Municipal

Vol de vélos: connaissez-vous le Garage 529?

Vol de vélos: connaissez-vous le Garage 529?

Ressource

Rien de plus enquiquinant pour un cycliste que de se faire voler sa bicyclette. À Montréal, tout particulièrement, le vol de vélos est devenu un véritable fléau. Or, depuis le printemps dernier, la Ville s’est associée à Garage 529, une plateforme d’enregistrement, de signalement et de récupération pour lutter contre les vols de bicyclettes. Une plateforme qui gagnerait franchement à être mieux connue !

François Grenier

François Grenier

JOURNALISTE | 100º

Garage 529, c’est d’abord et avant tout une base de données qui collige les caractéristiques (numéro de série, photo, description) permettant d’identifier les bicyclettes des usagers. Non seulement les cyclistes y ont accès, mais aussi les forces policières. Une fois le vélo enregistré, on peut lui apposer la vignette Garage 529. Une vignette dont le numéro de série unique sert à l’identification rapide des vélos, mais aussi, et surtout, à dissuader d’éventuels voleurs.

Garage 529

Le poids du nombre

En principe, l’efficacité de Garage 529 repose sur l’atteinte d’une masse critique d’utilisateurs. Plus nombreux seront les cyclistes qui enregistrent leur monture, plus il sera difficile pour les voleurs de les revendre. Même dans d’autres villes, en Amérique du Nord, où Garage 529 ne cesse d’essaimer. On peut d’ailleurs souligner que, en plus de Montréal, les villes de Longueuil, Gatineau et Sherbrooke s’inscrivent maintenant dans la course.
 
Or, à l’heure d’écrire ces lignes, la plateforme montréalaise ne comptait que 8 344 enregistrements de vélos. Une goutte d’eau, comparée au parc cyclable de la métropole, et surtout au nombre de vols de vélo ! « D’après nos estimations, explique Magali Bebronne, directrice des programmes de Vélo Québec, rien qu’à Montréal, on parlerait de plus de 60 000 vélos dérobés par année ! En effet, 7 % des ménages montréalais qui possèdent des vélos, et que nous avons sondé pour l’État du vélo 2020, nous ont indiqué s’être fait voler un vélo dans la dernière année. À l’échelle du Québec, ce serait 4 %. »
 
Magali Bebronne est évidemment déçue de la faible adhésion des cyclistes à la plateforme Garage 529, malgré les efforts louables du SPVM qui déploie des cliniques d’inscription pendant la belle saison, lors d’événements, publics, etc. « Pour susciter une adoption généralisée, il faudrait vraiment miser davantage sur les boutiques et les ateliers vélo. Donc, être là où se trouvent les cyclistes. C’est à travers ces relais que nous pourrions atteindre des niveaux d’inscription satisfaisants. »

Vancouver

Une efficacité démontrée

Déjà, en 2017, 100º s’était penché sur le cas de Vancouver qui, à l’époque, avait la réputation de trôner au sommet du palmarès des villes canadiennes où il se vole, toutes proportions gardées, le plus grand nombre de vélos. Sauf que, en 2015, le service de police de la Ville, afin de renverser la tendance, avait fait appel à Garage 529, apparu deux ans auparavant dans la ville, presque voisine, de Seattle. À la suite d’un projet pilote, déployé dans le quartier de Granville, les autorités ont alors pu constater une diminution des vols de vélo de 70 %, en seulement deux années !
 
Pour parvenir à un tel résultat, il a fallu s’implanter dans la communauté, sensibiliser les marchands de vélos pour les convaincre d’enregistrer chacune de leurs ventes de bicyclettes, visiter les centres communautaires, profiter des événements rassembleurs afin de rejoindre le plus grand nombre de cyclistes. Un travail fastidieux, qui a donné d’excellents résultats, certes, mais qui est difficilement applicable à l’ensemble des quartiers de la ville. N’empêche que Vancouver compte 40 % moins de vols de vélo qu’auparavant, grâce à un nombre d’enregistrements sur sa plateforme Garage 529 dix fois supérieur à celui de Montréal…

Garage 529

Pousser à la roue…

Les ambitions de Garage 529 sont claires : atteindre une diminution des vols de vélos de 50 % en Amérique du Nord d’ici 2025. Un objectif qui s’apparente à une campagne de vaccination. Car plus nombreux sont les cyclistes qui enregistrent leur monture, plus grand en sera l’effet dissuasif. Autrement dit, la protection individuelle que confère Garage 529 repose sur l’immunité de groupe.
 
Et justement, cette plateforme, tout comme ses applications mobiles, simples d’utilisation, conviviales et efficaces, ont tout pour séduire les cyclistes en grand nombre. Ne l’oublions pas : au final, le pouvoir de contrecarrer le vol de vélos demeure entre leurs mains. Seule une communauté bien mobilisée pourra venir à bout des nuisances de ces détestables petits cambrioleurs qui empoisonnent la vie de tant de cyclistes.


Ce sujets vous intéresse ?


Consultez les articles suivants :

Communauté

Vous avez aimé l’article?

En quelques clics, joignez notre communauté et obtenez le meilleur de 100º grâce à des ressources personnalisées.

Créer mon profil
DEVENEZ AMBASSADEUR ET FAITES BRILLER LES PROJETS DE DEMAIN