CHAUDIÈRE-APPALACHES

Sentier urbain polyvalent: Montmagny bouge et innove avec son Circuit énergie

Le 20 septembre 2018

Si votre médecin vous prescrivait de marcher ou de faire du vélo deux fois par semaine, où iriez-vous ? Depuis janvier dernier, les citoyens de Montmagny ne se posent plus la question, puisque c’est le Circuit énergie qui figure sur leur ordonnance médicale. Zoom sur une réalisation collective exceptionnelle, primée deux fois en 2018.

Membre du Réseau québécois des Villes et Villages en santé (RQVVS) depuis 1990, la Ville de Montmagny est une habituée de la promotion des saines habitudes de vie. En 2015, par exemple, elle a été l’hôte de la Boucle du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL), en collaboration avec la fondation Les Enfants d’cœur.

sentier urbain

Deux ans plus tard, Montmagny a organisé une Grande marche du GDPL sur un circuit de 5 km aménagé pour l’occasion. « Près de 1000 personnes, dont 7 médecins, ont pris part à cet évènement », précise Frédéric Ouellet, cofondateur, avec Francis Fréchette, des Enfants d’cœur. Composée de citoyens et de gens d’affaires, cette fondation fait la promotion des saines habitudes de vie et de l’activité physique auprès des jeunes.

sentier urbain

Crédit photo : Isabelle Boulet

« La participation des citoyens a été extraordinaire, témoigne Dre Annie Tremblay, un des médecins du groupe de médecine familiale (GMF) Montmagny. Le circuit était très bien aménagé et m’a fait découvrir de très beaux endroits de la ville. » Et, comme le souligne le maire de Montmagny, Rémy Langevin, ce sont les citoyens qui ont exprimé le souhait que le parcours devienne permanent. « Ils ont vraiment apprécié l’expérience de découvrir ou de redécouvrir leur ville en marchant ! »

sentier urbain

Crédit photo : Isabelle Boulet

Un partenariat remarquable : aussitôt dit, presqu’aussitôt fait !

On peut dire que les partenaires de ce projet ont sauté sur l’occasion, car ils ont inauguré le Circuit énergie en janvier 2018, deux mois seulement après l’émergence de l’idée ! « La collaboration avec la municipalité a été très fluide, de même qu’avec les médecins du GMF », confirme Frédéric Ouellet.

Devant cette mobilisation enthousiaste et efficace, l’équipe du Grand défi Pierre Lavoie a rapidement endossé l’initiative et accepté de la soutenir financièrement. Pas étonnant, donc, que le Circuit Énergie ait valu à Montmagny, le prix « Intelligence collective », décerné par le Réseau québécois des Villes et Villages en santé (RQVVS).

circuit énergie Montmagny

Francis Frechette, Fredéric Ouellet,  Dre Annie Tremblay et Rémy-Langevin

Qui a fait quoi pour réaliser ce circuit urbain ?

« Nous avons dégagé un budget de 18 000 $, ce qui a permis à différents services municipaux de s’investir dans le projet », indique Rémy Langevin. Le Service des loisirs a assuré la gestion des divers intervenants impliqués, l’équipe de Communications régionales Montmagny s’est notamment chargée des affiches, ainsi que de la « signature » du circuit, et le Service des travaux publics a installé la signalisation.

sentier urbain

De leur côté, les Enfants d’cœur ont mis à profit leur lien privilégié avec le GDPL et soutenu financièrement le projet. « Nous avons notamment loué des VTT pour assurer l’entretien hivernal du circuit, fabriqué l’appareil de damage sur mesure, et payé les assurances couvrant le travail de nos bénévoles », précise Frédéric Ouellet.

Pour leur part, les médecins se sont engagés à prescrire le circuit à titre curatif ET préventif. « Comme l’activité physique et la saine alimentation sont systématiquement abordées durant nos consultations, la prescription de ce circuit gratuit et bien conçu est un atout majeur, explique Dre Annie Tremblay. De plus, la kinésiologue du GMF rappelle les patients un mois plus tard pour les motiver à poursuivre leur fréquentation du circuit, ou à la commencer s’ils ne sont pas encore passés à l’action. »

circuit énergie

Crédit photo : DanielTphoto

Un franc succès en toutes saisons

Dès son inauguration hivernale, le Circuit énergie a conquis les Magnymontois. « Les citoyens nous ont fait part de leur satisfaction et les amateurs de fatbike sont particulièrement heureux de pouvoir pédaler de façon sécuritaire tout près de chez eux », mentionne Frédéric Ouellet en précisant qu’environ 75 % des citoyens ont accès au circuit à 1 km ou moins de chez eux.

Pour sa part, Rémy Langevin souligne avec fierté le succès de la « Marche étoilée » qui a eu lieu fin février. « Cette activité très peu coûteuse a attiré plus de 300 participants, dont beaucoup de familles », dit-il.

Actuellement, la kinésiologue du GMF, propose une activité de marche sur le Circuit énergie un lundi sur deux sur l’heure du midi, et la ville finance l’animation d’un groupe de marche hebdomadaire sur le circuit. Devant le succès de cette activité, la municipalité et les Enfants d’cœur songent à mettre sur pied un club de marche qui organiserait des activités sur l’heure du midi, ainsi que le soir et le samedi, dans le but de rejoindre un maximum de citoyens.

circuit énergie

Crédit photo : DanielTphoto

Un circuit connecté à un réseau de 10 km de sentiers

Outre sa centralité, le Circuit énergie partage deux kilomètres avec les Sentiers urbains multisports. Grâce à cette connexion, les Magnymontois ont, désormais, accès à un réseau de sentiers balisés et entretenus en hiver où ils peuvent y faire de la marche, de la raquette et du fatbike.

Ces deux parcours connectés ont reçu en 2018 le prix « Aménagement du milieu » décerné par l’Union des municipalités du Québec, dans le cadre du concours Défi Santé municipalités et familles.

Un circuit urbain pour tous

Le Circuit énergie est un parcours plat, qui convient autant aux familles qu’aux aînés. « Il répond aux besoins exprimés lors des consultations qui mené à l’adoption, en 2013, d’une Politique de la famille et des aînés, indique Rémy Langevin. Le parcours est une invitation à sortir marcher et un bel endroit où rencontrer du monde et briser l’isolement. »

Un aménagement attrayant et inspirant

Le parcours du Circuit énergie est également un bon outil pour attirer certains évènements locaux ou régionaux. « Le 30 septembre prochain, par exemple, tous les employés du CISSS de Chaudière-Appalaches sont invités à venir marcher sur le Circuit énergie avec leur famille, à l’occasion d’une activité organisée par le comité Entreprise en santé », se réjouit Dre Annie Tremblay.

Rémy Langevin souligne que Montmagny est la toute première ville à proposer un aménagement endossé par un GMF et le GDPL. « Grâce à la popularité du GDPL, notre initiative peut rayonner à l’extérieur de notre ville et servir de modèle aux autres municipalités de la province », conclut-il avec fierté.