Récréations

Cour d’école : 4 conseils pour bien profiter des plaisirs de l’hiver

Le 15 décembre 2017

Ça y est! La première tempête hivernale vient de déposer son blanc manteau de neige sur le Québec, à la plus grande joie des jeunes. Comme par magie, les cours d’école leur offrent de tout nouveaux terrains de jeu. Et pour qu’ils en profitent pleinement, des actions peuvent être entreprises dans les cours d’école par les différents intervenants du milieu scolaire. En voici quelques-unes :

plusieurs enfants qui s'amusent en hiver dans une cour d'école
  1. Préparer le plan d’aménagement pour la période hivernale

Durant l’hiver, les différentes aires d’activités tracées au sol dans le plan d’aménagement initial de la cour d’école peuvent rapidement être ensevelies sous la neige ou devenir impraticables en raison de la présence de glace. Il en va de même pour les structures de jeux qui permettaient jusqu’alors aux jeunes de se balancer, de grimper ou de glisser, mais dont la fermeture est recommandée en hiver pour des raisons de sécurité. Ces modifications inévitables de l’espace et de l’environnement de la cour d’école, qui se font au gré des saisons, peuvent être planifiées en réalisant un plan d’aménagement de la cour d’école, et dans le cas qui nous occupe, avant même l’arrivée du premier flocon de neige.

Un tel plan assurera donc l’optimisation de l’espace disponible dans la cour d’école afin d’offrir aux jeunes un maximum d’activités hivernales variées (glissade en traîneau ou sur une plaque de glace, construction de forts ou de bonshommes de neige, mini-hockey, etc.). Le plan d’aménagement permettra également d’anticiper tout autre défi qui pourrait mettre en péril les sorties dans la cour (éclairage insuffisant en fin de journée, problématique de drainage, butte créé par le déneigement, etc.).

plusieurs enfants qui s'amusent en hiver dans une cour d'école

  1. Contribuer au développement des plaisirs d’hiver

Les recherches sont unanimes : le simple fait de rendre disponible du matériel varié et en quantité suffisante contribue significativement à faire bouger les jeunes, et ce, peu importe le moment de l’année. D’ailleurs, la majorité du matériel utilisé lors des autres saisons (ballon, ballon-poire, accessoires de cirque, petites voitures, tapis de sol, etc.) peut également être utilisé en hiver. Certains intervenants innovent même en utilisant différemment le matériel, par exemple en se servant de ces seaux qui servent d’échasses pour les enfants et les utiliser dans la neige.

En plus de ce matériel de jeu, il est également possible d’ajouter des pelles, des raquettes à neige, des traîneaux, des trottinettes des neiges, des moules à bloc de neige, etc dans la cour d’école. Autre astuce : puisque certains ballons peuvent devenir plus durs lorsqu’il fait très froid, il est recommandé de les dégonfler un peu ou encore d’établir des règles spécifiques qui éviteraient d’avoir à retirer ces jeux (ex. jouer au soccer avec une balle de tennis ou un ballon en feutre, jouer au mini-hockey sur les genoux, etc.). Et afin que les jeunes, peu importe le moment de la journée, puissent accéder à ce matériel, qui demande un plus grand espace de rangement, il serait pertinent de prévoir un lieu d’entreposage ainsi qu’une procédure de gestion.

Mais surtout, il ne faut pas oublier que la neige représente, à elle seule, une source d’inspiration et de création inépuisable pour les jeunes. Il serait donc dommage de les empêcher de l’utiliser. À cet égard, des règles claires devraient être prévues, communiquées et enseignées aux jeunes afin qu’ils puissent en profiter pleinement, et ce, en toute sécurité (identifier des cibles pour lancer les balles de neige, permettre aux jeunes de glisser sur les plaques de glace selon des modalités spécifiques, que ce soit à genoux ou à tour de rôle, désigner les buttes de neige où grimper et glisser, etc.).

Plus les règles de la cour d’école sont claires et comprises de tous, plus grandes sont les chances que les périodes passées dans la cour se déroulent dans le plaisir et l’harmonie. Voilà une belle façon de disposer les jeunes à pleinement apprécier les plaisirs d’hiver.

des enfants qui jouent avec des pelles d'hiver dans la cour d'école
  1. Surveiller de façon bien dosée

Peu importe le moment de l’année, il est nécessaire de mettre en place un plan de surveillance stratégique qui permette aux adultes d’avoir à l’œil la cour d’école tout en laissant la possibilité aux jeunes de profiter pleinement de leurs périodes extérieures. Durant l’hiver, l’encadrement des élèves ne diffère pas des autres saisons. Par contre, l’aménagement de la cour, lui, sera très différent (présence de buttes de neige, de plaques de glace, fermeture des modules de jeux, etc.).

Ce réaménagement hivernal de la cour d’école nécessite notamment de revoir certaines habitudes : les zones de surveillance à couvrir, les nouveaux comportements attendus devant être enseignés aux élèves, les lieux présentant des défis de surveillance (au pied de la butte de neige, près de certaines plaques de glace), etc.

À cet égard, le volet Encadrement des élèves, issu du guide Ma cour : un monde de plaisir!, aborde les éléments qu’il faut considérer pour assurer une constance et une cohérence dans les interventions de tous les adultes présents dans la cour d’école, de même que les modalités qui garantissent une surveillance stratégique (ponctualité, visibilité, positionnement, rôle actif et bienveillant). D’autres éléments importants sont détaillés, comme les procédures à suivre lors de grands froids. Vous pouvez découvrir d’autres informations sur les cours d’école dans notre dossier : Aménager, encadrer et animer une cour d’école: outils et pistes d’action.

En somme, un plan de surveillance stratégique adéquat permettra au personnel des écoles de gérer plus efficacement les périodes extérieures tout en laissant les enfants être des enfants. Il faut veiller à bien les encadrer tout en évitant de les contraindre dans leurs choix de jeux.

enfants qui jouent au soccer en hiver dans la cour d'école
  1. Sensibiliser les parents à l’importance de bien habiller leur enfant en hiver

Nul doute que l’habillement peut faire toute la différence quant à l’appréciation que les jeunes auront de la saison hivernale. En effet, des vêtements qui ne sont pas adaptés aux conditions climatiques peuvent rendre leur expérience extérieure désagréable et les conduire à détester cette saison froide. À cet égard, il est primordial de sensibiliser les parents à l’importance d’habiller convenablement leur enfant le matin avant son départ pour l’école.

En fait, les parents doivent s’attendre à ce qu’il leur soit demandé de prévoir une deuxième paire de mitaines ou de gants, ainsi que des bas de rechange, afin d’éviter d’annuler la deuxième période de récréation en raison de morceaux de vêtements encore trop mouillés. Et, de leur côté, les adultes qui surveillent la cour d’école devraient également prévoir un habillement qui tient compte de la météo afin que, eux aussi, ils puissent apprécier ces moments passés à l’extérieur. Bien vêtus, tous pourront ainsi profiter de l’hiver, en particulier certains jeunes dont il s’agira d’une des seules possibilités de contact avec la neige.

Joyeux hiver à tous !



Pour en savoir plus

Le feuillet L’hiver on joue dehors – Favorisons le jeu actif en saison hivernale présente les bienfaits du jeu extérieur en contexte hivernal, propose des trucs et des astuces pour favoriser la pratique d’activités physiques sécuritaires durant cette saison, offre un document pouvant être distribué aux parents pour les sensibiliser à l’habillement recommandé en hiver, et plus encore. Ce document est également disponible en version anglophone.

Au Québec, la Campagne Plaisirs d’hiver vise à faire découvrir aux intervenants du milieu scolaire le plaisir d’être physiquement actif à l’extérieur pendant cette saison unique. Les modalités diffèrent selon les régions. Pour en savoir plus : http://www.education.gouv.qc.ca/plaisirs-dhiver/