Communautaire / OBNL

6 étapes pour aménager une ruelle verte

6 étapes pour aménager une ruelle verte
Geneviève Rajotte Sauriol

Geneviève Rajotte Sauriol

RÉDACTRICE ET CONSULTANTE EN COMMUNICATION RESPONSABLE

Les bienfaits des ruelles vertes ne sont plus à démontrer. Elles font office de cours arrière collectives, offrent un lieu sécuritaire où les enfants peuvent jouer, favorisent le bon voisinage, embellissent le quartier, améliorent la santé, en plus d’entraîner de nombreux bienfaits sur l’environnement comme la lutte aux îlots de chaleur, la gestion durable des eaux de pluie et l’augmentation de la biodiversité.

Le phénomène est essentiellement montréalais, avec près de 400 ruelles vertes dans la métropole, mais on en compte aussi une dizaine à Québec et même deux à Trois-Rivières.

Envie de transformer votre milieu de vie avec vos voisins ? C’est parti !

ruelle verte sud-ouest Montreal Ruelle Saint-Jacques, à Montréal | Crédit photo: Éco-quartier Saint-Jacques

1- S’informer sur les ruelles vertes, et s'outiller

Avant de se lancer dans un projet de ruelle verte, encore faut-il savoir dans quoi on s’embarque. Il est donc bon de s’informer auprès de son écoquartier, de son arrondissement ou de sa municipalité sur la procédure à suivre et la réglementation relative à l’aménagement du domaine public. À noter que, selon votre lieu de résidence, la ruelle appartient peut-être à un promoteur privé qu’il faudra aussi contacter.

Bon à savoir : le Regroupement des écoquartiers a élaboré un guide d’implantation de ruelles vertes à Montréal et Nature-Québec a conçu des fiches d’accompagnement pour réaliser un projet à Québec.

comite ruelle verte Crédit photo: Milieux de vie en santé

2- Se rassembler dans la ruelle

Qui dit ruelle verte dit projet collectif. Pour que la ruelle soit source de cohésion sociale et non de frustrations, il s’avère donc essentiel de rallier les riverains autour d’une vision commune. De cette manière, on s’assure que la ruelle soit démocratique, inclusive et à l’image des citoyens.

Pourquoi ne pas profiter de ce premier rassemblement pour tenir une activité conviviale comme un piquenique, une projection de film ou des olympiades ? Ce sera l’occasion idéale le temps de récolter les coordonnées de tout le monde et d’établir les moyens de communiquer entre vous.

À cette étape, il est aussi nécessaire de créer un comité de citoyens qui prendra la responsabilité du projet, et ce, sans sous-estimer l’ampleur de la tâche. Le comité représentera la ruelle auprès des partenaires et s’assurera que le projet voit le jour et perdure dans le temps.

3- Rêver la ruelle

Rêver oui, et surtout transcrire ce rêve sur papier pour soumettre le projet de ruelle verte à l’organisation responsable de l’approuver. À Montréal, par exemple, la démarche devrait comprendre les éléments suivants :

  1. Un portrait initial de la ruelle ;
  2. Un sondage d’intérêt auprès des riverains ;
  3. Un plan préliminaire d’aménagement avec un croquis, la liste des végétaux et celle du mobilier, qui sera présenté aux riverains pour récolter leurs idées et commentaires ;
  4. Une visite de terrain avec la personne responsable ;
  5. L’obtention de l’autorisation des riverains et une entente avec certains d’entre eux pour entretenir les aménagements et le mobilier ;
  6. L’autorisation des propriétaires concernant les murales et les plantes grimpantes ;
  7. Un plan final d’aménagement.
ruelle verte Crédit photo : Éco-quartier Saint-Jacques

4- Aménager la ruelle verte

Une fois le « go » accordé, le moment est venu de mettre la main à la terre, au marteau et au pinceau ! Après avoir obtenu un permis d’excavation et informé le voisinage du moment des travaux, ceux-ci peuvent commencer.

En plus de l’excavation, l’aménagement d’une ruelle verte comprend la plantation des végétaux, la fabrication et l’installation du mobilier et la décoration. Une étape bien concrète sûrement attendue depuis longtemps !

ruelle verte Montreal Crédit photo : Maison de l'environnement de Verdun

5- Célébrer la nouvelle ruelle verte ! 

L’heure est aux festivités pour inaugurer la nouvelle ruelle verte ! Les bulles et les cris de joie des enfants qui courent sont de mise. Outre les citoyens, les élus et les partenaires sont les bienvenus pour couper le ruban et les médias pourront être tentés de croquer le portrait de la ruelle afin d’en inspirer d’autres.

ruelle verte Montreal Crédit photo : Maison de l'environnement de Verdun

6- Habiter la ruelle verte

Après tous ces efforts pour verdir une ruelle, il serait dommage de la laisser à l’abandon ! Un des principaux défis des ruelles vertes est d’en assurer la pérennité. Voici quelques idées pour la garder bien vivante :

  1. Organiser des fêtes de voisins ;
  2. Pratiquer des activités physiques (basketball, course à obstacles, vélo, construction de forts l’hiver, etc.) ;
  3. Planifier des corvées de nettoyage et d’entretien des végétaux
  4. Tenir une vente de garage
  5. Encourager le jeu libre chez les enfants
  6. Proposer une programmation d’activités variées : heure du conte, sauce tomate collective, interprétation de la nature, etc.

Pour terminer, quoi de mieux que de se balader en ville en passant par les ruelles, histoire de s’inspirer ? On tombe immanquablement sur de vraies oasis verdoyantes, où la créativité des citadins nous surprend, tout comme le chant des oiseaux à nouveau perceptible, loin du bruit de la circulation automobile.