Déplacements actifs vers l’école

10 activités à faire en classe pour initier les jeunes au déplacement actif vers l’école

Le 8 septembre 2017

Chaque rentrée scolaire apporte son lot de nouveaux élèves. Et c’est le moment ou jamais de commencer à les sensibiliser à l’importance des déplacements actifs vers l’école. C’est pourquoi Vélo Québec met à votre disposition un véritable coffre à outils pour réaliser, avec votre classe, des activités Mon école à pied, à vélo.

Grâce au programme À pied, à vélo, ville active, Vélo Québec a rejoint plus de 1300 écoles, réparties dans les 17 régions administratives du Québec. Objectif de ce programme : faciliter les déplacements actifs des enfants et de leurs parents sur le trajet domicile-école-travail. Bien sûr, dans la plupart des cas, une bonne partie du travail est déjà fait : identification des obstacles, tracés des corridors de déplacement, aménagements des infrastructures, mobilisation des autorités policières, des commissions scolaires et des comités de parents… Toutefois, les élèves, surtout les nouveaux, ont bien des choses à apprendre avant de se mesurer à la réalité des déplacements actifs.

Le programme propose donc diverses activités à réaliser en classe. Elles sont destinées à développer les compétences des jeunes en matière de déplacements actifs et sécuritaires. Elles visent les enfants, de la maternelle jusqu’au secondaire, mais s’adressent en plus particulièrement aux élèves des premiers cycles du primaire. Et c’est aussi une manière de rejoindre les parents et de les convaincre que la marche vers l’école représente une excellente option pour remplacer le transport par automobile.

Activités à faire en classe

Dessine-moi ton quartier, Dans l’œil du radar, Énigmes de Génivélo, Jeu-questionnaire transport actif, Jusqu’où peuvent vous mener vos pas?, Les explorateurs urbains, Le transport actif contre l’automobile ou David contre Goliath, Sakado, La carte postale, Verdir un arbre.

On ne rappellera jamais assez les bienfaits de la marche. C’est une excellente habitude à prendre dès le plus jeune âge et qu’il est souhaitable de conserver tandis que l’on avance en âge. Rien de mieux que d’y prendre goût en se rendant à l’école !

 

À pied, à vélo, ville active 2.0

En entrevue avec 100º, Philippe Jacques, directeur des programmes chez Vélo Québec, nous confie que À pied, à vélo, ville active est un programme déjà à son apogée. Bien sûr, il faut relancer le message, à chaque rentrée, pour sensibiliser les jeunes à l’importance des déplacements actifs, mais désormais Vélo Québec souhaite bâtir sur cet acquis.

« En déployant le programme À pied, à vélo, ville active, explique Philippe Jacques, nous avons été surpris de constater que de nombreux élèves ne savaient pas monter à bicyclette. On aura beau créer tous les plans de déplacement scolaire que l’on veut, ça ne changera pas grand-chose si nos jeunes ne savent pas tenir en équilibre sur un vélo. C’est pourquoi Vélo Québec a créé le programme Cycliste Averti. »

« En quelque sorte, précise Philippe Jacques, Cycliste Averti, c’est un peu la phase II de À pied, à vélo, ville active. L’objectif que nous poursuivons, c’est de former les jeunes à bien pédaler et à bien connaître le code de la sécurité routière. D’abord déployé avec succès sur l’île de Montréal, nous sommes en train d’établir de nouvelles ententes avec des mandataires pour que le programme s’étende à l’ensemble du Québec. Déjà, en 2017, des écoles de 5 régions ont participé au programme.