Agroalimentaire

L'alimentation locale institutionnelle: un rêve devenu réalité!

L'alimentation locale institutionnelle: un rêve devenu réalité!

Ressource

Il y a un an, le gouvernement lançait le projet fédérateur d’accroître l’autonomie alimentaire du Québec via la stratégie nationale d’achat d’aliments québécois pour une alimentation locale dans les institutions publiques (SNAAQ). Cette stratégie vise à augmenter la part des aliments de chez nous achetés par nos institutions publiques québécoises.

Murielle Vrins

Murielle Vrins

GESTIONNAIRE DU PROGRAMME ALIMENTATION INSTITUTIONNELLE | ÉQUITERRE

Cette stratégie gouvernementale a pour objectif de doter, d’ici 2025, l’ensemble des institutions publiques du Québec d’une cible d’achat d’aliments québécois. De plus, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) s’est fixé pour but d’inciter 85 % des établissements des réseaux de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la santé et des services sociaux à se fixer une cible d’achat de produits alimentaires québécois d’ici 2023. 

cuisine institutionnelle

La SNAAQ un an plus tard

Où en sommes-nous un an plus tard? A-t-on augmenté de façon significative la part des aliments de chez nous achetés par les institutions publiques?
 
Bonne nouvelle, en mars dernier, le MAPAQ atteignait l'objectif qu’il s’était fixé pour la première année, soit que 10 % des institutions publiques du Québec (131) se soient doté d’une cible d’achat.
 
Plusieurs autres belles avancées sont aussi à souligner et à célébrer lors de ce premier anniversaire de la SNAAQ:
 
●      plus de 200 institutions publiques et privées ont adhéré au programme Aliments du Québec au menu – Institution qui reconnaît les institutions qui mettent les produits du Québec au menu de leurs services alimentaires;
●      une communauté de pratique pour une alimentation institutionnelle durable (Commun’assiette) a été mise en place et ses institutions membres  ont d’ailleurs démontré qu’elles s’approvisionnent en moyenne à 50% en produits locaux à travers la reconnaissance Aliments du Québec au menu - Institution;
●      l’initiative portée par M361 via le levier 100° Pour des aliments québécois dans nos écoles offre un financement aux écoles primaires et secondaires publiques québécoises pour mettre en place des initiatives structurantes liées à la saine alimentation et à l’achat d’aliments québécois et ces dernières reçoivent un accompagnement d’Équiterre pour soutenir l’implantation de leur projet et peuvent profiter de la reconnaissance d’Aliments du Québec au menu - Institution;
●      un service d’accompagnement pour une alimentation locale dans les institutions publiques a été déployé et est offert par l’Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ);
●      et de multiples projets porteurs sont mis en place par de nombreux acteurs et partenaires afin de mobiliser et soutenir les institutions dans leur démarche d’achat d’aliments québécois grâce à une aide financière du MAPAQ.



cafétéria

Fièrement, les Institutions mangent local

Je suis aussi fière de voir le succès de la 3e édition de l’événement Les Institutions mangent local! qui ont eu lieu le 22 septembre dernier. Ce sont de plus en plus d'institutions représentant tous les milieux qui participent  par des petits et grands gestes à ces trois journées pour célébrer les aliments du Québec. Le taux de participation de cette année, en croissance par rapport à celui de la première édition en 2019 est d’autant plus significatif en raison du contexte sanitaire et des enjeux liés au manque de ressources humaines.

alimentation hôpital

Le mouvement se concrétise

En adoptant des pratiques d’approvisionnement local, nos institutions incitent les citoyens-nes à les adopter et à manger local chez eux. On sent d’ailleurs cet intérêt chez les consommateurs puisque c’est maintenant 54 % des Québécois qui souhaitent augmenter la part de leurs achats locaux et près du tiers de la population québécoise s’alimente principalement en aliments locaux.
 
L’alimentation locale, l’approvisionnement durable, un système alimentaire durable et résilient n’est plus qu’un rêve porté par quelques personnes. Un réel mouvement collectif est maintenant en place et j’ai bon espoir qu’il ne fera que croître encore davantage dans les prochaines années. En somme, je suis ravie de pouvoir célébrer ces réalisations ! 
 
Bon premier anniversaire à la SNAAQ !