Milieu scolaire / Éducation

Nouveau guide de rénovation et de construction des écoles

Nouveau guide de rénovation et de construction des écoles
François Grenier

François Grenier

JOURNALISTE | 100º

Planifier et réaliser des travaux majeurs dans les écoles en cours d’année scolaire. Voilà la raison d’être du guide Bien réussir un projet de rénovation ou d’amélioration d’une école ou d’un centre, en cohabitation que viennent de publier la Fédération des centres de services scolaires du Québec (FCSSQ) et l’Association de la construction du Québec (ACQ).

Au Québec, le parc de bâtiments scolaires et administratifs est vieillissant. Les 72 organismes scolaires (OS) du Québec en possèdent plus de 4000 dont environ 3000 datent de plus de 50 ans et certains ont plus de 100 ans d’âge. Et faute d’investissements appropriés, ce parc s’est détérioré, au cours des décennies, en accumulant un déficit de maintien d’actifs.

Pour pallier cette situation, le gouvernement a donc prévu investir, au cours des 10 prochaines années, des sommes colossales pour la remise à niveau des établissements scolaires. L’ACQ estime que ces investissements en maintien d’actifs atteindront vraisemblablement plus de 1 G$ par année. Un grand chantier s’ouvre donc, à l’échelle de la province. Ce qui, inévitablement, va entraîner des problèmes logistiques, notamment en matière de disponibilité de la main-d’œuvre qualifiée.

À longueur d’année

La pratique habituelle des organismes scolaires a toujours été de réaliser la majeure partie des travaux durant la saison estivale, alors que les écoles sont vides, quitte à les échelonner sur trois années. Une stratégie intenable dans le contexte actuel. C’est pourquoi les entrepreneurs et leurs sous-traitants suggèrent au monde scolaire de revoir les façons de faire afin d’étaler les travaux sur une même année. Autrement dit, de les réaliser en cohabitation avec les activités pédagogiques, tout en assurant, bien sûr, la sécurité de toutes et tous.

À ce chapitre, le Guide tient pour acquis que les services ou directions des ressources matérielles des organismes scolaires connaissent déjà leurs obligations relatives à la gestion contractuelle, aux procédures internes et aux bonnes pratiques reconnues en matière de tenue d’un chantier (santé, sécurité, environnement, etc.). En conséquence, cette publication fait l’économie de ce qui précède pour aborder plus spécifiquement les divers aspects associés à la réalisation de projets de construction ou de rénovation dans les écoles en cours d’année scolaire.

À noter que, s’inspirant déjà de l’expérience déjà acquise par quelques organismes scolaires, ce guide sera régulièrement mis à jour en fonction de l’évolution de l’évolution du dossier.