durable peuvent s’inspirer pour consolider leur avenir.