Transport actif

Mai, mois du vélo: des idées et des outils pour des activités réussies

Le 15 avril 2019

Pour une 5eannée, Vélo Québec coordonne, avec l’aide de ses nombreux partenaires, la programmation du Mois du vélo qui aura lieu en mai dans toute la province. Vous souhaitez participer au mouvement ou organiser une activité dans votre milieu ? Suivez le guide !

Le printemps est enfin arrivé ! Et, pour beaucoup de gens, ce sera bientôt le moment de remettre en ordre sa bicyclette en prévision de la première sortie de l’année. Le Mois du vélo est justement l’occasion idéale pour renouer avec ce mode de transport actif ou reprendre la pratique de ce loisir qui rime souvent avec le retour du beau temps.

Remise en forme

Responsable de l’offre de soutien chez Vélo Québec, Louis Lalonde fait remarquer que le Mois du vélo est effectivement l’occasion idéale de saluer l’arrivée de la belle saison, même si, de plus en plus, son organisme fait la promotion du vélo quatre saisons. « Mais bien sûr, ajoute-t-il, pour la grande majorité des gens, le printemps coïncide avec les premiers coups de pédale de l’année. »

« Alors, le Mois du vélo, c’est non seulement l’occasion de reprendre la forme, enchaîne-t-il, mais aussi de remettre son vélo en état. D’ailleurs, très souvent, des ateliers mécaniques sont organisés dans les communautés. Il suffit de se tenir à l’affût des activités qui vont se dérouler dans l’une ou l’autre des régions durant tout le mois de mai. »

Des outils et des idées

Sur son site web, Vélo Québec met justement à la disposition de ses partenaires en région, de nombreux outils afin d’organiser des activités et d’en faire la promotion. Les organismes, les groupes ou même les individus peuvent trouver des idées d’activités, que ce soit pour le grand public, le milieu de travail ou le milieu scolaire.

Vélo Québec a aussi élaboré un guide très complet qui détaille les 10 grandes étapes pour une activité réussie. Le document est assez exhaustif, puisqu’il explore tous les cas de figure. Toutefois, il n’est pas obligatoire d’en suivre toutes les étapes, surtout dans le cas des plus petites activités. L’important, c’est qu’elles soient nombreuses à se déployer partout à travers la province.

Enfin, une boîte à outils, que l’on s’affaire à compléter, est déjà disponible. On y trouve des affiches pour rappeler les avantages du vélo, les mythes et réalités qui entourent sa pratique et les bienfaits que l’on retire à marcher et pédaler vers l’école. Cette page web héberge, entre autres, le guide À vélo en milieu urbain : Trucs et conseils, maintenant traduit en anglais.

Compétition amicale

Pour une deuxième année, Vélo Québec lance le Défi du mois du vélo. « À la différence de la première édition, qui était axée sur les organisations, explique la responsable du Mois du vélo, Marianne Lavoie, notre compétition amicale, cette année, est ouverte à tous, les particuliers comme les organisations. Nous invitons les gens à rouler au moins 10 minutes au mois de mai, à enregistrer leurs déplacements et à encourager leur entourage à s’inscrire. »

Mais en quoi rouler un minimum de 10 minutes au mois de mai peut-il faire la différence ? « En réalité, précise Marianne Lavoie, le défi s’adresse surtout aux personnes qui ne font pas de vélo ou qui l’ont délaissé depuis longtemps. Or, 10 minutes suffisent amplement pour leur en redonner le goût, pour qu’ils redécouvrent combien c’est facile et amusant de pédaler. C’est tout ce que ça prend pour avoir la piqûre! »

Le Festival Go Vélo Montréal

Rappelons que le Mois du vélo ne fait pas qu’inaugurer le retour de la belle saison. C’est une mise en branle qui va culminer avec le Festival Go Vélo Montréal et ses activités phares comme le Tour la nuit et le traditionnel Tour de l’île. Tous les cyclistes de la province sont d’ailleurs invités à y participer. Alors, profitez du mois du vélo pour bien vous y préparer !